AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Fic?] Shinji's Past

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Squ[a]ll
Ultime membre


Masculin
Nombre de messages : 1262
Age : 26
Localisation : Devant mon pc, tiens donc!
Date d'inscription : 25/10/2005

MessageSujet: [Fic?] Shinji's Past   Mer 17 Mai 2006 - 20:24

Bon cette histoire est en lien direct avec le forum que nous avions créé, Lunaka et moi (Dark Destiny)... Cependant je la continue parce que le tout dernier paragraphe me pousse à imaginer la suite Smile

La forêt était en feu. Les orcs avaient frappé fort cette fois-ci. Le vacarme des armes qui s’entrechoquaient se mêlait aux cris de douleur des civils elfes qui n’avaient pas réussi à échapper aux peaux vertes ou à leurs cris d’effroi de ceux qui fuyaient la forêt vers les montagnes.

Ils étaient bien trop peu nombreux pour leur résister.

L’un d’entre eux, un jeune elfe, courait à travers les décombres en flamme des maisons ravagées par les orcs afin de semer un groupe d’entre eux qui le poursuivait. Il se retourna pour voir ses poursuivants mais ne les vit pas. Il se tourna à nouveau pour reprendre sa course et tomba nez à nez avec l’un d’entre eux qui lui asséna un violent coup du revers de sa hache sur la tête.
L’elfe tomba à terre, inconscient.
Lorsqu’il retrouva ses esprits, il était étendu par terre sur le ventre, avec d’autres de ses semblables, dans une grande cage d’un campement orc.
Il se retourna et se redressa tant bien que mal avant d’être prit d’un violent mal de tête tandis que du sang commença à couler sur son front. Un vieillard s’avança vers lui et lui passa un bandage autour de la tête pour recouvrir la plaie avant de retourner s’asseoir dans son coin.
Le jeune elfe se leva délicatement et s’avança vers les barreaux de la cage. Il leva les mains pour les prendre mais quelqu’un le fit reculer par le col de sa tunique. Il se retourna et croisa le regard d’un autre elfe qui lui montra du doigt les mains d’un humain.
Elles étaient couvertes de bandages.


« Celui-là a essayé aussi. Maintenant, ses mains sont brûlées jusqu’aux os. »

Il se tourna à nouveau vers lui et lui tendit la main.

« Je sais que nous ne sommes pas dans de bonnes circonstances mais tu peux m’appeler Brian. Comment tu t’appelles ?
-Shinji.
-Hum, pas très bavard… M’enfin, je te comprends. »

Le dénommé Brian alla s’asseoir vers le milieu de la cellule et invita Shinji à s’asseoir à son tour. Celui-ci s’exécuta et s'agenouilla à côté de l'humain.
Il regarda tout autour de lui : certains étaient seuls, mais des familles entières étaient présentes aussi, se serrant les uns les autres pour se rassurer mutuellement.
Plusieurs journées passèrent. De temps à autre, des orcs venaient chercher un prisonnier pour l’emmener autre part… Ce prisonnier ne revenait jamais.
Cela avait commencé par les plus âgés. Petit à petit, au fur et à mesure que les jours passaient, ils étaient de moins en moins nombreux. Vint un jour le tour de Shinji.
Les orcs n’étaient pas encore arrivés mais il savait que c’était son tour, il avait surpris les geôliers orcs en parler.
Un groupe de cinq peaux-vertes déboula dans la cage pour dissuader les autres prisonniers de résister. Un d’entre eux voulu passer des menottes à Shinji mais il lui fit comprendre que ce n’était pas nécessaire en partant devant.
Il jeta un regard derrière lui – sûrement son dernier – et fit un signe de la main accompagné d'un hochement de tête rassurant à Brian.
Les orcs le conduirent ainsi jusqu’à une tente d’où émanait une odeur nauséabonde ainsi qu’une fumée violette. Lorsqu’il entra, une silhouette massive était penchée au dessus d’un chaudron rempli d’un liquide verdâtre dont les bulles laissaient échapper une immonde odeur d’œuf moisi.
L’orc penché au dessus inspira profondément cette odeur et laissa échapper un soupir de satisfaction avant de se retourner vers les nouveaux venus. Il fit signe aux autres orcs de s’en aller et s’approcha de Shinji.


« Pourquoi ne t’ont-ils pas menotté ? » Demanda l’orc d'une voix grave en lui tournant autour.

Shinji ne répondit pas. L’haleine que dégageait l’orc mêlée à l’odeur du chaudron l’empêchait presque de respirer. Shinji se retrouva à terre. L’orc l’avait frappé de sa cane dans les rotules de l'elfe. C’était un shaman, au vu de son accoutrement et de ses multiples colliers en os ou en plumes autour du cou.
Il se releva et fit face au shaman.


