AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Bon, La Brute et le Savant [FanFic]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre personnage préférée?
Valo, Le Bon
33%
 33% [ 1 ]
Jake, La Brute
33%
 33% [ 1 ]
Owl, Le Savant
33%
 33% [ 1 ]
Total des votes : 3
 

AuteurMessage
Red-Mages
L'un des Maitres de la Magie Blanche


Masculin
Nombre de messages : 254
Age : 20
Localisation : Café de Treno
Date d'inscription : 03/02/2011

MessageSujet: Le Bon, La Brute et le Savant [FanFic]   Mar 4 Juin 2013 - 17:56

Salut à tous !

Eh bien me revoilà, plus de deux ans après la première FanFic de Final Fantasy que j’ai fait pour en entamer une deuxième ! Nouveau Personnage, Nouvel Histoire, Nouveau vilain, et deux nouveaux collaborateurs, du moins pour l’instant, en la personne de Moogy et Valodesperado.

J’aimerais également préciser que vous serez libres de nous rejoindre dans la Fanfic (Après mon autorisation, comme d’habitude) seulement plus tard dans l’histoire. En fait, après réflexion, nous voudrions entamer l’histoire, développer le scénario et nous lancer vraiment dedans avant d’accueillir une quatrième personne, je rééditerais le message pour vous signalez quand cela sera bon.

Quelque règle et précision tout de même:

-Les villes sont les même que dans les FF et chaque monde de FF est rassemblée dans ce monde-là, laissée libre cours à votre imagination (par exemple on peut très bien être dans Kilika et arrivée à Midgar ensuite) rien ne vous empêche par contre de créer votre propre ville quand même.
- Les contrats de monstre sont disponibles comme dans FF12 dans les tavernes
- Interdiction de publier sur cette page quoi que ce soit d'autres que de l'histoire, si vous avez des questions, envoyez plutôt un message privée aux membres de l'équipe.
- les histoires sont à écrire à la première personne.
- Interdiction de poster plusieurs fois de suite, sinon on ne peut laisser le temps aux autres de poster à leur tour.
- Interdiction de poster votre 1er message sans mon accord.
- Essayer au maximum d'écrire sans faute d'orthographe, le langage SMS est interdit sous peine d'exclusion du sujet.

Il est temps pour nous de commencer, je vous laisse découvrir ‘Le Bon, La Brute et le Savant’ et j’espère que vous apprécierais.

Bonne Lecture a tous !


Dernière édition par Red-Mages le Mer 7 Aoû 2013 - 21:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
valodesperado



Masculin
Nombre de messages : 7
Age : 19
Date d'inscription : 03/06/2013

MessageSujet: Re: Le Bon, La Brute et le Savant [FanFic]   Mar 4 Juin 2013 - 21:55

Mon histoire commence à Midgar. Enfin j'ai 18 ans et, aujourd'hui, je me prépare à quitter cette ville qui m'a tout pris, même ma famille. En fermant la porte une ultime fois de ma maison, j'entend la voix de mon frère comme si il était là et qu'il me parlait.
"C'est la dernière fois" me souffle-t-il constamment. Je me retourne alors vers mon ancienne demeure, puis j'allume mon briquet, le seul objet que mon père m'avais légué et je le lance sur cette dernière. La maison prend feu tandis que moi, je suis déjà sorti de cette ville macabre dans le but de mener une vie sereine ou d'au moins y trouver un sens.
Je commence donc par chercher un lieu où je pourrai me rendre utile sans faire de mal au gens qui m'entourent. Pendant trois mois, j'ai erré, sans trouver aucune forme de vie que celle des monstres. Un jour je fus surpris par une mandragore et cela me valut une cicatrice sur le bars droit.
Un jour, en désespoir de trouver une ville, je découvre enfin ce que je cherche: un petit village à l'apparence tranquille. Je décide alors de m'arrêter pour visiter. Je fais une pause dans un bar avec une pancarte sur laquelle était marquée "Casino de Treno". J'entre, je m'assois à la première table de disponible et je commande un barbecue coréen. Je le pais grâce aux économies que mon léguer mes parents, accessible qu'à mes dix huit ans. Ayant bien mangé, je me focalise plus sur l'ambiance de la taverne et surprend une conversation tendu.
-Quoi? T'as pas les 1000 gis que tu me dois sur cette partie? Eh bien sois tu me les apportes dans 5 minutes sinon, moi et mes potes, on prendra un malin plaisir à te charcuter...
Je me tourne alors pour observer la scène et constate que ces braves hommes étaient à 5 contre 1 et qu'ils avaient volé l'arme du jeune homme. Celui ci fais demi tour, surement pour aller quelque gils me dis je. Je me lève alors pour lui proposer mon aide ( même tout seul je pourrai envoyer ces abrutis dans l'au delà).
-T'as besoin d'aide?
-En temps normal non mais là ces enfoirés mon volé mon arme pendant la partie et ont triché.
Je fouille alors dans mon sac pour essayer de lui trouver, ne serrai ce qu'une aiguille, une arme. Je lui tend alors la seule "arme" pointue que je possède: un compas.
-Ça fera l'affaire? lui demandais je avec un air perplexe.
-T 'inquiète, c'est pile ce qu'il me faut!
Revenir en haut Aller en bas
Red-Mages
L'un des Maitres de la Magie Blanche


Masculin
Nombre de messages : 254
Age : 20
Localisation : Café de Treno
Date d'inscription : 03/02/2011

MessageSujet: Re: Le Bon, La Brute et le Savant [FanFic]   Mar 4 Juin 2013 - 22:11

Nous rentrons tous les deux dans le ‘bar/Casino’, mes anciens compagnons de table semblent perdent  patience. Je baisse les yeux, plus pour vérifier ma tenue que par peur. J’essaye de faire partir la poussière que j’ai sur le bout des chaussures et sur mon jean mais cela à plus comme effet de la déplacer sur mes mitaines que de l’enlever. Je porte la main à ma ceinture-sacoche comme pour vérifier si elle est toujours accrocher à ma taille, j’ai toujours eu peur de la perdre, toutes mes richesses sont à l’intérieur. J’approche ma main de ma tête et retire mes lunettes pour les nettoyez à l’aide de mon T’Shirt blanc pour ensuite mieux les remettre devant mes yeux bleue criblée de cernes. Je termine ma vérification en remettant mon bonnet et mes bracelets noir en place et finit par relever la tête.
J’observe avec attention les cinq hommes face à moi et réfléchit à la manière de me battre, si je veux récupérer mon arme, j’ai plutôt intérêt d’utiliser la ruse au lieu de rentré dans le tas directement. Le mieux est d’encore sortir du bar, en espérant que le gars qui m’accompagne sache se battre et soit un atout plutôt qu’un boulet.

- Ta nos Gils ?
- Evidemment les gars, je suis allez voir le clochard du coin mais il ne peut pas me les prêter, désole !
- Et tu oses te foutre de nous ? Tu vas le payer.
- Bien bien bien… Ça ne vous dit pas qu’on sorte dehors par contre ? Pasques se battre devant des mioches, c’est un peu moche non ?

Et avant même d’entendre leur réponse, je me retourne vers la porte et sort respirer l’air frais, suivi par cape verte qui enfile justement une paire de gants et qui vient me donner une tape sur l’épaule. Il observe ma main et questionna :

-T’es sûr de pouvoir te battre avec ça ?
-Le compas ? Ça remonte à loin la dernière fois que j’ai dû me battre avec un aussi petit, au moins le collège…
-Ta l’air d’avoir eu une école sympa !
-T’imagine même pas !

Tout en discutant, je me baisse et trace quelque cercle au sol.

-Quoi qu’il arrive, ne t’approche jamais des cercles, et rentre encore moins dedans, sauf si je te l’ordonne !

Cape vert me regarde d’un air dubitatif mais n’a pas le loisir de me questionner, les cinq hommes viennent de sortir du bar, après sans doute un moment de concertation.

L’homme en tête de ligne fait un pas menaçant vers nous, il n’a pas le temps d’articuler un mot que le poing de Cape vert finissait de lui briser le nez. Il bouge vite le bougre, et manifestement, ce n’était pas un amateur ou un boulet. L’un des hommes veut l’attaquer par l’arrière, dommage pour lui, il a mis le pied sur un de mes cercles. Je lève la main et un Pic de pierre sort du cercle pour aller empaler l’homme par la cuisse. Je sens dans l’atmosphère qu’une sensation d’inquiétude parcourt nos ennemis, mais cela ne suffit pas à leur faire passer l’envie de se battre, apparemment, ils les veulent leurs Gils. Je ne m’aperçois même pas qu’un des trois comparses est passé derrière moi. Il profite de mon moment d’inattention pour me planter un couteau dans le flanc du ventre, ce qui a pour effet de casser la lame en deux sans même me donner une égratignure, à ma grande incompréhension. Cape vert souris et m’annonce :

-Sort de Bouclier, Magie Verte !

Un Mage vert ? Et qui sait se battre en plus ? De plus en plus intéressant. Je me retourne et offre un violent coup de compas dans l’oreille de l’homme ce qui le fait perdre connaissance. Nos deux derniers ennemis, comprenant le sort qu’il les attend, tentent de prendre la fuite, je lève ma main, voyant qu’un des deux allait passer au-dessus d’un de mes cercle mais Cape vert me la baisse.

-Pas la peine, je crois qu’ils ont compris.

Après le combat, nous rentrons de nouveau dans le bar et je profite de ma victoire pour aller récupérer mon compas géant, mes gils, mes écouteurs et mon lecteur CD portatif. Cape vert insiste pour m’offrir un verre que je ne peux refuser et nous faisons (enfin) connaissance. je profite du temps qu'il commande pour l'observer, il a des cheveux brun, mi-long qui lui arrive jusqu’à la nuque, un pantalon en toile et un T'Shirt blond. Autour de son cou est rabattu une capuche auquel est rattacher une cape verte qui lui descend jusqu'en bas du dos, plutôt spécial, mais saisissant.

-Moi c’est Valo, 18 ans, Mage vert de profession
-Enchantée, Géo, 19 ans, mais mes amis m’appellent Owl
-Owl ? ‘Hibou’ ? Pourquoi ?
-A cause de mes cernes sous les yeux et de mes lunettes !
-Ah oui, tiens maintenant que tu le dis… Tu viens d’où ?
Daguerreo, la cité dans la grotte, c’est là-bas que j’ai appris mes pouvoirs de Géomancien !
- C’est-à-dire ?
- Mage de Zone pour faire simple. En gros, je peux m’associer avec les éléments naturels qui sont présent dans le lieu du combat et le faire sortir par les cercles que je trace avec mon compas. Par exemple, l’élément dominant devant le Bar était la terre, mais j’aurais pu faire sortir de l’eau du cercle puisque une rivière passait en dessous de nous sous la terre.
- Comment le sais-tu ?
- Etant Mage de Zone, je peux sentir les éléments de la nature et donc réagir à leur présence. En contrepartie, je suis également très sensible au myste et je peux m’évanouir en cas de trop forte dose dans la nature. Et toi alors d’où viens-tu ?
-De Midgar, je voyage pour trouver un village moins polluer et beaucoup plus calme pour continuer mon apprentissage de Mage Vert.
- Oh alors toi aussi t’es un amoureux de la nature ? J’adore ce qu’elle nous offre, la couleur, les odeurs en un mot, L’ ART !!
-Je dirais plus un amoureux du calme et de l’air frais a vrai dire…
-Ah… Et alors ce couteau qui se casse sur moi c’était quoi ?
-Ah oui, Sort de Bouclier, en temps normal il n’est pas aussi efficace, mais l’arme qu’à utiliser ton adversaire devait vraiment être usé ou vieille pour casser aussi facilement et puis…

Nous sommes brusquement interrompus par deux gardes de la ville qui viennent vers nous.

-C’est vous les cadavres dehors ?
-Si je vous dis non, vous me croyez ? Hasarda Valo
-Vous avez de la chance, ces gens-là n’était qu’une bande de vauriens, j’aurais pu vous jetez en prison après ça, mais j’accepte de fermer les yeux pour cette fois. Quittez simplement la ville et il ne vous arrivera rien.
-Et si on refuse ?
-Mon ami rigole évidemment, hein Owl tu rigole ?
-Non.
-Mais si, mais si, d’ailleurs nous avions prévu de partir, allez hop, on est déjà partie, Bye !

Valo me pousse jusqu’à la porte, ramasse son sac à dos et avant de fermer définitivement la  porte, entend un bref ‘Ils n’ont pas payé les consommations ? Des meurtres en pleine ville passe encore mais un refus de paye d’alcool, Hors de Question’

-Je ne sais pas toi, moi j’ai toujours rêvé de visiter Rabanastre !
-Oh et bien allons y alors !

Et sans comprendre, j’observe Valo qui part en courant jusqu’à la sortie de la ville et me met au pas de course pour le rejoindre.

‘Drôle de rencontre’


Dernière édition par Red-Mages le Jeu 11 Juil 2013 - 18:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Moogy



Masculin
Nombre de messages : 18
Age : 19
Localisation : Royaume d'Hyperion
Date d'inscription : 03/06/2013

MessageSujet: Re: Le Bon, La Brute et le Savant [FanFic]   Mer 5 Juin 2013 - 20:29

- Hmpff, Hmpff, les gardes sont toujours derrière moi? Je vois une lumière, il faut que je me dépêche, je ne dois pas arrêter de courir, ou bien ils me rattraperont et il en sera surement fini de moi!

Cela fait maintenant trois jours que je vis entre les cadavres du cachot de Nalbina, je n'ai aucune idée du comment j'ai pu arriver dans cette "prison", je ne connais rien en fait. Quand je me suis réveillé, c'était comme si je recommençai une nouvelle vie, je n'ai aucun souvenir de ce que j'étais. Ce que je sais? Je m'appelle Jake, enfin je crois, c'est écrit sur mon médaillon, un souvenir du cachot :
"Jake 46042 Nalbina"
Mais je ne connais pas que mon prénom, je connais aussi le sien. Pourquoi il me hante? Pourquoi est-il présent dans tous mes rêves?
Bref je sors du sujet, pour l'instant ma priorité est de partir de cette endroit puant, je vois enfin la sortie, je le suis, je suis

-Libre! de la lumière enfin! Par contre j'ai soif..

Je regarde autour de moi a la recherche d'endroit où je pourrai me rafraîchir, il n'y avait rien, juste du sable, du sable partout, le désert, c'est bizarre, j'ai l'impression d'être déjà venu dans ce désert.

-Ma mémoire me joue des tours, je ferai mieux de marcher pour trouver un endroit sur et hors de portée de monstres.

Cela fait maintenant plus de deux heures que je marche, j'ai chaud, j'ai soif, je suis épuisé a cause de mes combats contre ces monstres, heureusement que j'ai pu voler une épée a un de ces gardes dans le cachot. Sous une épée, je me sentais bien, comme si j'étais dans mon élément, que je savais manier une arme depuis tout petit.

-il fait trop chaud, j'ai la tête qui tourne, mes jambes sont lourdes, je...je..

je plante mon épée dans le sol, puis m'évanoui.
Encore ce même rêve...

Revenir en haut Aller en bas
Red-Mages
L'un des Maitres de la Magie Blanche


Masculin
Nombre de messages : 254
Age : 20
Localisation : Café de Treno
Date d'inscription : 03/02/2011

MessageSujet: Re: Le Bon, La Brute et le Savant [FanFic]   Sam 8 Juin 2013 - 21:28

Après avoir traversé quelque forêt et parcourut des plaines immenses, nous arrivons par le désert a Rabanastre après 3 jours de marche, nous en avons profité avec Valo pour faire plus connaissance et avons décidé suite à un commun accord, de faire route ensemble sur une durée indéterminée. Arrivé à Rabanastre, nous faisons une halte à la fontaine des trois portes, et Valo en profite pour se désaltérer. Je profite de la halte pour observer l’architecture de la ville.

- C’est magnifique, les détails de la construction de cette fontaine sont tout simplement impressionnant, je n’avais jamais vu ça autre part qu’a Euyevair.
- A vrai dire, moi, ce qui m’intéresserait, ce serait d’aller boire un coup à l’Auberge…
- Mais ouvre les yeux ta une merveille de la nature devant toi !
- J’m’en fous…
- Bordel tu fais chier…

Nous trouvons une petite auberge au détour d’une rue ‘ La mer de sable’. Pendant que je m’extasie devant les arches située à l’entrée des magasins, Valo en profite pour rentrer à l’intérieur et trouvez une place. Je le rejoins plus vite que je l’avais prévu et lui dit :

-Faudrait qu’on aille faire un tour sur le marché, ils ont l’air de vendre des produits sympa !
- Moi j’aimerais bien trouvez un passe-temps, une occupation… Tiens regarde derrière toi un tableau de chasse !

Je me retourne et m’approche des contrats, une en particulier attire mon attention.

-Hmmm, intéressant.
-Ta trouver quoi ? Me demande Valo qui sirotait tranquillement son Jus de Marilith.
-Une quête sur un Pampa spécial, un Pampa fleuri exactement. Apparemment il contient une fleur qui permet de soigner les blessures sévères, et aussi les problèmes d’estomac…
-Et alors ? En quoi ça peut te servir ?
-Menez des expériences, j’ai quelque attitude de Mage Blanc, trop légère pour soigner des blessures grave, alors je pense que ça pourrait nous être utile en cas de coup dur.
- Bah, tant que ça m’occupe, moi ça me va.

Nous partons, après avoir régler la note cette fois-ci, faire un tour des magasins de la ville. Valo achète quelque potion et des crocs blancs ainsi qu’un anneau de magie. Pour ma part, j’achète un bracelet de protection et un de vitesse. Après avoir fait quelque emplette et fait un tour dans la basse ville suite à une demande de ma part, nous nous engageons à la suite de notre cible dans le Desert Est de Dalmasca.

Apres plusieurs heures de recherche, quelque loup et Pampino tuée, nous arrivons finalement au bout du désert, auprès d’une plage ou rodait quelque Sahuagins pacifique. La zone était relativement calme.
N’en pouvant plus, je propose à Valo une pause a l’ombre d’un palmier, histoire de manger un morceau et de se réhydrater.

- Assied toi Owl, je vais juste faire un tour de la zone et j’arrive.
- Pas de soucis mec, merci

J’ouvre une bouteille d’eau, et je bois a grande gorgée, la chaleur est insoutenable mais j’ai tout de même gardé mon bonnet pour éviter une insolation, Valo, quant à lui, a rabattu la capuche de sa cape sur sa tête. Je repense à tous les événements qui se sont passée ses derniers jours, j’avais pas mal voyagé et j’avais fait quand même pas mal de chemin jusqu’ici, malheureusement je n’avais pas encore vu assez de chose à mon goût, ce qui me conforte dans l’idée que ce voyage est encore d’actualité.

-HEY OWL ! RAMENE TOI VITE !

Valo m’extirpe de mes pensées, je me lève à toute hâte, pensant qu’il avait trouvé notre cible. De loin, je le vois agenouiller à ce qui ressemblait à un tronc d’arbre. En me rapprochant, je remarque l’homme allongée inconscient. Ce que j’avais pris pour un tronc d’arbre était un homme, plutôt baraquée (étonnamment de sa petite taille) une épée géante plantée a cotée de lui. Je l’examine rapidement.

-Il a pris quelque coup, il a encore des plaies ouvertes, il est étonnamment affaiblie comme s’il n’avait rien mangé ni bu depuis des jours. Il est en piteux état et je ne peux pas dire s’il va s’en sortir, mais…
-Mais quoi ? Faut l’emmener voir un médecin !
- On a croisé un camp de nomade en venant ici, ils doivent bien avoir quelqu’un qui sache soignez les gens !
-Et toi ?
-Je peux rien faire à part au mieux désinfecter ses plaie et lui évitez au maximum l’insolation. On va le portez jusqu’au camp de nomade, la ville est trop loin.

Valo acquiesce de la tête. Le bougre allez être lourd a portez mais nous allons nous relayez.

‘Je ne peux pas dire s’il va s’en sortir, mais il respire.’
Revenir en haut Aller en bas
valodesperado



Masculin
Nombre de messages : 7
Age : 19
Date d'inscription : 03/06/2013

MessageSujet: Re: Le Bon, La Brute et le Savant [FanFic]   Lun 10 Juin 2013 - 22:51

Une fois l'étranger amené au camp des nomades ( les villageois avaient eu l'extrême bonté de s'occuper de lui le temps que nous récupérions les objets nécessaires à sa guérison), nous nous mettons à la recherche de la fleur de pampa, la seule chose qui puisse actuellement sauver le jeune homme. Sortis du village, nous partons en direction de l'ouest tout en veillant à ne pas s'éloigner du désert est. Après une heure de marche, je demande à Owl si il n'a pas une idée sur l'endroit où la sainte fleure pourrait se trouver.
-Sais pas, j'aurais du plus me renseigner! me répond il en se plaignant.
-Tu n'as pas pris la fiche de renseignement de la taverne?
-Ah mais si je l'ai!
Il sort alors de sa poche à outil un papier plié en 8 et me la tend. Je la déplie et commence à la lire.
-Pampa fleuri... fleur au vertus curatives... Ah voilà! Il apparaît souvent dans le désert est de Dalmasca, près du camp des nomades, de l'autre côté de la rivière!
Ceci dit, je regarde Owl puis il me regarde et on se rend comte tout les deux que l'on est parti à l'opposé de son habitat naturel! Nous faisons alors demi tour et repartons en direction du village. Après une heure de marche, nous arrivons au abord du campement. Soudain j'entend quelqu'un tomber. Je me retourne et constate que Owl vient de s'écrouler dans le sable. "Et merde!" criais je.Je m'approche alors de lui et le regarde de plus prêt. Il transpire énormément et est bouillant. Je ne sais pas ce qu'il a mais une chose est sure, il faut que je me dépêche de retourner au village! Je le prend alors sur mes épaules (il lourd le bougre!) et fonce à toute vitesse au village.
Une fois arrivé, je rentre dans la tente où nous avions laissé notre amis inconscient (qui roupille toujours comme un bébé). Avec l'aide de trois nomades, je revigore et soigne Owl.
-Il va devoir rester sans bouger pendant une heure ou deux puis il sera de nouveau en forme, me dit le médecin du village.
Je m'approche alors de Owl. Il me fait signe qu'il va bien, tente de se lever mais ses forces l'en empêche.
-T'inquiète, je vais aller la chercher cette foutue fleur, lui dis je en souriant.
Il pose alors sa tête sur son oreiller et s'endort dans les cinq secondes qui suivent.Je prend alors une gourde et bois autant que je le peux (quand on voit Owl, la soif vient et ne part pas très vite). Je sors alors de la tente et laisse derrière moi mon ami. Je pars à la recherche d'un pêcheur pouvant me fournir un bateau dans le but de passer la grande rivière. Je ne tarde pas à en trouver un. Il me propose le trajet contre 500 gils. J’accepte volontiers et saute dans son bateau à vapeur. L'engin est rustique mais paraît très maniable. Je met en marche le moteur et fonce à toute vitesse vers la rive droite de la rivière. Une fois arrivé, je descend de mon rafiot et l’amarre à un arbre paraissant assez solide. Je pars alors enfin en quête de cette plante à la noix. Pendant une heure, je me fais agresser par tous les loups du coin et en profite pour récupérer la fourrure de quelques uns (celle ci est de bien meilleur qualité que celle du marché et le prix est incomparable!). C'est alors que je vois encore un groupe de ces créatures en train de se liguer contre une autre d'apparence plus petite. Je me rapproche en rampant das le sable fin pour mieux voir la scène. cependant je n'ai pas le temps de faire quoique se soit étant donner que les loups m'ont déjà repéré. Je n'ai d'autre choix que de combattre. "Owl aurait était bien pratique avec ces cercles magiques!" me pensais-je. Le premier des quatre ennemis me saute dessus. Je riposte alors avec une violente droite ce qui a pour effet de lui briser la nuque. Les autres ennemis m'encerclent et je ne peux plus rien faire. Il me saute tous dessus en même temps. Je n'ai aucune issue. Je ferme donc les yeux en espérant un miracle...
Puis rien ne se produit. Je rouvre les yeux et constate que mes ennemis se sont transformés en quatre petits tas de cendres. "Comment cela a-t-il pu se produire?" me demandais je. Aucune incantation, aucun mist, aucune présence, je n'avais ressenti aucune chose en terme de magie. Je constate alors que j'ai bougé sans m'en rendre compte et suis à cinq mètre de l'endroit où j'avais fermé les yeux. J'entend alors quelque chose respirer en direction de la dune où les loups se battaient.
Je vois alors un cactus avec ce qui semblerait être des bras et des jambes. Celui ci me fixe de ses petits yeux blancs. Je constate alors qu'il arbore une fleure sur sa tête. "La plante que nous recherchions est donc vivante? Si c'est bel et bien le cas, cela doit être un pampa fleuri" me questionnais je. Celui ci se met alors à me parler:
-Toi gentil, toi méchant!
"Il parle un plus!" continuais je dans mon monologue intérieur. Je tente alors de lui répondre.
-Tu peux m'aider? J'ai un ami malade et, toi et ta fleur, êtes les seuls à pouvoirs le sauver.
Il acquiesce alors, à mon grand bonheur, et décide de me suivre. Je le ramène alors dans le bateau et retourne au village. J'entre alors dans la tente et vois qu'Owl s'est remis de son malaise. Ce dernier semble être heureux lorsque je lui montre le pampa.
-Il parle, lui dis je en désignant la plante.
-Mais t'es fous! me répond-il. Je veux bien que les pampas marche courent, communiquent entre eux mais de là à ce qu'il te parle... Je pense que tu as du avoir une hallucination.
-Bien sur que non! Ecoute!
Je me retourne alors vers le pampa et lui demande si il peut nous aider
-Toi gentil, toi méchant, je veux bien vous aider!
"Pourquoi m'appelle-t-il toujours comme ça? me demandais je intérieurement.
Je le remercie alors et je constate que Owl est totalement hébété. je lui demande pourquoi.
-Valo, tu viens de parler en pampa avec ce petit bonhomme!
-Mais non j'ai parlé normalement.
-Incroyable! Tu as un don de forestier ou de je ne sais quel ami des animaux mais tu parles avec eux!
-Je veux bien te croire mais il y a un hic: tout à l'heure je me suis fais attaqué par de nombreux loups. Je les entendais juste grogner, pas me parler!
-Peut être que cela ne marche qu'avec les animaux pacifiques?
C'est alors que le pampa nous coupa en pleine conversation pour nous dire qu'il avait réussi à extraire le nectar curatif de sa fleur et qu'il était prêt à être utilisé. Nous nous approchons alors du jeune homme et Owl lui verse le liquide dans sa bouche. Ce dernier ouvre brusquement les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Moogy



Masculin
Nombre de messages : 18
Age : 19
Localisation : Royaume d'Hyperion
Date d'inscription : 03/06/2013

MessageSujet: Re: Le Bon, La Brute et le Savant [FanFic]   Mar 11 Juin 2013 - 22:14

Mes yeux s’ouvrit lentement, quel mal de tête ! J’avais une vision flou, un gout amer dans la bouche, ça me rappelais les soupes aux épines de pampas que l’on nous servait à Nalbina, Beurk ! Je ne voyais presque rien, et le soleil ne m’aidait pas vraiment, je voit deux personnes devant moi, j’avais du mal a les discerner. Je ne reconnait qu’un bonnet sur une des personnes et une cape verte sur l’autre, De peur, je me lève rapidement :

-Qu’est ce que vous me voulez ? j’ai rien sur moi ! sa se voit non ? et puis faites gaffes les gars j’ai une arme !

Je sors mon épée. Mon épée ? elle est ou mon épée? Je cherche partout, rien. L’homme au bonnet ricana :

-Ah oui ? et armé de quoi ?
-De .. de mes poings !