« Celui-là a l’air plus coriace que les autres … Je vais peut-être pouvoir en faire quelque chose. » Murmura le shaman.

Il se plaça derrière un pupitre, ouvrit un livre dessus et commença à réciter une incantation.
Shinji tenta sa chance et couru vers la sortie de la tente mais une force invisible, une barrière magique, le stoppa net. Le shaman avait fini son incantation et leva la main en direction de Shinji. Il sentit ses jambes se dérober sous son corps et tomba à terre.
Plus tard…


« Shinji ! Shinji ! Hé ! Réveillez-vous !! »

Cette voix qu’il entendait hurler son nom... Depuis combien de temps ?
Etait-il mort ?
Il ouvrit les yeux et vit qu’il n’était plus dans la tente du shaman.
Il était à nouveau dans la cage, avec les autres prisonniers. La personne qui hurlait son nom n’était pas Brian, au contraire de ce qu’il aurait voulut. C’était un vieil homme. Shinji se redressa et regarda autour de lui. Le nombre de ses confrères avait bien diminué depuis qu’il était parti dans la tente du shaman. De plus, il ne trouvait pas Brian. Il demanda au vieil homme s’il l’avait vu mais il fit ‘‘non’’ de la tête. Il avait été emmené peu après lui.


« J’ai bien peur qu’il ne soit mort … » Ajouta-t-il sombrement.

La première réaction de Shinji fut de frapper violemment le sol de son poing avant que les larmes ne lui coulent sur les joues.
‘‘Il faut qu’on sorte d’ici.’’ Pensa-t-il. ‘‘A ce rythme-là, on va tous mourir ici !’’

« Au fait… » Dit soudain l’homme. « Comment se fait-il que vous soyez toujours en vie ? Tous ceux qui sont allés là-bas sont morts… »

Il avait raison.
Shinji était le seul à s’en être sorti vivant.
Pourquoi ? Il n’en savait rien.


« Je n’en ai aucune idée, répondit-il sincèrement. Mais quoiqu’il en soit, il faut sortir d’ici. »

Il lui expliqua brièvement un plan qu’il venait de mettre sur pied et le vieil homme l’aida à le compléter pour qu’il soit valable, compte tenu de la puissance des orcs.
De temps à autre, Shinji regardait autour de lui : les autres prisonniers lui lançaient des regards curieux, voire haineux.
Il ne pouvait que trop bien les comprendre. Sur leurs visages, il pouvait lire que les gens pensaient
‘Pourquoi lui ? Pourquoi est-il revenu et non les autres ?’.
Il chassa ces pensées de sa tête et se concentra sur ce qu’ils allaient faire. Lorsque les orcs prendraient un autre prisonnier, il faudra agir : le sort jeté sur les barreaux était toujours actif lorsqu’ils ouvraient la cage. Il fallait pousser les orcs contre, afin de les tuer.

« Après ceci, ajouta Shinji, il faudra se disperser pour les semer. »

Voyant que les prisonniers ne lui faisaient pas confiance, il ajouta :

« Je resterai derrière pour les retarder. Je ferai s’écrouler leurs tentes, cela suffira à faire une diversion suffisante pour vous permettre de prendre la fuite. »