Je commence a voir de mieux en mieux, je serre mes poings, releva les manches de ma veste de prisonnier déchirée et me met en position de combat, d’un coup, la cape verte se met devant son compagnon, il lui donna une créature ressemblant a une statue, et il me regarde en souriant :
-Des poings ? laisse le moi Owl je veux voir ce qu’il a dans le ventre.
Il m’a l’air sur de lui, moi un peu moins, je me décida d’y aller a fond, pris appui sur mon pied droit, puis me rua sur lui.
-merde !
Il esquiva mon poing avec une facilité impressionnante, il attrapa mon bras puis me met un poing dans le ventre, je tombe par terre, tout d’un coup des cercles étranges ce forme autour de moi, puis le sable m’entourant se mit a m'envelopper, l’homme au bonnet noir se met sur moi :
-Si on voulais te prendre le peu que tu as, on t’aurait volé pendant que tu dormais, et non te sortir de ton sommeil.
Je retrouve enfin la vision, et j’aperçois assit sur moi cet homme, il avait un sourire, un sourire chaleureux, comme si il n’avait jamais voulu de mal, derrière lui son compagnon, il n’avait pas une tête de brigand ou une quelconque personne de ce genre, il se massait le poignet, il a dut trop forcer lors de son coup de poing
-Moi c’est Owl, et lui Valo. Tu pourrais nous remercier, sans nous, tu serais encore évanoui dans le désert et si les soldats nalbiniens t’aurait trouvés tu serais surement déjà mort.
-Les soldats ?
-J’es recherché mec !
-Jake
-T’es recherché, Jake !
-Pourquoi tu dit sa?
-Tout a l'heure j'ai eu une insolation, on m'a allonger a coté de toi, une fois que j'allais mieux, j'ai été a l’extérieur, puis des soldats sont arrivés et m'ont questionné au sujet d'un homme s'étant évadé des cachots de Nalbina, ils m'ont montré une affiche et je t'ai reconnu sur la photo allant avec!
-Et tu as répondu?
-Que je revenais de Nalbina et que j'avais aperçu un homme te ressemblant monter le col du Mosphore, ils sont partis la minute d’après.
-Ah c'est cool, enfin débarrassé d'eux!
-N'oublie pas que tu peux nous remercier!
-Je le ferai bien.
-Alors tu attend quoi?
-N'oublie pas que tu est assis sur moi et que je ne peux plus bouger
-il est vrai, et je tiens a dire que tu est très confortable
-Hey!!

Valo intervient avant que je m'énerve :

-Allez Owl arrête.

Enfin il se retira, je me leva difficilement, j'avais encore mal au ventre, et puis il faut savoir que..j'ai la dalle! je tendis ma main :

-Merci.
-Haha pas de problèmes Jake!

il me serra la main, après un bref repos, nous nous sommes mit en route pour Rabanastre, j'avais quelques changement a faire, et puis je n'avais plus d'arme, elle fut oublié sur mon lieu d'évanouissement.
Une fois arrivés première direction : un endroit ou manger! j'ai usé des centaines de gils surement! puis je m'occupe ensuite de mon style vestimentaire, on est allé a une boutique de mode, puis j'ai fini par trouver mon style, une chemise légère a manche longue, un jean noir, puis je m'occupe de mes cheveux, ils était devenu long et descendait a mon cou, j'eut l'idée de les couper un petit peu, puis je leur donna du relief, je laissa Owl s'en occuper, il en était ravi de sculpter mes cheveux, finalement mes cheveux était relevé, en arrière et en bataille, après une journée de changement pour passer plus inaperçu vis a vis de l'affiche de moi postée dans tout Rabanastre, on décida de rester dormir dans la ville pour notre dernière nuit. le soleil se coucha.
Revenir en haut Aller en bas
Red-Mages
L'un des Maitres de la Magie Blanche


Masculin
Nombre de messages : 254
Age : 20
Localisation : Café de Treno
Date d'inscription : 03/02/2011

MessageSujet: Re: Le Bon, La Brute et le Savant [FanFic]   Mar 18 Juin 2013 - 23:08

Encore ces problèmes d’insomnie, comme à mon habitude, j’ai encore dormi 3 heure durant la nuit et je me suis réveiller à 4h du mat’ et comme toujours, je péte la forme, impossible de me rendormir. Je sors de mon lit, enfile un pantalon et va allumez la bougie posez sur la table sous la fenêtre. J’attrape ma besace, sors un livre ‘Jobs et Classe du monde’ que j’ouvre au chapitre qui m’intéresse, et je finis par me roulez une cigarette que j’allume à l’aide de la bougie. Plongez dans ma lecture, j’essaye d’en apprendre plus sur les capacités qu’a fait preuve Valo aujourd’hui avec le Pampa :
 
Chapitre 'Rôdeur':
 

« Il faut que je pense à montrer ça à Valo demain, je pense que ça peut l’intéresser »

Je me penche ensuite sur mon plus grand problème au niveau de mon style de combat, l’impossibilité de lancer des sorts avant d’avoir tracé les cercles, mise à part si un objet circulaire fait déjà parti du décors, et l’impossibilité de tracer autre part que sur des surface physique. Si  je réussissais à faire un simple rond dans l’air, je pourrais enfin lancer des sorts qui viendrait d’autre part que du sol.
Ce n’est que quand Valo vient frapper à ma porte que je sors de mes pensée.

-Hey Owl ! Lêve toi il est 9H !
-Je suis debout depuis 4H Baltringue ! Hurlais-je à travers la porte
- Ah ben excuse ! On n’osait pas venir te réveiller avec Jake, dépêche-toi, il est en train de manger tout ce qu’il y’a de comestible !

J’enfile un T-shirt en vitesse et ouvre la porte quasiment dans la tête a Valo qui a eu le bon réflexe de faire un pas en arrière. Je dévale les escaliers et trouve Jake, derrière un bol de café et une montagne de Tartine.

-Les gars, je ne sais pas comment vous remerciez de m’avoir sortie de la !
-Commence par réglez la note de l’auberge !
-Avec quel Argent ? Je sors de prison ! Chuchote Jake
- VALO ! La note c’est pour toi !
-ENCORE ? C’est quand que tu gagneras ta vie toi ? me demande Valo
-Quand j’aurais vendu tous ses butins qui m’encombrent ! Comment tu fais pour porter tout ton équipement Valo ?
-J’ai un sac sans fond !
-De quoi ?
-Oh c’est une invention des créateurs de RPG ! On peut avoir plein d’équipement dans un sac sans que ça se voie !
-Plutôt pratique… Approuva Jake
-Bon en tout cas je vous propose qu’on aille faire un tour dans les magasins, pacque d’une faut qu’on se débarrasse d’une bonne partie de nos butins et de deux, il faut qu’on trouve une arme à Jake, car les poings on a vu ce que ça a donnée…
-Oh ferme là.
-Et ensuite, je propose qu’ont partent vite fait de cette ville avant que les soldats retrouvent Jake.
-Ta une idée ou allez ? me demanda Valo
- Eh bien il y’a une ville que j’aimerais voir, il parait qu’il y’a des chercheurs et des sages  la bas et je cherche justement un moyen de me battre différemment avec l’utilisation de la magie ! Je vous propose de nous mettre en route pour le Cosmo Canyon !

Valo acquiesce  mais Jake reste silencieux, le regard légèrement effrayée a l’entente de cette ville, comme si il cherchait quelque chose mais qu’il n’arrivait pas à retrouver quoi.
Nous finissons donc de boucler nos affaires et partons à la recherche d’une boutique d’arme pour Jake. Après avoir vendu nos butins dans une échoppe, Jake repère une boutique d’arme car  comme il dit ‘je les sens ces chose la’ et fonça la tête la première dans la boutique.
Jake est comme un gamin dans une boutique de bonbon, il va de comptoir en comptoir pour se renseigner auprès des différentes armes proposées. Valo lui vint en aide en lui proposant une épée moyenne et un bouclier mais après essai, Jake se trouvait trop déséquilibrée et rejeta cette idée. Il me vint alors une idée :

-hey Jake ! Quand on ta retrouvée, t’avait une épée géante plantée à côté de toi ! Pourquoi t’essayerait pas ça ?

Je désigne une épée a deux mains longue comme un homme et affutée comme un rasoir fixée au mur. Jake, des étoiles dans les yeux, pris l’arme et commence à faire de grands moulinets avec.

- Calme-toi Jake ! Tu vas tuer quelqu’un !
-Désolé c’est plus fort que moi ! Ça fait trop longtemps que je n’ai pas retrouvez des sensations comme ça !
- Toi, tu m’a l’air plus du genre à favoriser l’attaque que la défense ! J’me trompe ?
- J’en sais rien à vrai dire…

Valo s’approche du comptoir et paye l’arme de Jake, le vendeur regarde avec des grand yeux effrayer Jake qui finissait d’accrocher l’arme en diagonale dans son dos.

- Va falloir que vous gagniez votre argent les gars à la fin ! Marre de tout vous payer !µ
- Pami Pampu Pampa !!

Un petit bonhomme vert grimpe sur la tête de Valo.

-Tu nous explique Valo ?
-Ben je n’ai pas pu l’abandonner, vu comment il ma sauver hier…

-Bon je le veux bien dans l’équipe à condition qu’il contribue au bon fonctionnement en offrant sa fleur en cas de coups graves !
-Pampiiiiiii !
-Il a dit qu’il est d’accord !
-Il a un nom ce Pampa ? Demande Jake qui sortait du magasin
- Attend je lui demande… Il dit qu’il s’appelle Kaki !
-Va pour Kaki alors !
-Les gars je ne voudrais pas vous presser mais on ferait mieux de filer, y’a une bande de gardes qui s’approche !
-COUREZ !!

‘Direction le Canyon Cosmo !’
Revenir en haut Aller en bas
valodesperado



Masculin
Nombre de messages : 7
Age : 19
Date d'inscription : 03/06/2013

MessageSujet: Re: Le Bon, La Brute et le Savant [FanFic]   Dim 23 Juin 2013 - 22:49

Nous arrivons alors devant la sortie de Rabanastre. Jake lance un regard inquiet derrière nous et constate que nous avons réussi à semer nos opposants. Notre joyeuse troupe franchit alors la grande porte de la ville et je déplie ma carte du monde dans le but de visualiser notre itinéraire.
"Pour aller au Canyon Cosmos, il nous faut passer par..." J'hésite un peu, voyant les différentes possibilités qui s'offrent à nous. Owl pointe alors un endroit sur la carte.
-On va passer par le Gold Saucer! s'écria-t-il.
-C'est quoi ce truc? demanda Jake.
-C'est fucking parc d'attraction, lui répondit je.
-Cool ça me plaît! Passer un peu de bon temps ne nous ferait pas de mal.
-En plus le ce lieu est une pépite artistique!
Owl commence alors à parler avec un accent italien. Jake me regarde et me fait signe d'y aller avant que l'autre roi de la pasta nous fasse péter un câble.
La route menant vers notre destination est assez calme, et nous sommes peu embêté par les monstres. Après plusieurs jours de marche à travers la forêt, nous faisons une halte près d'une grotte. Owl et moi commençons alors à établir un campement pendant que Jale part chercher du bois pour nous faire un feu. Kaki sort alors de ma capuche et va se désaltérer près de la rivière. Ce dernier reviens en même temps que Jake, chargé de fagot et de bûches.
-Toi et Owl êtes mages et vous ne savez pas allumer de feu e lançant un sort dans le style de brasier? dit-il en déposant son tas de bois.
-Non, nous n'en sommes pas capable, lui répondis je. Moi je suis un mage fait pour renforcer l'esprit d'équipe du groupe, un mage vert. Owl lui est un géomancien, c'est à dire qu'il se bat avec l'élément qui l'entoure. C'est bien cela Owl?
Il hoche la tête pour me répondre que oui.
-Mon frère était un mage noir renommé mais il est mort aujourd'hui, tué par la Shinra.
Jake s'assoit alors à côté de moi et commence à me poser des questions sur ma famille.
-Tu te souviens bien de a famille? Moi, étant amnésique, je ne me souviens que de qui je suis.
-Je n'ai jamais connu mes parents, ils sont morts peu de temps après ma naissance. J'ai été élevé par ma soeur jusqu'au jour où elle et mon frère me furent prit par la Shinra.
-Comment s'appelaient ils?
-Mon frère s'appelait Rage et ma soeur s'appelait Rias. Aujourd’hui  mon frère est  mort et ma soeur est toujours disparue.
C'est alors que Owl m'appelle en criant: "Kaki est parti en courant dans la grotte à côté d'ici et je n'ai pas eu le temps de le rattraper." Sans plus attendre, nous nous précipitons vers cette caverne. Une fois arrivés, Jake me lance un regard anxieux.
-Faut pas y aller, c'est dangereux ici!
-Comment tu le sais? lui demande Owl.
-Je le sens, c'est tout.
-Quoi qu'il en soit, Kaki est à l’intérieur et il faut le sauver! dis je plein de courage et près à en découdre.
Je me lance alors en direction du fond de la caverne et mes deux compagnons me rejoignent rapidement. Plus nous avançons dans cette grotte, plus il fait sombre. Je sors alors une torche de mon sac et l'allume avec mon briquet. Je constate alors que Owl est pale comme un linge.
-Tu te sens bien? lui demandais je.
-Ne t'inquiètes pas je n'ai rien, je suis juste un peu blanc à cause de l'éclairage.
Nous continuons alors à avancer et Jake s'arrête soudainement devant moi et me fais signe de ne pas passer.
-Je suis déjà venu ici, et je suis sure qu'il y a un danger tout proche d'ici! 
C'est alors qu'un golem sort du mur et nous fonce dessus. Ce dernier est très imposant et si Jake n'avait pas été là, nous serions probablement morts écrasés par cette masse rocheuse . Owl commence alors à tracer un cercle sur le sol. Le golem le voit et se dirige à toute vitesse dans sa direction  et ce dernier esquive habillement le tas de pierre. Owl active alors son piège. Cependant cela ne cause aucun dégât à notre ennemi et il s'en trouve même rendu plus fort.
-Je ne peux utiliser que la roche ici, va falloir vous débrouiller tous seuls!
Cela dit, il court se cacher et je cours en direction du golem. Je tente de lui asséner un coup de poing puissant mais notre ennemi a une constitution trop résistante. Je me fait alors très mal à la main et je cris à Jake de foncer sur l'ennemi et que j'ai un plan. Ce dernier dégaine son épée géante et se prépare à attaquer notre assaillant . Je lui lance alors les sorts Bouclier et Célérité. Jake se met alors à courir plus vite et attaque le golem de tout les côtés. En moins de deux secondes, Il découpe notre adversaire et en fait du hachis. Nous avons à peine le temps de nous remettre de nos émotions que Owl s'écroule. Je me retourne et constate qu'une aura bleue l'envahit. Ce n'est autre que du mist concentré autour de lui. Je sens alors quelque chose me monter dans le dos. C'est Kaki qui revient du miel dans les épines. Il regarde Owl et lui en met dans la bouche. Cela à pour effet de relever ce dernier. Il se met alors à courir en direction de la sortie de la grotte et se précipite vers la rivière. Nous le rejoignons et il nous dit, le bouche dégoulinant d'eau:
-Qui est le con qui m'a foutu du piment force 10 dans la bouche?
Kaki se met alors à rire et il m'explique que l'ayant vu de cet état, il n'avait pas résisté à l'envie de lui faire une petite blague et de lui mettre quelques denrées qu'il avait trouvé dans la grotte.
-Le ptit con! s'écrie Owl.
-En attendant, il a le mérite de t'avoir réveillé! lui répond Jake. D’ailleurs,  reprend-t-il, que c'est il passé?
-Il y avait trop de mist dans l'air pour moi et je n'ai pas supporté cette pression c'est tout!
Un fois remis de nos aventures, nous allons nous coucher et prendre un repos bien mérité. Quelques minutes après que Jake et Owl se soient endormis, une voix m'appelle.
-Battu par un golem! Tu me fais vraiment honte petit frère!
Je relève la tête et regarde aux alentours. Il n'y a personne. Serais ce toi grand frère?
Revenir en haut Aller en bas
Moogy



Masculin
Nombre de messages : 18
Age : 19
Localisation : Royaume d'Hyperion
Date d'inscription : 03/06/2013

MessageSujet: Re: Le Bon, La Brute et le Savant [FanFic]   Ven 12 Juil 2013 - 20:51

Owl et Valo se replièrent, me laissant seul face au golem, « ils ne sont pas sérieux eux deux » me dis-je. Mais Valo avait un plan apparemment, je me défendis du mieux que je pouvais contre ses attaques, d’un coup je vis une lumière derrière moi, je me retourna et vit le poing de Valo s’entourer d’une aura verte, d’un carré précisément il me pointait du doigt à ce moment-là, d’un coup je me sentis mieux, plus léger et d’autant plus résistant.