Le lendemain, tous attendaient l’arrivée des orcs de pied ferme.
Le plan se mit en place de lui-même.
Au moment où deux orcs ouvrirent la cage, ils se retrouvèrent presque instantanément contre les barreaux de la cage, en train de brûler vifs.
Shinji saisi la hache d’un des orcs et d’autres prirent leurs autres armes.
Ils ne pouvaient plus abandonner. C'était fuir ou mourir.
Chacun partit de son côté alors que Shinji coupait les câbles qui tenaient les tentes en place.
Les unes après les autres, tandis que les prisonniers s’évadaient, elles s’écroulaient.
Shinji regarda derrière lui : la cage était vide. Il courait en direction des bois pour rattraper un groupe de prisonniers lorsqu’une lance lui frôla la tête pour aller se planter dans le dos d’un elfe juste devant lui.
Il leur ordonna de courir, de fuir, le plus vite possible en direction de la forêt non loin.
Shinji ramassa la lance avant de se retourner. En face de lui, deux orcs montés sur des loups fonçaient droit sur lui. Il posa la hache qu’il avait gardé jusque là, prit la lance de ses deux mains, s’agenouilla et attendit l’arrivée du premier cavalier. La lance s’empala dans la gorge du loup, qui griffa Shinji au bras gauche avant de s’écrouler par terre sur son cavalier qui se retrouva immobilisé sous sa monture, la nuque fracturée.
Il n’eut pas le temps de voir le second cavalier arriver et celui-ci lui entailla la jambe droite au passage. Il ramassa la hache et se dirigea vers les bois.
Le terrain lui donnerait l’avantage; le loup ne pouvant pas courir aussi vite entre les arbres. Shinji se cacha derrière un arbre et attendit l’arrivée du second cavalier. Ce fut vite chose faite : il entendit le grognement du loup qui suivait l’odeur de son sang.
Lorsque Shinji vit son museau, il le trancha net avec la hache avant de sortir de sa cachette et de se jeter sur l’orc, profitant de l’effet de surprise pour lui trancher la tête d'un puissant coup de hache.
Blessé à la jambe et au bras, il s’enfonça plus profondément dans les bois pour éviter d’être rattrapé par les autres orcs.
Il marcha ainsi, appuyant sur sa plaie au bras afin de ralentir l’effusion de sang, en perdant la notion du temps. C’était le jour lorsqu’ils s’étaient évadés.
Il entendit le bruit d’une rivière et se dirigea vers elle. Il avait attendu que la nuit tombe pour sortir de sa cachette et tremper son bras dans l’eau froide, soulageant sa douleur.
Il regarda sa jambe : la blessure n’était pas très grave, l’orc n’avait fait que l’effleurer avec sa hache. D’ailleurs, il remarqua qu’il serrait la hache qu’il avait prit aux orcs dans sa main gauche depuis qu’il avait tranché la tête de l’orc et le museau du loup.
Des bruits retentirent de l’autre côté de la rivière. Il distingua nettement le langage primitif des orcs – non sans facilité – et se releva aussitôt pour s’enfuir dans le sens contraire de la rivière.
Il avait peur. Il ne voulait surtout pas se faire capturer à nouveau. Il courrait mais ne savait pas où. Il sentait de moins en moins sa jambe blessée : la hache devait contenir un poison qui se sécrétait dans tout son corps.
Il voyait trouble. Il arrivait de moins en moins à tenir debout. Des étoiles apparaissaient dans ses yeux.
Il se retourna et vit les orcs approcher. Son ouïe lui faisait maintenant défaut, il ne les entendait même plus. Il ne pouvait plus s’enfuir. L’un des orcs l’attrapa à la gorge et le souleva à plusieurs centimètres au dessus du sol.
Alors que Shinji, suffocant, pensait déjà à sa mort, une flèche venue de nul part vint se ficher dans le front de l’orc qui l’étreignait.
Ce dernier tomba à terre et Shinji se retourna avec peine pour voir d’où venait la flèche. Il vit une ombre en haut de la cascade qu’il n’avait même pas remarquée à cause du poison.
Une autre flèche, un autre orc à terre. Le dernier prit la fuite, voyant ses deux compagnons à terre.
L’ombre baissa son arc et entreprit de descendre la cascade. Shinji s’évanouit avant d’avoir pu voir le visage de son sauveur.
Il se réveilla en sursaut, le visage en sueur, la respiration haletante.
Il regarda autour de lui après avoir retrouver son calme. Il se rendit compte qu’il n’était plus à côté de la rivière, mais dans une sorte de cabanon, dans un lit.
Il se rallongea et respira calmement tout en essayant de se souvenir de ce qu’il s’était passé avant qu’il ne s’évanouisse. Une douleur le saisi au bras gauche. Il regarda le bandage que son sauveur avait du lui appliquer et remarqua qu’il y en avait un aussi sur sa jambe. Shinji se redressa pour s’asseoir sur le bord du lit. Il regarda les meubles présents dans la cabane.
Il posa pied à terre et se dirigea vers la porte. Lorsqu’il sortit, il faillit tomber : la cabane se trouvait en réalité dans les hautes branches d’un grand arbre. Dans l’état où il était, il ne pourrait pas descendre sans tomber. Il se résigna à rentrer de nouveau et s’assit sur le lit. Il entendit une voix féminine juste derrière lui :


« Ah ! Tu es réveillé ? »

Shinji se retourna et vit avec surprise le visage d’une elfe, juste derrière la fenêtre. Elle lui demanda d’ouvrir la fenêtre et elle entra et s’assit sur le lit à son tour. Shinji s’écarta d’elle, par méfiance.