-Merci Valo ! A moi le Golem !

Je n’en fis qu’une bouchée de ce tas de cailloux, le combat fini, je me sentais étrangement bien, beaucoup mieux que d’habitude, puis petit à petit je redevins normal, nous sommes sortis de la grotte après que Owl ait repris connaissance, j’ai rien compris, il y avait trop de myste autour de lui, du Myste?
On était autour du feu, j’en profite pour poser des questions avant que l’on ne s’endorme :

-Owl, c’est quoi ton histoire de myste ?
-bah je te l’ai déjà dit il y en avait trop autour de nous et du coup je me suis évanoui.
-mais j’ai rien senti moi ?
-d’après tes fonctions au combats cela ne m’étonne pas
-bah j’attaque, tout comme toi !
-tu ressemble plus à un soldat qu’a un géomancien comme moi, tu es fait pour attaquer au corps à corps, moi j’utilise le myste qui m’entoure pour pouvoir envoyer des sorts, je suis fait pour ressentir la magie aux environs, Valo ressent a peu près la même chose que moi, en moins intense..

Je regarde Valo qui finit sa cuisse de coquatrice rôtie :

-mais tu n’es pas évanoui toi
-normal je ressens le myste moi aussi mais pas autant que Owl, j’utilise la magie verte, comme tout à l’heure contre le golem où je t’ai lancé célérité et bouclier, te permettant ainsi d’être plus rapide et plus résistant
-c’était donc ça cette sensation. C’est tout ce que je voulais savoir les gars merci, sinon ou est ce qu’on va déjà Owl ?
-Au canyon cosmo,  on y fera un léger tour afin que je puisse développer ma magie, apres le combat contre le golem je me rend compte que l'on a pas le temps a l'amusement pour l'instant
Valo m'avait l'air abattu, Owl était pensif et moi je ne savais pas de quoi il s'agissait précisement
-Valo, dit m'en plus sur le « Gold saucer ».
-le plus grand parc de jeux du monde, tu trouves de tout le bas, casino, course de chocobo, arcade, arène.

J’étais du côté de Valo, il fallait qu’on y passe, ça devait être le paradis ! Mais Owl restait perplexe, il hésitait à faire un détour pour s’amuser avant de pouvoir améliorer ses compétences

-et puis il y aura aussi des filles la bas aussi et puis il ne faut pas non plus oublier le spec..
-Bon d'accord, on y va.

Je regardais Owl d’un air étonné, il suffisait de parler de filles pour le faire changer d’avis, Valo était vraiment heureux :

-Alors on est partis ! Dormez bien cette nuit et profitez de vos heures de sommeil car vous n’en aurez que peu demain !

On rajouta un peu de bois pour que le feu tienne encore pas mal de temps, puis on s’endormit rapidement, pressés à l’envie de visiter ce paradis. Le lendemain, on se mit en route assez tôt pour pouvoir profiter de notre journée assez unique, Apres quelque longue heures de marches et de combat, on y était, le Gold Saucer ! Enfin j’étais un peu perdu quand même et tous mes rêves se brisèrent en quelques instants

-c’est ça ton super parc ?

Devant moi, un tas de ruines, ou plutôt comme un chantier non fini je dirai, des maisons fondées avec le strict nécessaire  remplis d’habitant à l’allure pauvres, je regardais toujours autour de moi, de peur qu’une de ces personne ne me volent le peu de gils que j’avais, je commençais à me demander si Valo savait lire une carte vue l’endroit où l’on a atterris

-Val’ ? Fait attention à toi, enfin à l’argent, on fera mieux de sortir d’ici
-Du calme Jake, c’est ici
-Il n’y a même pas de fille !
-mais sois patient enfin, c’est juste au bout de cette rue
-pff si t’appelle sa une rue..
-c’est bon c’est là. Bonjour !
-Bonjour messieurs, vous montez ?

Devant nous ce tenait un homme, derrière un guichet, il était déjà plus.. Civilisé. Il nous regarda puis nous montra ensuite une navette, une sorte de tramway, j’ai  couru au plus vite que j’ai pu pour y entrer, cette navette pouvait m’amener dans les enfers ce n’était pas grave je voulais juste quitter ce trou au plus vite. J’avais déjà plus de mémoire, alors si en plus je n’avais plus d’argent.
La navette démarre, un bruit assourdissant, elle remue dans tous les sens, puis commence son voyage, on sort des montagne de Corel, puis on prend de l’altitude, soudain une gigantesque ombre nous enveloppe, je regarde dehors, un vaisseau au-dessous de nous, j’étais fasciné par cette technologie, il m’en fallait un, je veux posséder mon propre vaisseau, pouvoir tout explorer, et pour ainsi en apprendre plus sur moi-même peux être, et puis je pourrais aussi être accompagné de Owl pourquoi pas, vue qu’il est toujours à la recherche d’art, et Valo aussi, parce que c’est un homme extraordinaire, et qui as de l’argent. Non sans rigoler je suis heureux de faire ma quête de souvenirs avec eux, on forme un bon trio, si on ne compte pas Kaki, comme si on était fait pour se rencontrer.
On passe par-dessus la plus haute montagne, puis d’un coup le paysage fut magnifique, des lumière partout, rempli de personnes, des montagnes russes et ces wagons où l’on entendait les cris des occupant, le ciel étoilé était magnifique et était accompagné d’un feu d’artifice interminable, on mit enfin pied à terre, on regarda autour de nous pour trouver l’entrée, quand d’un coup un énorme Tomberry arriva derrière moi, puis lança un cri, j’eut le bon réflexe de dégainer mon arme, et sans hésiter je le tapa avec le plat de mon épée et l’éjecta contre le mur, j’entendais encore les cris de peur des visiteurs :

-ne vous inquiétez pas tout vas bien, il est KO il ne vous fera aucun mal !
-espèce de monstre !
-oui c’est vrai qu’il était bel et bien un monstre mais il n’y en aura plus désormais !
-regardez ce que vous avez fait !
-oui je vous ai sauvé la vie, mais je n’ai fait que ce qu’il fallait contre ce..

Je me retourne et vit la superbe boulette que je viens de faire, ce monstre c’était qu’en fait qu’un simple humain déguisé voulant me faire une blague, je l’avais mis HS en un coup et des étoiles flottait au dessus de sa tête, ce fut surement le moment le plus gênant de ma nouvelle vie de quelque jours. Puis la foule s’écarte de moi, sauf une personne qui s’approche tranquillement sans aucune peur

-Ne vous approchez pas Monsieur il est dangereux !
-ça va aller. Salut, moi c’est Dio, je suis le gérant du Gold Saucer
-héhé euh excusez-moi Monsieur, j’ai paniqué et frappé sans hésiter, et puis ce n’est pas ma faute si les costumes sont presque identiques aux monstres
-ne t’inquiète pas petit, il va se rétablir, mais pas tout de suite, tu sais qui c’est ?
-euh non disons qu’on n’a pas eu trop le temps de se présenter lui et moi.
-C’est Larry, le concierge, et tu vas le remplacer ce soir
-Quoi ?!
-Tu m’as bien compris. Ce soir il y a la troupe du Costa Del Sol qui vient jouer, nous dépassons le record de visiteurs aujourd’hui, et Larry était un élément majeur à cette soirée, il avait le rôle le plus important dans tout parc digne de ce nom, oui il devait s’occuper de faire le ménage.
-Donc vous voulez que ce soir je fasse du rangement après le spectacle ?
-Exactement, mais bien sur tu bénéficieras d’avantage, l’entrée te sera gratuite, mais les attractions seront quand même payante, si tu n’es pas venu tout seul tes camarades pourront aussi bénéficier de l’entrée gratuite, mais à condition qu’il t’aide dans ta tache, sachant que eux en feront moins que toi vue qu’ils n’ont rien fait a Larry, eux

Je regarde derrière Dio où se trouvait Owl et Valo, il me faisait des grand signes de tête pour me dire qu’il ne voudrait pas passer la soirée à nettoyer une salle, déçue, j’ai été obligé de le dire au gérant :

-c’est d’accord, ils veulent bien !
-Super alors, on se retrouve ce soir, en attendant profitez bien de votre journée au Gold Saucer ! Voilà des tickets d’entrée,  la prochaine fois que vous voudrez revenir l’entrée vous sera payante, mais j’espère que cela ne sera pas une raison pour refrapper Larry !

On avait eu une entrée gratuite, on était heureux, enfin j’étais heureux, mes deux compagnons m’en voulait de leur avoir pris leur soirée, mais l’ambiance assez froide se changea rapidement en entrant dans l’enceinte du parc, Owl nous convoqua pour nous organiser :

-Bon qui vas ou ? Valo ?
-moi je crois aller au Wonder square, c’est là où se trouve tous les jeux d’arcade, puis pourquoi pas après allez au Speed square, ce sont les montagnes russes que l’on a pu apercevoir dans la navette
-ah d’accord pas de problème, et toi Jake ?
-je sais pas trop, je ne connais pas, ou me rappelle plus de cette endroit donc je crois que je vais visiter un peu le tout
-ou alors je pourrais te conseiller le Battle square, une succession de combat contre des monstres de plus en plus puissant à chaque manche, tu pourras ainsi t’entrainer au combat à venir et en même temps pouvoir dégoter des objets qui peuvent nous être utile, car étant le plus douée en combat singulier, tu ne devras pas avoir trop de mal à atteindre un bon niveau
-ça me plait bien ça ! Et toi ?
-Moi ? J’irai surement au chocobo square ou sont organisé toute les course de chocobo, je pourrais la bas utiliser l’argent qu’on avait gardé pour l’entrée mais vue qu’elle nous a été offerte, alors autant en profité et puis on peut y gagner des petit objets de soin la bas donc voilà!

On partit tous chacun de notre côté.

Je venais d’entrer dans le Battle square, devant moi un immense escalier, rien que ça pouvait faire abandonner une bonne partie des joueurs, je grimpais les interminables marches et arriva en haut, une grande salle rempli de personne assez forte, je sentais que j’allais m’amuser !  « bah on est parti ! », je m’approchais de la porte d’entrée et pris la poignée

-Hum excusez-moi monsieur.
Je me retourne et voit une femme derrière le guichet
-Oui ?
-Il faut payer pour combattre Monsieur.
-Ah euh oui désolé combien de gils ?
-cela fera 10 GP
-dix gils ? Ce n’est pas cher ici ! Tenez !
Je lui posai dix gils sur la table, elle me regarda tel un cas désespéré
-Monsieur, si vous n’avez pas de GP et non des GILS je ne peux pas vous laissez entrer
-Merde..comment on en a ?
-vous pouvez toujours allez au Wonder square et jouez au diffèrent mini jeu qui vous sont offert, certains vous feront gagner plus ou moins de GP
-je reviens alors ! Wonder square.. Wonder square.. Valo !

Je sorti rapidement du Battle square, je voulais casser du méchant moi ! Les marches étaient pour info beaucoup plus rapide à descendre qu’à monter, mais quand même énervant sachant que je me trimbaler une épée de ma taille derrière ce qui était quand même assez gênant, faudrait que je trouve un moyen pour éviter de me la prendre dans mes pattes ! Une fois descendu je prends le premier chemin qui m’est offert, je traverse un long tunnel noir, je devais me dépêcher de rejoindre Valo au Wonder square, je voie de la lumière enfin !
« Chocobo Racing » était écrit devant moi, je voulais aller normalement rejoindre Valo.. à croire que mon sens de l’orientation n’était pas extraordinaire, pourtant avant l’affrontement contre le Golem, je savais où on allait, où ils se trouvait, comme si j’avais un sixième sens, que je me voyais dans mon passé au même endroit,  comme si mes souvenirs refaisait surfaces, pourtant ici je ne vois rien, je ne peux m’aider que du présent , a croire que je ne devais pas être un marrant dans ma vie d’avant !
Mais bon maintenant que j’y suis, peux être que Owl  a trouvé des GP en pariant sur les courses, je me décide donc de rentrer dans cette grande salle en forme d’hippodrome, il y  avait énormément de monde, comme si c’était l’attraction la plus connue du parc, je cherchais en vain Owl autour du grand guichet, mais sans résultat, il avait dû partir, alors je crois que je devrai en faire autant, avant que je ne sorte de la salle j’entends les résultat de la course

-et le gagnant de cette course de catégorie B est le chocobo n°5, les gagnants sont priés de se rendre au guichet pour avoir leur lot,  merci. »
Puis j’entendis une petite voix aigüe derrière moi
-Han Owly chérie t’es trop fort !

Puis j’en entendis une deuxième encore aigue, dans le doute je me retourne, puis vit notre petit magicien entouré de deux filles en tenue de chocobo, heureusement pour lui ce n’était pas la tenue ordinaire d’un chocobo celle-là était plus.. Attirante on vais dire, je le rejoint et commence à lui parler

-mon petit Géo chérie t’a gagné c’est trop bien t’est le plus fort ! Haha ! t’a l’air de bien t’amuser on dirait non ?
-je t’ai déjà dit de ne pas m’appeler Géo, appelle moi par mon surnom Owl !
-qu’est-ce que t’a toi tu veux du mal à notre petit Owly ?!
-c’est bon du calme les filles c’est Jake une des personnes qui est avec moi.
-Bon écoute moi bien, Jacky
-Jake.
-Bon écoute moi bien, Jake, si à cause de toi Owly chérie a une quelconque blessure ça va chauffer !
-hey mec on dirait que t’a ton petit fan club hein ?
-Roo arrête c’est bon. Qu’est ce qu’il y a ? t’est pas au Battle square normalement ?
-bah si mais fin..
-les GP ?
-Exactement..
-t’a pas été voir Valo ? C’est lui qui a tous les GP, t’aurai pu y penser !
-bah c’est ce que j’ai voulu faire, et je suis arrivé ici !
-haha ! Bon sort du Chocobo square et prend le deuxième chemin sur ta gauche, à l’arrivé tu seras au Wonder square.
-merci ! Et ce soir on se rejoint à l’entrée avant le spectacle n’oublie pas !

Je sortais de l’hippodrome, et suivi le conseil d’Owl, à l’arrivée, j’étais bel et bien au Wonder square, il ne me restait plus qu’à trouver Val’ et je pourrai enfin me battre ! j’entrais dans la salle de jeux, elle était rempli de bornes d’arcade, de jeux virtuel, on y trouvait même des personnes qui jouait a des jeux de cartes, et d’autre à un autre jeu : il fallait avec des jetons faire des multiple de machin truc et additionner puis enlever  ‘fin un jeu incompréhensible, de toute façon les seules joueurs avait des lunette ronde et la coiffure d’intello ! j’aperçus Valo sur un jeu virtuel ou il devait faire un bras de fer avec une personne virtuel

-Hey Val’
-Hmm ? Attend deux petites.. Voilà bim t’a pris trop cher ! Oui ?
-t’aurai des GP pour moi ? j’ai encore rien fait..
-t’en a besoin de ?
-10 GP
-sa marche, mais t’en a pas acheté à l’accueil ?
-quoi ?!
-bah à l’accueil un homme vend un GP cent gils
-Merde..Merci quand même !

Je repartis donc pour le Battle square, cette fois avec des GP en stock, je dus re-gravir les marches, sachant que j’ai pas mal couru avant, c’était plutôt crevant. J’étais enfin arrivé en haut, je vais ensuite au guichet revoir la même dame

-Ah vous revoilà, vous avez les GP ?
-Ouaip’. Mais vous auriez pu me dire qu’on pouvait en avoir à l’accueil !
-excusez-moi monsieur mais nous faisons en sorte que vous utilisiez le maximum d’attraction présente dans ce parc.
-Ah d’accord.. Tenez madame
-merci monsieur vous pouvez rentrer et vous battre dans l’Arène, bonne chance !

Je vis les deux portes de l’Arène s’ouvrir devant moi, je pris le manche de mon épée derrière moi, puis la sortit d’un coup vif, ayant presque touché les deux hommes gardant la porte, je rentre dans la salle, j’étais seul,  la porte d’entrée se ferma lentement, me laissant encore le temps d’abandonner, mais je resta inactif, je voulais, pour une fois que je le pouvais, me faire des monstres, sans avoir peur que ce ne soit un autre concierge ! J’étais entouré de plusieurs portes de bois, plus ou moins grosses, quand une de ces sortes de cages s’ouvrit devant moi, et trois lézard venimeux en sortit, c’était des monstres basiques, il fallait juste faire attention à leur rapidité et leur poison, mais mon épée les bloquait facilement, je n’en fis qu’une bouchée de ces trois fourmi, j’attendais la deuxième vague avec impatience, quand j’entendis une voix dans l’arène

« Et maintenant notre guerrier vas devoir affronter les prochain monstre.. Sans magie !! »

Je n’y connaissais rien en magie, moi je m’occupe juste de frapper c’est tout, alors la deuxième vague était horriblement facile, une chimère était devant moi, dans ma tête je me rappelais de ce monstre que je n’avais pourtant de mémoire jamais vue, la queue de serpent utilisait la foudre, la main gauche le feu, la tête la glace, tout m’était familier, et pourtant si inconnu. J’évite sa magie placé à des endroits précis puis la décapita d’un coup rapide, en voyant les hommes bien baraqué a l’entré du Battle square, je croyais que les monstres auraient été gigantesques.

« Regardez-le ! Il trouve ces monstres trop facile ? Et si.. Il devenait plus lourd ?! »

D’un coup une aura mystérieuse m’envahit, puis une fois disparue tout mes mouvement était plus.. Lent. Puis deux vipères géantes sortit de leur cage, le combat fut beaucoup plus compliquer qu’avant, étant plus lourd, anticiper leurs attaques m’était très difficile et les attaquer encore plus. Mais je réussi tout de même a les vaincre, et les suites de combat continuèrent, puis au fur et à mesure des combats mon état se critiqua, au début je dut perdre la moitié de mes pouvoirs magiques, je n’en avait aucun, c’était parfait ! Puis ensuite je perdit la moitié de ma force, ce qui m’a été très embarrassant durant mes dernier combat, puis ensuite le hasard fit que je retomba sur le fait d’être plus lourd, mais pourtant cela ne changea rien à mon état actuel, puis vint mon dernier combat..

« Et si notre concurrent devenait minuscule ? »

Cette phrase résonnait dans l’arène, J’avais assez peur oui, je voyais le paysage s’agrandir sous mes yeux, ou du moins c’est moi qui rapetissait, puis une chimère affronté précédemment se mit devant moi, elle était immense.. de mon point de vue. De mon plein gré, je fus obligé d’abandonner..
J’étais sorti de l’arène et avait retrouvé mon état d’origine, je me sentais enfin plus léger ! Puis la dame de l’accueil arrive vers moi

-Vous êtes arrivé à la manche 7. Voici votre prix monsieur.

J’étais tout nerveux à l’idée de recevoir mon prix, il devait être superbe vus où j’en suis arrivé  ! Elle tendit sa main et posa dans la mienne une pierre, une pierre ?! J’aurai pu mourir pour un caillou ?! Il se moque de moi ?! Bon je n’avais plus trop la force de m’énerver, et puis je devais en garder pour le nettoyage après le spectacle, je rangeai mon épée derrière moi, mit le caillou dans ma poche et parti rejoindre Owl et Valo à l’entrée du parc, la par contre je connaissais le chemin !

-Hey Jake
-Salut les gars
-c’était cool ?
-oui sa peux aller.. Fun quoi..
-t’a eu quoi ??
-un caillou..
Je leur montre mon prix, Valo se fouta de moi, puis Owl était fasciné
-c’est une pierre des âmes !
-Quoi ?
-Une pierre des âmes, elle te permet de donner une âme, la vie si tu préfères, a quelque chose d’inanimé, un simple objet
-par exemple ?
-le golem que l’on a affronté, il n’aura pas pu être vivant si il n’était pas composé de cette pierre, mais garde la, cette objet est très rare sous cette forme
-cette forme ?
-des incantations y sont gravés, sans celle-ci, la nouvelle vie serait sans conscience, comme le golem par exemple, c’est pour cela qu’il était nocif.
-ah je vois. Merci Owl, préparons-nous pour le spectacle !

Il était l’heure, on était devenu des Larry, on s’occupait de gérer l’organisation des places, et pendant le spectacle on était chargés de la sécurité, « ne laissez personne entrer » notre règle d’or, puis une fois le spectacle fini, on était chargés du nettoyage. Owl et Valo s’occupait des sièges, et moi de la scène et des coulisses, les salops, Valo s’était utilisé sur lui-même célérité, il avait décuplé sa vitesse, et Owl lui. Ne faisait rien, disons juste qu’il supervisait le travail fait par ses deux chocobonnes. Il les lâcha romantiquement avec une phrase que toute les femmes aiment genre merci pour le boulot adieu on verra si je reviens bien entendu c’était une blague on ne se reverra pas, j’avais adoré ! Finalement j’étais seul et je venais de finir le nettoyage de la scène, il ne me restait plus que les coulisse, c’était un long couloir, composé de plusieurs salles sur les côtés, je nettoyais chacune d’entre elles, puis dans une de ces salles se trouvait une écharpe rouge, je la prend  puis au même moment quelqu’un frappe à la porte :

-oh euh excusez-moi monsieur auriez-vous vu par hasard une écharpe rou…

Je me retournai et vit une femme, magnifique, elle me regarda d’un air familier, elle était étonné, j’avais l’impression de la connaître depuis longtemps, elle avait ce regard qui me réchauffait rien qu’à y penser.

-..Tenez madame.
-Merci, Jake
-vous connaissez mon prénom ?!
-Jake..C’est moi..
-euh..
-On était ensemble au royaume.. Avant que le roi ne..
-Rias !!!! T’es ou dépêche-toi tout le monde t’attend !
-Merde c’est mon patron, Jake je n’ai pas le temps de tout t’expliquer, viens au Costa Del sol, on en parlera, ça me fait beaucoup de bien de te voir encore vivant après ce qu’il s’est passée.

Elle prit son écharpe et partit en courant, elle me resta dans la tête toute la soirée, je finissais donc mon boulot pour ensuite aller enfin dormir, il ne me restait que quelques salles. Une fois arrivé à l’auberge j’aperçus Owl en pleine insomnie et en train de lire a l’accueil, j’étais tellement bouleversé par ce qui s’est passé que j’eus même du mal a lui dire un simple bonne nuit, je monte donc dans notre chambre et m’installe dans mon lit, mais je ne réussis pas à fermer l’œil du peu de nuit qu’il nous restait, j’étais pourtant exténué, mais trop de questions me tourmentait. Qui était cette fille, Rias ? Comment je la connais ? Je devais la revoir.


Dernière édition par Moogy le Jeu 20 Fév 2014 - 11:44, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Moogy



Masculin
Nombre de messages : 18
Age : 19
Localisation : Royaume d'Hyperion
Date d'inscription : 03/06/2013

MessageSujet: Re: Le Bon, La Brute et le Savant [FanFic]   Mer 24 Juil 2013 - 13:32

(Red-mages ne sera pas dispo pendant un mois, mais Valodesperado et moi-même continueront tout de même à poster !)


Dans deux heures il sera 6heures du matin, il faut quand même, même avec toutes ces questions dans ma tête, que je dorme un minimum, je ferme doucement mes yeux, puis essaye de vider ma tête, après quelques minute, j’y arrive enfin, puis ce même cauchemar..

Je tenais une couronne dans ma main, une couronne, rempli de sang, je levai ma tête puis vit deux ombres devant moi, une des ombres était neutre, on ressentait peu de sensations en la regardant, mis à part de la désolation peux être, quand à l’autre ombre elle était plus.. Malfaisante, on pouvait y ressentir le mal, mais elle n’était pas totalement mauvaise, on pouvait ressentir tout le contraire en son fond, comme si il n’avait jamais voulu faire du mal à l’autre. Je les regardais toutes les deux, quand d’un coup tout devint noir, puis quelques secondes après je vis devant moi l’ombre neutre, mais je ne voyais plus l’autre spectre, ou alors.. Je voyais ce que voyais ce spectre ?! J’avais pris sa place ? Puis d’un coup une épée se planta dans le ventre de l’ombre neutre, puis elle disparut.

-Opeth !

Je me réveillai, en sueur, je faisais ce rêve, plutôt ce cauchemar, toutes les nuit, toujours ces deux ombres, ce meurtre.

Le soleil se leva, je n’avais que peu dormi de la nuit, je me lève avec un peu de mal, Valo dormait comme un bébé à côté, et apparemment il n’avait pas été réveillé par mon cri de tout à l’heure. J’hésitais à le réveiller, puis finalement frappa avec mon pied dans son lit, il sursauta :

-Hey !
-Sa t’apprendra à ronfler ! Bref dépêche-toi, Owl nous attend surement en bas, il faudrait mieux que l’on parte de bonheur, cela nous permettra d’éviter la foule, et aussi à Owl de profiter de son passage au canyon, hey Valo !
-hein euh quoi ?
-t’endors pas pendant que je te parle, allez lève-toi et vite, tu as cinq minutes.

Je sors de la chambre et rejoins Owl a l’accueil de l’auberge, il avait juste changé de fauteuil depuis hier soir

-Salut Owl, bien dormi ou dormi tout court ?
-Hey Jake. Oui j’ai dormi, j’étais vraiment fatigué après cette journée, donc je me suis endormi quelques heures, une ou deux.
-tu ne dors jamais ?
-je n’en ai pas vraiment l’envie
-mais pourquoi tu fais que lire ? Genre je sais pas moi t’aurai pu retourner voir tes deux choco-bonnes ou bien jouer plutôt que lire des récits et mater des documentaire animalier..
-Pour tout te dire Jake, je ne sais même pas pourquoi je lis tout le temps, ce n’est pas un loisir pour moi, c’est un besoin. J’ai toujours besoin de m’enrichir, sinon je me sens mal, et affaibli, je me sens bien dans les livres, comme toi au combat j’imagine
-Ouai c’est vrai
-Et bah voilà, c’est comme si on était..
-Salut les gars !
-Ah Val’ te voilà, t’es prêt ?
-Ouaip’, Donc cette fois si on y va Owl?
-Oui au canyon cosmo !

On était parti pour le canyon cosmo, après une journée de détente, si on peut appeler détente le fait de courir dans toutes les attractions , combattre des monstres et assommer le concierge pour une soirée à nettoyer toute une salle. Sinon c’était cool ! Avant de reprendre la navette pour le retour je suis rapidement allé m’excuser auprès de Larry, puis il m’a répondu qu’il avait l’habitude. Quoi ??
Enfin bref on prit le tramway pour repartir a Corel, même en ayant moins d’argent qu’a l’allée, j’avais tout de même peur de ces pauvres gens, je fis mon possible pour y sortir le plus rapidement possible.
On était sorti de la ville, du moins ce qu’il en est, puis on partit vers le canyon, il se trouve sur une large vallée, la route allait être difficile, mais pas insurmontable. Cela faisait maintenant quelques heures que l’on marchait, supportant le chaud, la soif, et les monstres.

- On n’aurait pas quelque chose qui nous fasse allez un peu plus vite ?
-Si tu as un vaisseau dans ta poche je suis preneur Jake, ou alors tu peux toujours monter sur Kaki..
-euh non merci Valo sa devrait aller quand même.
-les gars.. En parlant de vaisseau..

Owl regardait le ciel, puis Valo et moi fit de même, après avoir remarqué l’énorme ombre sous nos pied, un gigantesque vaisseau, il était diffèrent de celui que j’avais pu voir au Gold Saucer, celui-là était plus.. Sombre, et ce n’était pas un vaisseau de croisière, il y avait des canons sur tout le cote, et un énorme canon au bout du vaisseau. Puis l’ombre s’arrêta progressivement

-Jake, Valo ?
-Ouai ?
-Courez !

On vit le bas du vaisseau s’ouvrir, puis une dizaine de vaisseau plus petit en sortit, ils se pointaient droit sur nous, On courait du plus vite que l’on pouvait, mais on était en plein centre de la vallée, on pouvait nous voir à des kilomètres. On essayait de s’enfuir, quand un des vaisseaux atterrit devant nous

-A gauche !

On partit à Gauche, puis un autre vaisseau arriva, puis le reste nous encercla, le plus gros des vaisseaux s’ouvrit en premier, trois soldat en sortit, celui du milieu avait l’air plus gradé que les autre soldats

-Jake, vous êtes recherché pour évasion et meurtre, et le futur roi Opeth vous demande, suivez nous ou nous utiliserons la force
-Meurtre ?! Opeth ? Qui êtes-vous ?!
-Je suis l’un des douze Apôtres, mon nom est Barim, commandant en chef de la VIIIème flotte de l’armée hyperienne, mais cela vous devriez le savoir, rendez-vous !
-Jake ?
-Ouai Owl ?
-c’est qui ce gars ?
-Je sais pas je le connais pas, ou apparemment je ne m’en rappelle plus.. Hey toi ! si tu sais que je me suis évadé de prison et que tu fais partie d’une armée tu dois peut être savoir pourquoi j’y ai été !
-Haha tu ne t’en rappelle plus ? Tu as assassiné notre roi, et tu dois payer. Soldat, attrapez le fugitif !

Deux soldats sortit de chaque vaisseau, ils nous encerclait et chacun brandit son épée face à nous, l’heure n’était plus venu de parler, il fallait nous défendre, même si on était vraiment fatigué, il se ruait tous vers nous, Valo nous lança Célérité, car attaquez a vitesse normal dans ce tas de soldat sera très difficile, j’attaquai plus rapidement, mettant à terre deux ou trois soldats, quand tout d’un coup je perdit toute ma rapidité, j’étais revenu à ma vitesse normal, je me retourne puis vit une aura autour de Barim.

-Owl qu’est-ce que c’est !?
-Purge.. Nous enlevant tous états bénéfiques. On va devoir faire le combat a la loyal
-A la loyal ?! Ils sont une vingtaine et on est trois !
-Mais on est plus fort, allez, on continue !

On se défendait, ripostait, mais Barim lui ne bougeait pas, il nous fixait et s’occupait juste de nous gêner avec ses sorts. On avait mis KO la moitié des soldats, quand tous à coup..

-Putin merde les gars !!

Je me retourne et vit Owl, tenu fermement par Barim, son compas à terre, il ne pouvait plus bouger, puis il se fit tirer de force vers le vaisseau du commandant, une fois dedans,

-Jake doit se rendre à la base n°9, elle se trouve à Nalbina, tu devrais connaitre Nalbina Jake haha ! Si tu ne viens pas votre ami ne sera plus, si tu viens il sera relâché. A toi de choisir.

Puis les vaisseaux retournèrent à leur base. Que faire..
Revenir en haut Aller en bas
valodesperado



Masculin
Nombre de messages : 7
Age : 19
Date d'inscription : 03/06/2013

MessageSujet: Re: Le Bon, La Brute et le Savant [FanFic]   Mer 28 Aoû 2013 - 20:47

-Owl!!!!!
Ainsi je hurlais une dernière fois le nom de notre ami, impuissant face à sa capture. Je me retournais alors vers Jake et lui décochais une droite.
-Pourquoi t'as rien fais? C'est... c'est...
Les mots ne me venaient plus. Jake me regarda et je compris mon erreur. Je lui priais de m'excuser et ce dernier me coupa la parole pour me ramener à la raison.
-Arrête de t’apitoyer sur son sort et trouvons plutôt un moyen de le sortir de là!
Il se dirigea alors vers un des cadavres de soldats. Trois, il y avait trois morts. Je me rapprochais de ces corps sans vie et demandais comment il comptait faire pour réussir à sauver Owl.
-Il est prisonnier à Nalbina, ce qui veut dire que la sécurité là bas est très renforcée. Il nous faudra donc éviter le combat à tout prix.
-T'as une idée de comment procéder?
-Ouais, on va prendre un vaisseau et aller le chercher car il faudra que l'on s’enfuie une fois Owl récupéré.
-Quoi? Et u veux le trouver où ton vaisseau?
-Tout va se jouer sur la chance. Tu vois ce soldat là bas? Il me désigna l'un des trois cadavres. Et bien on va lui emprunter son armure!
Nous nous attelions à la tache quand en fouillant une des poches, je trouvai un carnet. Je l'ouvris et constatai qu'il contenait les papiers d'identité du soldat. Jake de son côté, avait trouvé deux radios. Une fois la fouille finie, nous fîmes un constat de nos trouvailles.
-J'ai ses papiers, commençais-je.
-Et moi, j'ai deux PHS. Je pense que ceci va nos être pratique pour communiquer quand tu seras infiltré!
-Infiltré?!
-En effet, c'est le plan! Tu prends cette armure, les papiers du mec et un PHS. Ensuite c'est tout con. Tu vas dans le hangar à vaisseaux de Kuroshi qui n'est pas très loin d'ici et tu leur en empruntes un! Facile non?
-Ouais peut être mais je vais vite me faire griller. Ils connaissent
ma tête là bas si on est recherchés!
-C'est là qu'intervient le casque! me répondit-il. Essaye le pour voir.
Je le mis et constatais que la taille était pile la bonne.
-Maintenant parle pour voir.
-Je...
Incroyable! Ma voix était modifiée! Avec ce casque j'étais sûre de passer incognito! Mais soudain une autre question surgit dans mon esprit.
-Tu me dis de me rendre dans le hangar à vaisseaux mais un soldat du coin doit connaître la base!
-Celui dont on a volé l'armure a (ou plutôt avait) tout pour être un bleu: armure neuve, deux PHS avec un mot sur lequel il était marqué comment utiliser le PHS et que cette fois ci, il n'avait pas intérêt à en péter un.
-OK ton plan tiens la route. Quand est ce qu'on part?
-Demain matin à l'aube.
-T'es au courant que l'on dort à Corel si on reste ici ce soir?
-Oh non, j'y avais pas pensé à ça! Tant pis, je prendrai mon mal en patience. Il te faudra toute ton énergie pour demain!
-Euh... Maintenant que j'y pense, tu fais quoi pendant que je prend un de leur vaisseaux?
-Je dois me rendre quelque part où j'ai une affaire personnelle à régler. Appelle moi avec le téléphone quand tu auras le vaisseau!
-Bonne idée!
Nous prîmes alors la route en direction de Corel Nord. Une fois une auberge trouvée (enfin dans ce cas, c'était plutôt l'auberge en piteuse état où personne ne voulaient dormir mais où on étaient obligés d'aller parce qu'il n'y avait que celle là dans le coin!) et notre chambre choisie, nous prîmes une nuit de repos bien méritée. Cependant, le sommeil ne me venait pas, je repensais encore à toutes les choses qui c'étaient passées aujourd'hui et à ce qui m'attendait demain. Jake sortit alors sur le balcon lui aussi. J'en déduis à sa tête que lui aussi avait ses problèmes personnels. Ce dernier me tendis un paquet de cigarettes. Je le pris et constatais et que c'était des cigarettes très chères. Mon regard se posa alors sur Jake qui regardait les étoiles.
-Je les avaient achetées pour Owl et je comptais lui offrir aujourd'hui.
Je mis alors le paquet dans la main de Jake et lui dit:
-Nous le ramènerons et tu pourras lui offrir,c'est promis!
Ce dernier sourit et me répondit:
-Tu vois que tu peux être positif quand tu veux!

Le lendemain matin aux premiers rayons du soleil, nous laissions Corel Nord derrière nous et partions pour Kuroshi après un courte nuit de sommeil. Kaki sortit de mon sac pour prendre un peu l'air avant la longue période qu'il aurait à passer enfermer dans mon sac sans fond où je lui avais installé une petite niche et tous ce dont un pampa a besoin.
Une fois devant la ville, Jake me donna une tape sur l'épaule et me souhaita bonne chance. Je lui rendis la pareil avant que lui ne reprenne la route et que moi je mette mon casque de l'armée Hyperion. Je me dirigeai vers ce qui me semblai le plus paraître le QG de l'armée: un grand bâtiment arborant les mêmes couleurs que l'infanterie, c'est à dire l'intégralité de la surface grise avec quelques néons de couleurs jaunes. Les portes étaient en verre et j'empruntais la plus massive d'entre elle, qui ressemblait à une porte d'entrée. L'intérieur du bâtiment était blanc. Il y avait très peu de décorations et les seuls choses accrochées au mur étaient des slogans en acier tel que le symbole de l'armée (un chien blanc mangeant la queue d'un chien noir et celui-ci mangeant celle du chien blanc) et d'autres mots doux tels que "L'évolution ne s'arrête jamais et nous en sommes les dirigeants" ou encore "L'armée est unie et une."
Je suivi alors deux soldats qui portaient le même uniforme que moi. Au bout d'un moment,ceux-ci se retournèrent et me demandèrent pourquoi je les suivais. Je m'arrêtais et leur expliquais que j'étais nouveau. Je leur demandais alors ou était le hangar à vaisseau parce que je voulais voir les vaisseaux avant d'en piloter en vrai. Ces derniers ne se posèrent même pas la questions de savoir si j'étais un pilote et m'indiquèrent tout de suite le chemin. Je continuais alors ma route et arrivait au hangar. Je vis qu'il était creusé dans la montagne et que les vaisseau décollaient facilement, je n'aurais donc aucun problème problème pour m'enfuir. Le seul hic était la garde qui avait l'air d'être omniprésente. Je devais donc contourner ce petit obstacle.Cet obstacle qui se dirigeait vers moi d’ailleurs.
-Nom et papiers!
Je sortis ma carte et dis mon faux nom. Les gardes se regardèrent et me posèrent une question:"Peux tu nous certifier que tu es ce soldat en enlevant ton casque?"
"Aïe, ils vont me griller! Que faire? Tous se passait si bien! C'est trop bête!" Pris de panique, je décochais une droite à mon premier ennemi et me retournais vers l'autre pour lui asséner un coup de pied plus que bien placé (messieurs, vous voyez ce que je veux dire) et me dépêchais de prendre la fuite. Ma seule solution était de sauter du haut de cette falaise qu'était l'ouverture du hangar. Avant de sauter je me lançais le sort bouclier en y mettant toutes mes dernières forces. Puis je sautais.
La chute fut longue, dix secondes environ, et je me retrouvais par chance dans un étang en contrebas. Je m'en sortis indemne et restais quelques secondes de plus que mon record en apnée dans l'eau. Je relevais la tête et constatais que les gardes étaient partis . Je décidais alors de me cacher dans la forêt jusqu'à la nuit en attendant de me faire oublier un peu. Je m'assis alors dans une souche d'arbre mort et attendis que la nuit tombe (je m'assurais par la même occasion que Kaki n'avait pas trop été secoué par la chute et ce dernier semblait ne rien avoir senti).
Le noir commençant à se faire pesant, je commençait alors l’ascension de la grande falaise qui ne semblais pas si grande de vue. Je mis une heure et demi à tout escalader et un fois arriver en haut, je m'empressai de me cacher derrière un baril faisant à peu près ma taille. Je vérifiais si l'endroit était gardé et à ma grande surprise, la garde avait du prendre sa pause café car personne ne surveillait l'unique vaisseaux du hangar. Je me faufilais discrètement vers le vaisseaux et arrivais devant la porte de l'engin quand j'entendis un cri. C'était la garde qui revenait et ne semblait pas forcément contente de voir un intrus s'emparer de l'un de leurs vaisseaux. Je m'empressait alors de rentrer dans ce qui me semblais être la salle des commandes à l'étage du vaisseau (le rez de chaussé devait être réservé au soldats et la salle dans laquelle je venais de rentrer avait un nombre incalculable de bouton). Dans le panique, je trébuchais et appuyais sur plusieurs boutons ce qui fit en sorte que le vaisseau décolla et s'envola loin des gardes et de Kuroshi. Je m'asseyais au poste de commande et constatais que le nom de Jake était noté sur l'un des écrans.Sous son nom, il y avait une espèce de point rouge sur ce qui semblait être une carte du monde. J'appuyais dessus et le vaisseau changea de vitesse et de direction. Je n'espérais qu'une chose maintenant: te retrouver Jake.
Revenir en haut Aller en bas
Moogy



Masculin
Nombre de messages : 18
Age : 19
Localisation : Royaume d'Hyperion
Date d'inscription : 03/06/2013

MessageSujet: Re: Le Bon, La Brute et le Savant [FanFic]   Dim 8 Sep 2013 - 1:00

On se quitta à l'entrée de Nalbina. J’espère que notre plan va marcher, il nous fallait un moyen d'accéder au vaisseau où était Owl, Moi en attendant qu'allais-je faire? Cette fille.. Il fallait que je la revoie.

- Bon et bien bonne chance Valo, rejoins moi au Costa del Sol avec le vaisseau je ne vais pas rester ici seul, si quelqu'un me reconnaît je serai mal barré donc je vais un peu voyager et puis j'ai entendu dire que c'était cool de s'arrêter là-bas car l'ambiance est bonne.
- Merci Jake, fait attention durant le voyage, on n’est pas à l'abri d'une autre attaque. On se rejoint la bas alors!
- Pas de problème..
- Jake ?
- Ouai?.. -On va le ramener t'inquiète pas!
- Je sais bien je sais bien mais je ne peux pas arrêter de me dire que c'est ma faute..
- T'inquiète on va tout savoir la bas, allez Salut!

On partit donc chacun de notre côté, tout reposait sur les épaules de Valo maintenant. J'étais donc parti pour la magnifique Costa del sol, je devais voir Rias pour avoir des réponses à toute mes questions, enfin quand j'y pense je n'ai qu'une question en tête : Qui suis-je? Enfin bref tout ou presque tout sera bientôt clos alors ne te perturbe pas trop car étant seul mon voyage sera assez compliqué. En fait pas du tout, à croire que le destin veux absolument que je rencontre cette fille, des voyageurs m'avait embarqué (sûrement de pitié) pour le voyage, il fut très rapide, j’étais dans un petit vaisseau familial, je l'adorais avec toute cette technologie qui m'entourait! On était arrivé au Costa, quel soleil! Même avec ma chemise légère j'avais extrêmement chaud, Dommage qu’Owl ne soit pas là.. Il aurait adorée toutes ces filles en maillot ! Mais bon j'ai autre chose à faire ici plutôt que bronzer.

- Où puis-je la trouver.. Oh euh Madame excusez-moi!
- Oui ?

La femme devant moi se retourne, une jolie fille, poitrine assez.. Attirante, elle paraissait aussi très mature.
- Euh bonjour.. Sauriez-vous ou se trouve une fille appelée Rias? J'ai rendez-vous avec elle ici.. - Non non désole je ne connais personne de ce nom, pourtant moi qui habite ici depuis bien longtemps
- Oh d'accord, merci quand même.
- Allez viens dans mon bar je t'offre un verre ça va te consoler !

Je suivais donc cette jeune femme qui m'emmenait dans un bar, "Le Costa", le bar était rempli, puis la jolie fille se met derrière le comptoir, elle était la gérante apparemment. Tout le monde lui disait bonjour lui demandait des nouvelles, apparemment elle ne me mentait pas, elle vivait ici depuis longtemps et avait l'air de connaître tout le monde.. Rias m'aurait-elle menti? Puis la gérante m'offrit un verre, quand d'un coup toute les lumières s'éteignirent, tout le monde applaudissait, et un groupe de personne arriva sur la scène du bar, c'était la même troupe que au Gold Saucer! Je cherchai partout, je ne voyais pas la fille que je cherchais depuis mon arrivée, puis la danse s'arrêta, je regardai pourquoi et vit une personne déguisé tomber de la scène, la jolie gérante était folle de rage

- Oh pas encore la nouvelle! Pourquoi je l'ai embauché celle-là elle vas me faire perdre des clients!
- Qui c'est elle?
- Sari, elle est là depuis quelque jours, elle disait qu'elle dansait avant, je ne crois pas en la voyant maintenant ça fait deux fois en une semaine

Sari..Rias.. Elle aurait pu trouver mieux!

- D'accord merci!
- Pourquoi merci?
- C'est elle, j'en suis sûr.
- Oh je vois.. A la fin du spectacle vas dans les coulisses, salle n°7 tu la trouveras!
- Merci c'est gentil,
- Pourquoi dois-tu la voir?
- Pour dire la vérité je n'en sais rien, j'ai perdu la mémoire, et apparemment elle me connaît et j'ai l'impression que moi aussi..
- Oh je vois.. J'espère que tout vas s'arranger pour toi! Tiens le spectacle se finit, tu peux y aller maintenant.

Je posai mon verre sur le bar et alla vers les coulisses, chaque pas me rapprochant d'elle me créé une boule au ventre,

-salle n°5..salle n°6..ah la voilà! *toc toc* y a quelqu'un?

Aucun bruit, je frappe à nouveau, quand d'un coup un cri de femme se fit entendre, je prit rapidement mon épée et défonça la porte grâce au manche, je vis le patron de la troupe frapper Rias qui était à terre, très vite je le frappai avec le plat de mon arme et fut éjecter contre le mur, comme pour Larry, Rias me regardait, elle était sans défense

- Sa va?
- Sa peut aller merci, Jake.
- Je vais voir la gérante pour la prévenir, je reviens.

Je sortais donc de la salle et partit vers le bar, une fois dedans, gros silence dans la salle, tout le monde me regardait, puisse la gérante s'approcha de moi

- C'était quoi ce bruit?!
- Euh une porte défoncée et un homme assommé? Justement suis moi, le patron a frappé Rias euh je veux dire Sari
- Décidément entre nouveau..
- Comment ça?
- Le nouveau patron de la troupe est arrivé quelque temps après elle, de mémoire après une prestation au Gold Saucer
- Bizarre.. Allez on y est, aidons Sari!

On était à la Salle N°7, Rias était devant l'homme KO, pour une fois que assommer quelqu'un était bien! Je pris le corps par les bras et le fit s'asseoir contre le mur, quand je remarquai quelque chose d'étrange, une marque dans son cou, sa devait être un tatouage, mais celui la m'intriguait beaucoup. La gérante regardait Rias

- Qu'est-ce qu'il s’est passé ici?
- Il n'était pas content de ma prestation.. Il s’est énerver et puis...

Elle s’est mise à pleurer, j'ai demandé d'arrêter les questions, je l'ai relevé doucement

- Merci Jake.. Sans toi je ne sais pas ce qui se serait passé..
- T'inquiète pas je suis la maintenant, tu veux que je t'offre quelque chose pour changer l'ambiance?
- Vue ce qu'il c'est passer ça ne sera pas de refus

On sortait donc des coulisses, laissant le patron à la gérante du Costa, on prit une table et commençait donc à parler, je ne pouvais me détacher de ses yeux verts, dont un qui était caché par une mèche de ses cheveux long et châtains. Je dus lui apprendre que j'avais perdu ma mémoire, cela ne semblant pas la choquer plus que ça, donc je devais me renseigner sur cette femme qui était devant moi. Elle avait mon âge, 24 ans, elle m'apprit qu'elle était la femme à tout faire du roi, puis justement je devais en savoir plus.

- Et pourquoi tu ne l'est plus?
- Car il n'a plus besoin d'aide maintenant
- C'est vrai ce qu'on raconte? Que moi..
- Oui c'est vrai, Jake a tué le roi, mais ce n'était pas toi, tu étais sous l'emprise d'Opeth!
- Qui est cet Opeth? Pourquoi me veux-t-il alors que je l'ai "aidé"?
- Car il veut prendre la place de notre défunt roi, et beaucoup de personne auront confiance en lui si il trouve et exécute celui qui perturbe notre royaume
- Mais alors pourquoi moi?
- Tu étais le chef de la garde personnelle du roi, il te connaît depuis tout petit, c'est lui qui ta élevé, il avait entièrement confiance en toi
- J'étais son fils?
- Non non sa serait trop d'honneur pour moi, mais tu étais comme son fils oui, il le racontait souvent cette histoire ou il trouva lors d'une ballade dans sa cour un enfant, de quelque mois, qui pleurait la disparition de ses vrais parent.
- Oh je vois..
- Tu ne te souviens plus de rien Jake? Tu ne te souviens vraiment plus de moi?
- Je suis désolé mais non Rias..
- Nos soirées.. Nos face à face.. Nos baisers..

Je ne savais plus quoi répondre, dans la vie d'avant je serai amoureux d'elle? Je serais un enfant élevé par un roi et j'étais un soldat de haute classe? Cela me paraissait improbable, moi qui me réveillais il y a quelques jours dans un cachot puant.. Je pris mon verre et le but cul sec

- Donc nous deux on était..
- Hey venez voir vite un vaisseau Hypérion atterrit sur la plage!

Un homme essoufflé entra en sueur dans le bar, la gérante était étonné

- Qu'est-ce que l'armée ferait la? Jake tu as appelé l'armée pour l'homme que tu as assommé? - Non non pas que je sache.

On sortit tous dehors pour regarder le vaisseau.. Un vaisseau.. Qui descend presque en piqué dans l'eau?! Tout le monde regardait le vaisseau, je pris le PHS et appela Valo
- Sa sonne.. Ah! Valo?
-AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH!!!!! JAAAAKE AIIIIIIDE MOIIIIIII!
Je raccrocha, c'est bon il a réussi ! Il a réussi à s'infiltrer, et se poser! Le vaisseau se redressa au bon moment et atterrit sur l'eau et glissa jusqu'au bord de la plage démolissant un joli château de sable

- Rias, ce n'est pas l'armée, c'est un ami, on y va!
- Qui est-ce?
- Je ne voyage pas seul, nous somme trois, enfin deux pour l'instant, et nous avons quelqu'un a sauver justement! Il est pris en otage par Barim, je devais me rendre à Nalbina pour le sauver mais nous avons décidé de le délivrer par la force. Tu nous accompagne?
- Je n'ai plus rien à faire ici, alors oui ! La porte du vaisseau s'ouvrit, puis Valo en sortit.
- Hey Valo ! Je te présente Rias! Rias, Valo
- Enchanté, petit frère

Grand silence entre nous trois, Rias lui souriait, Valo était bouche bée, c'est sa sœur?! Il se câlina tendrement se regardait dans les yeux et se sont demander plus d'une dizaine de fois si ça allais bien, je devenais un fantôme, c'est moi qu'elle voulait voir hein !
Mais il ne fallait pas que l'on perde plus de temps, il fallait sauver Owl et vite! J'en prévenais Valo et sa sœur.

-Jake? Tu peux prendre les commandes du vaisseau? On aura sûrement à se parler Rias et moi.
-Aucun problème !

Mes yeux était remplis d'étoiles, j'allais pour la première fois, enfin je crois, piloter un vaisseau! J'entre donc à l'intérieur et prit place sur le siège près du tableau de commande, j'avais l'impression d'avoir huit ans, je demandais ensuite si tout le monde était prêt, je n’eus aucune réponse, enfin si, un petit "pampi" de kaki !
-alors accrochez-vous bien on est parti!

Je mis en route le vaisseau, enfin.. Pas vraiment.. Comment ça s'allume? Je vis un bouton assez gros et appuya dessus, puis un gros bruit se fit entendre, et on senti le vaisseau virer à droite, un seul des réacteurs était allumé! Je paniquai pendant un moment puis appuya de nouveau sur le gros bouton, puis on se vit voler! Je n’aperçus que quelque temps après qu’il y avait deux boutons de la même taille. J’abaissai le levier de commande pour prendre de la hauteur puis commença le voyage

- Owl, nous voilà !

On était dans les cieux, la vue était superbe! Sans vouloir me vanter je dirigeai plutôt bien le vaisseau, si on oublie bien sur le petit problème au décollage.

-Alors Jake on fait quoi maintenant?
- Je sais pas, c'est un petit vaisseau, il est fragile, un coup dans un moteur et boum! Donc déjà on ne peut pas utiliser la force, il suffit juste de passer incognito dans le vaisseau, on élimine les quelque garde et on sauve Owl. Ça te va?
- Je ne voie pas d’autres solutions de toute façon.

Devant nous se trouvait l'énorme vaisseau principal, on était à quelque centaine de mètre quand un signal radio nous parvient

- Les vaisseau éclaireur ne sont pas censé arriver maintenant, identifiez-vous.
- Merde Valo qu'est ce qu'on fait? Si ils savent que ta piquer ce vaisseau on est foutu!

Valo réfléchissait, puis un sourire se dessina sur son visage, il prit le casque de soldat et le mit sur sa tête, puis alluma le micro et parla avec sa voix robotique
- Cela n'a pas d'importance, nous détenons Jake, évadé de Nalbina et meurtrier du roi.

Gros silence dans le vaisseau, puis on vit le pont principal du vaisseau s'ouvrir devant nous, je n'en revenais toujours pas, il m'a offert à eux!?

- Ne t'inquiète pas Jake, donne-moi ton épée. Et toi Rias reste dans le vaisseau, cache toi du mieux que tu peux, nous allons revenir rapidement!

Je me demandais ce qu'il imaginait, je lui donnai mon épée et rigolais lorsqu'il remarqua qu'elle était plus lourde que ce qu'il pensait, on entra dans l'énorme vaisseau, atterrit puis je me plaçai rapidement devant la porte, Valo était derrière moi et me tenait les poignets avec une main et tenait mon arme avec l'autre, la porte s'ouvrit et on vit Barim, entourée de soldat.

- Bonjour Jake.
- Salut.
- Je vois que tu as finalement décidée de te rendre, que tu t'es rendu compte de la force que nous..
- Bon vous libérez Owl?
- Grr, Soldat, merci de me l'avoir emmenez, mettez-le en prison, ah et donnez-moi son épée.
- Excusez-moi Chef mais j'aimerai la garder
- Vous osez désobéir?
- Je pense être plus apte à la manier Monsieur
- je vous aime bien, on a besoin de plus de soldat comme vous dans l'armée, gardez là.

Je rigolais intérieurement, Valo était à fond dans son rôle ! Il me poussa de force vers le couloir de la prison qu'un garde de Barim nous montrait. On était surveillé par un garde, il sortit une carte et la fit lire dans un boîtier près de la porte des cellules, la porte s'ouvrit, puis on arriva dans la salle rempli de petite salle.

- Hey Jake!!
- Regardez qui est là, ça va Owl?
- À ton avis? Et où est Valo?
- Je suis la hey!

Dit-il avec sa voix robotique. Robotique?! On entendit le bruit des épées des soldats Hypérion sortir de leur fourreau, le boulet!

-Vite l'épée Valo!

Il me lâcha les poignets avec l'épée à l'intérieur de mes mains, je la dégainai et frappa un des trois soldats, celui qui nous avait accompagné, les deux autres était les gardes des cellules, quand un d'entre eux partit pour fuir, Valo s'occupa du dernier en donnant un uppercut ayant seulement pour effet de lui briser la mâchoire, basique. Je pris la carte d'un des soldats et la fit lire pour ouvrir la porte ou se trouve Owl

- J'ai failli vous attendre..
- On s’est dit qu'il manquait un cerveau vois-tu?
- Ah au fait tiens!

Valo enleva son casque, sa voix était redevenu normal, il prit son sac et en sortit le compas géant, suivi de Kaki qui se posa sur son épaule. Il prit son compas avec envie, et le remercia puis..

- La sortie c'est par la
- Quoi?
- A 5,57 mètre de la cellule, y a la sortie.
- T'avais vraiment rien a faire?
- C'est compliquer..
- Bzz..Bzz.. C’est Barim ..Bzz..Bzz.. Qu’est-ce qu'il se passe?

Le PHS d'un des soldats recevait un signal

- Désole je ne suis pas disponible pour l'instant, veuillez laisser un message
- J'en étais sur Jake, vous n'auriez jamais dû venir, surtout si votre vaisseau a été détruit

Merde Rias! Je ne savais pas quoi répondre, et Owl le fit à ma place

- Ou t'es toi?! Que je te mette mon compas entre tes deux yeux !
- Essaye déjà de m'effleurer

Puis le signal coupa net, Owl était furax, l'isolement ne lui fait pas tant de bien apparemment. J'espère qu'elle va bien..
On était parti pour la pièce principal, il était sûrement la bas, ou du moins il ne peut être que la, on courait dans les longs couloirs, mettant à terre quelque soldat voulant essayer de nous toucher, ah la naïveté! On arriva enfin, après s'être perdu deux fois dans les couloirs, et qui voilà devant nous? Un seul homme, Barim. Et oui, il était seul justement, pas bon signe, mais il y en avait un qui était parti, et j'en étais sûr! Une fois que Owl rua vers son ennemi une vingtaine de soldat arriva par l'arrière et nous bloqua la sortie

- Owl! Attend-nous avant d'en finir!

Je lui lançai le paquet de cigarettes et m'arma ensuite de mon épée en direction de la troupe de soldat et demanda à Valo de m'aider.


- On y va!



Dernière édition par Moogy le Dim 1 Déc 2013 - 19:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Red-Mages
L'un des Maitres de la Magie Blanche


Masculin
Nombre de messages : 254
Age : 20
Localisation : Café de Treno
Date d'inscription : 03/02/2011

MessageSujet: Re: Le Bon, La Brute et le Savant [FanFic]   Sam 26 Oct 2013 - 20:27

J’ai vraiment trouvé le temps long au fond de la prison, privé de tout que ce soit cigarettes, lecture ou comme d’habitude, sommeil. J’avais au final mis toute mon attention à lire le panneau ‘Exit’ qui se situait juste en face de ma cellule et avait même pris le temps de calculer la distance exact entre moi et la sortie à l’aide du nombre de pas du garde. Même garde d’ailleurs avec qui j’avais échangé quelque mots, il était plutôt sympathique et m’avait un peu raconté comment ça se passait la vie dans l’armée d’Hypérion. Son discours avait était coupé par une violente crise gastrique survenue peu avant l’arrivée de Valo et Jake. Juste avant de partir là où le roi va seul, il m’avait crié :

- En fait, moi c’est Johnny !

Drôle d’énergumène ce Johnny d’ailleurs…
Et principalement, j’avais passé le temps à penser à la satisfaction que j’allais avoir en plantant mon compas entre les deux yeux de ce connard de Barim !

Et ces donc comme ça que je me retrouve face à lui, suite à la libération effectuaient par Valo et Jake.

La salle est immense, le mur du fond forme un quart de cercle qui rejoint le plafond et qui est constitué uniquement de fenêtre. Deux immenses Bibliothèques bordent la salle et un immense tapis fait la transition entre les deux. Étonnamment, même si la lumière du jour suffit à éclairer la pièce, un énorme lustre qui porte de nombreuses bougies est accroché au plafond. Barim, quant à lui, travaillent tranquillement à son bureau. Il n'a même pas l'air de se soucier de ce qui se passe dans son vaisseau.
Il daigne enfin lever la tête:

- Je suppose que tu veux régler un compte?
- Plutôt ouais! Pour ce séjour en prison, je peux te dire que tu va me le payer.
- Intéressant, mais tu sais, je n'ai fait qu'effectuer mon devoir. Tous les opposants d'Hypérion doivent mourir.
- J’n’en ai rien à foutre de vos histoires de royaume, de vos problèmes avec Jake, de vos histoires de politiques... Tout ce que j'ai envie pour le moment c'est de te charcuté la gueule, de pillez ta bibliothèque, récupérez tes possessions et me barrez de ce foutoir.

Barim explose de rire.

- Dans ce cas, tu tombes bien, ça faisait longtemps que je n’avais pas sortie ma beauté.
- J'espère sincèrement que tu parles d'autre chose que de ta...
- Je te présente 'Judgement' Fusils magique à trois Canon scié tout droit sortie des laboratoires technologiques d'Hypérion.
- Ah ouais? Ben moi je te présente 'Compator'...
- 'Compator'? Tu parles d'un nom affreux...
- Ah ferme ta gueule.

Il braque soudainement son arme et appuye sur la gâchette. Juste le temps de faire une roulade sur le côté et la balle passe à côté de moi pour finir sa course dans une rangée de livre dans la bibliothèque qui s'embrase quasi instantanément.

-C'est quoi ce bordel?
-Balles magiques.

Barim ôte le haut de son armure, il n'est pas nécessairement musclé mais il révèle accroché en bandoulière une série de sac de poudre de différentes couleur: rouge, bleu, jaune et vert.

- Feu, eau, foudre et air je présume?
- Exactement, ce que tu viens de voir est une balle de feu. Estime-toi heureux, tu aurais pu être à la place de la bibliothèque.
- Détruire des livres c'est pas non plus glorieux. Je suppose que tu te crois fort pour me dévoiler tes atouts dès maintenant?
-Des atouts? Mais ce n'est encore rien ça.

Je m'abaisse rapidement et trace un cercle au sol. Avec toute l'eau qui passe dans les canalisations, je n'ai pas trop à m'inquiétait pour ma magie, puis j'ai la possibilité d'utiliser l'air extérieur en cassant une fenêtre.
Tout en courant vers Barim, je ressens l'eau qui s'agite dans le sol, ce n'est qu'une question de temps avant que la pression fasse exploser la canalisation et que je puisse enfin utiliser son contenu.
Barim tire une balle qui frôle mon épaule, cela suffit à me faire ressentir une violente décharge électrique dans tout le corps. Je commence à ressentir une sorte de boule au ventre qui ne demande qu'à exploser. Sans doute rien d'autre qu'une bouffée d'adrénaline.
Je saute vers Barim et lui assène un coup de compas qui lui entaille légèrement la joue, il recule d'un pas et tire une balle de foudre que j'esquive habillement. C'est à ce moment que choisis la canalisation pour exploser.

-Magie eau: Fouet

Le courant d'eau monte à la verticale autour du cercle et je m'applique a le réduire à une taille assez fine pour en faire une sorte de tentacule autonome. L'essentiel est que la base du 'fouet' reste dans le cercle, le reste peut en sortir sur une distance limitée.

-Je te conseille pas d'approché, cette eau est légèrement 'spécial'.
-Ça reste de l'eau non?

Il charge son fusil avec deux poudres différentes et tire une balle par la troisième sortie du canon en direction de l'eau.

-Glace.

L'eau gèle quasi-instantanément, je décide de rompre le sort avant que l'eau des canalisations s'obstrue ce qui m'empêcherait de l'utiliser.

-Je vois le genre, combinaison de deux poudres pour en créer une troisième, astucieux.
-Air + Eau = Glace. Bien jouer, t'es moins stupide que ce que je pensais.
- Je sais, on me le dit souvent. Dommage pour toi, tu viens de signer ton arrêt de mort.

Barim tire une balle de feu qui me transperce le pied, la douleur est telle que je pose un genou à terre et m'empresse d'enlever chaussure et chaussette qui commence à prendre feu. Je lève la tête et aperçoit le canon de Barim, en gros plan, avec sa tête de con juste derrière un sourire aux lèvres.

- C'est fini pour toi Owl. On peut dire que tu n'es vraiment pas le même homme que ton père.

Un déclic s'enclenche dans ma tête.

- Mon... Mon père?
-Oui ton père, ne crois pas que je t'ai emmenée en prison pour faire jolie, j'avais un jolie moyen de pression sous la main. Mais ça a était inutile, aucune réaction de sa part.
- Qui est mon père?
- Qu'importe? De toute manière tu vas mourir.

Dans un geste désespéré, j'attrape le tapis et tire dessus. Barim eu un écart dans sa trajectoire et tire à quelque centimètre de ma tête. Je profite de sa surprise pour me relever malgré la douleur et lui plante le compas dans la main. Par réflexe surement, il lâche son arme que je m'empresse d'attraper, tire une balle dans la vitre qui explose sous le choc et lance l’arme dans le vide. Je me retourne et voit Barim, les yeux injectée de haine, se tenant la main qui coulait de sang.

- Tu vas me le payer enfoiré.
- Oh là, Barim sors de ses gonds ? Mon dieu j’ai peur…

Il tente de m’asséner un coup de poing plutôt mou que j’esquive avec facilité. Manifestement, il n’a jamais pris le temps de s’entrainer autrement qu’avec son arme.

- Dommage, c’est fini pour toi Barim. Magie eau : Ligotage

Barim a mis le pied en plein dans le cercle qui m’a permis plus tôt de faire exploser les canalisations. Un courant d’eau rapide lui immobilise la jambe et le fait tomber sur le dos. Je trace un cercle supplémentaire autour de lui et annonce :

- Cercle eau + Cercle Air : Symbiose

L’air extérieur se rassemble dans le cercle et a son contact, géle l’eau qui remonte lentement le corps de Barim. Je m’assois près de lui et allume une cigarette du paquet de Jake.

- Qui est mon père ?
- Tu vas mourir, je n’étais qu’un début, les autres apôtres, les Séraphin, Opeth… ils vont tous vous faire la peau.
- Répond.
- Va te faire foutre.
- Ok.

J’accélère le processus de congélation et avant que ses oreilles soient bouchées, je lui susurre :

- Désolé, ça va faire mal…

Je lève mon pied valide et lui écrase la tête qui éclate en morceaux. Un sourire au lèvre, je jette ma cigarette par la vitre brisée et dépose le tapis sur le reste du corps de Barim pour cacher la boucherie. Je retrouve mon sac entreposée sur le bureau et en profite pour piller ce dernier en plus de la bibliothèque. C’est à ce moment que choisis Jake et Valo pour faire irruption dans la pièce après avoir explosé la porte. En plus de ça, Valo porte une fille dans ses bras, un sacré bordel quoi.

- Bordel, j’ai cru qu’on n’y arriverait jamais ! Je te jure, j’en tuer un, deux arrivait ! Heureusement que Rias est intervenu au final.
- Je suis content de te revoir aussi Jake !
- Mais Owl, tu saigne.
- T’inquiète pas pour ça Valo, par contre je vais avoir besoin d’aide pour marcher…
- J’ai déjà Rias dans les bras, Jake, tu peux aider Owl ?
-Sans soucis ! Alors ce combat ?

Tout en nous dirigeants vers la salle de contrôles, je leur raconte tout mon combat, ma nouvelle technique de symbiose de magie, l’allusion de Barim à mon père et également la boule au ventre qui ne m’a pas lâché tout le long du combat.

-Ta peut être une Gastro ? Demande le plus sérieusement du monde Valo !
- Mais non !
- Et ton père ?
- J’en sais rien, je l’ai jamais vu, je l’ai jamais connu ! Tout ce que je sais c’est que lui et ma mère m’ont abandonné à la naissance à Daguerreo, et c’est d’eux également que je tiens le pendentif de hibou que j’ai autour du cou. Bref, et-vous de votre côté ?
- Sans Rias, on était mort.
- Comment ça ?
- Elle a débarqué accompagné d’un petit serpent sur un tsunami, mais genre vraiment ! Je sais pas comment elle a fait ça, mais ça a dégagé tous nos ennemis sans nous toucher nous, comme si ça n’existait pas.

Jake regarde dans le vide, comme si il essaye de se souvenir de quelque chose mais qu’il n’y arrive pas.
Nous arrivons finalement au contrôle du vaisseau, Jake m’installe sur une chaise et boucle ma ceinture, puis se dirige ensuite vers les ordinateurs.

- Tu sais piloter ça ?
-Oui… Non… J’en sais rien en fait, c’est naturel !
- Tu sais que ça ne me rassure pas ?
- On n’a pas le choix de toute manière ! Bref, on va ou ?
- Canyon Cosmo, j’ai toujours des trucs à faire la bas !
- Ok, les coordonnées sont déjà enregistrées dans la base de données ! C’est parti !

Je profite du voyage pour me reposer un peu, les derniers événements m’ont épuisé et puis je n’ai de toute façon pas réussi à dormir en prison.
Je suis réveillé en sursaut par un énorme tremblement qui se répercute dans tout le vaisseau.

-Putain, il se passe quoi ?
-On est au-dessus du Canyon Cosmo ! On se fait attaquer !
-Quoi ? Mais pourquoi ?
- Qu’est-ce que j’en sais moi ? Ils nous ont défoncé l’aile gauche ces cons la !

Le vaisseau trace un piqué vers le sol. Tout en nous cramponnant au fauteuil, Valo nous octroie la protection Barrière et Bouclier car ‘on sait jamais’.
Jake transpire et tire sur les commandes, je ne l’ai encore jamais vu dans un tel état de panique depuis le peu de temps que je le connais. Valo quant à lui reste d’un calme olympien mais surveille attentivement Rias qui ne s’est toujours pas réveiller.
Jake parvint à redresser un minimum le vaisseau mais l’atterrissage reste horrible, le vaisseau glisse sur des centaines de mètres avant d’être arrêté violement par une falaise. Tout s’est assombri autour de nuit et je finis par m’évanouir.

Je reprends conscience après être resté inconscient sur une durée indéterminée. J’entends des voix autour de moi :

- Ces trois-là devrait s’en tirer, mais lui, il est dans un état critique. Il a perdu énormément de sang et son bras à était sévèrement endommagé. Il faut lui couper d’urgence.
- Ce sont des chiens d’Hypérion, il ne mérite pas qu’on les sauve !
- Bordel, ouvre les yeux Gustave ! Tu vois bien qu’ils n’ont pas la tenue d’Hypérion ! Et lui, c’est Jake le traitre d’Hypérion ! Tu ne penses pas que sa vie est assez importante pour qu’on la sauve ?
- Oui mais…
- Il a des explications à nous donner, et c’est pour ça qu’on va le sauver, lui et ses potes.

Trop d’informations sont rentré trop vite en moi et mon corps préfèrent reperdre conscience plutôt que de continuer à écouter discrètement la discussion.
Mon second réveil fut plus simple, je me réveille en sursaut et hurle dans la pièce :

- BORDEL, IL SE PASSE QUOI ?

Un homme rentre dans la pièce et me dévisage, il finit par tourner les talons et revient accompagné de quelqu’un qui doit être son frère vu la ressemblance entre les deux hommes.

- ça va ? Vous pouvez vous lever ?
- Ouais, je crois, j’ai juste une PUTAIN DE BALLE DANS LE PIED !
- Nan c’est bon calmez-vous, on vous la enlever, mes assistant se sont occupé de vous. Vous pouvez me suivre ? Il faut qu’on parle.
- Je crois aussi.
-Bordel Franck fait gaffe ! On ne sait pas de quoi ils sont capables !
-C’est bon Gustave, laisse nous. Va plutôt finir d’interroger les deux autres !

L’homme me tend des béquilles que j’utilise pour marcher. Lui et l’autre se ressemblent énormément, à la différence que l’autre a l’air bien moins compréhensif que lui : même cheveux coupés en brosse, même blouse de médecin et même yeux dur comme l’acier. Je rentre dans une pièce ou un bureau en fer était installé. La pièce est assez régulière avec ses murs en pierres, elle ne dispose non plus d’aucune fenêtre mais seulement une lampe qui pend au bout d’un fil éclaire la pièce.

- Excusez mon frère, il a beaucoup de mal avec les étrangers, surtout ceux qui débarquent en vaisseau d’Hypérion.
- Je veux bien le croire.
- Je m’appelle Franck, Franck Oliveira, Médecin en chef de l’hôpital du Canyon Cosmo et également membres de la sécurité de la ville, et là-bas c’est mon frère, Gustave Oliveira.