« Q-Qui es-tu ? Où suis-je ?
–Tu es ici dans ce que j’appelle mon sanctuaire, dit-elle en se levant du lit. Je m’appelle Lunaka, et toi, quel est ton nom ? »

Shinji remarqua un arc dans le coin de la pièce qu’il n‘avait pas remarqué avant. Elle lui tendait la main et il l’empoigna tout en répondant :

« Je m’appelle Shinji. Est-ce… Est-ce toi qui m’a sauvé des orcs ?
–En effet. Je t’ai aperçu du haut de la cascade et j’ai décidé de te venir en aide. Pourquoi ces orcs te poursuivaient-ils ?
–Je me suis échappé, moi et d’autres prisonniers, d’un camp d’orcs. Seulement, si tu n’étais pas intervenue, j’y serais sûrement de nouveau… »

Il s’interrompit et se leva du lit. Il s’inclina devant Lunaka et ajouta :

« Je te dois la vie. Je ne sais comment te remercier. »

Lunaka posa sa main sur son épaule. Shinji releva la tête et croisa son regard : un regard plein de gentillesse et débordant de bienveillance. Par ce regard, il comprit qu’il n’avait rien à craindre d’elle.

« Donc, si j’ai bien compris, dit Lunaka, les orcs ont attaqué ton village et ont fait des prisonniers comme toi et les autres, c’est ça ? »

Il hocha la tête.

« J’ignore où sont les autres à présent. J’espère juste qu’ils ne se sont pas fait reprendre… »

A ces mots, ses poings se serrèrent tous seuls. Il repensait à Brian, qui n’avait pas eu la chance de s’en tirer. Il se leva et se dirigea une nouvelle fois vers la sortie de la cabane, mais Lunaka l’attrapa par l’épaule, le stoppant dans son élan.

« Où comptes-tu aller comme ça ?
–Retrouver les autres.
–Et comment comptes-tu t’y prendre ? Ca te prendra trop de temps à toi tout seul, d’autant plus que tu es blessé. Tu n'es rien d'autre qu'une proie facile pour ces orcs, dans ton état. »

Shinji se retourna vers elle et la regarda droit dans les yeux. Ils restèrent ainsi pendant quelques secondes avant qu’il n’abdique. C’était décidé : il resterait ici jusqu’à ce qu’il se soit remis de ses blessures.

Peu à peu, Shinji parla de lui, de son passé à Lunaka et elle en faisait de même.
Il avait vécu jusqu’à sa maturité avec sa famille mais celle-ci s’était faite tuée par un raid des orcs sur leur village. Celui durant lequel il avait été fait prisonnier n’était pas le premier, lui avait-il expliqué un jour.
Elle vivait seule depuis treize années à survivre comme elle pouvait, suite à la mort de sa mère.
Ne connaissant que trop bien ce sentiment de solitude, Shinji lui proposa de lui tenir compagnie un peu plus longtemps après son rétablissement. Celle-ci accepta.
Les années passèrent et Shinji, grâce à la compagnie de Lunaka, retrouva la joie de vivre. Cependant, une certaine amertume restait au ancrée fond de son esprit, ainsi que la question qu’il se posait sans cesse depuis lors.
Que lui avait donc fait ce shaman orc ?


Dernière édition par le Lun 25 Juin 2007 - 3:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.manga-music.net/
Demyx



Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 02/06/2007

MessageSujet: Re: [Fic?] Shinji's Past   Ven 15 Juin 2007 - 19:37

J'admire ta Fic,Squall.
Je n'ais pas fait le flemmar,j'ai lu.
Franchement,c'est très beau.
C'et toi qui l'a fait? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Squ[a]ll
Ultime membre


Masculin
Nombre de messages : 1262
Age : 26
Localisation : Devant mon pc, tiens donc!
Date d'inscription : 25/10/2005

MessageSujet: Re: [Fic?] Shinji's Past   Lun 25 Juin 2007 - 3:26

[Gomen, Reiya-san, ce message est juste là pour répondre, mais ne réponds pas ensuite Demyx ^^]

Donc oui cette 'Fic est de moi, je l'avais faite à la base pour un forum RP qui malheureusement a coulé ... L'inspiration m'est venue en One-shot ... Je sais pas si je serais capable de produire une "suite", d'où le [Fic?] ... M'enfin je verrais, bien que je pense en faire une dans pas longtemps ;) Besoin d'écrire ^^

Mais faut que j'édite celle là, espacer le texte, enlever l'italique à certains endroits ... Bref ... Je le ferai ^^

Encore désolé Reiya ^^'
Revenir en haut Aller en bas
http://www.manga-music.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Fic?] Shinji's Past   Aujourd'hui à 19:34

Revenir en haut Aller en bas
 
[Fic?] Shinji's Past
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The past never dies - Wendy & Elliot ?
» [Super Nintendo] ZELDA: A link to the past
» Blast From the Past!
» Votre avis sur A Link To The Past + Four Swords
» Un superbe Vidéo Tales of the Past 1, 2 & 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
·´¯`·-> Final Fantasy Mystique :: Autres...vos loisirs! :: Créations :: Le coin des écrivains (fanfics, poèmes...)-
Sauter vers: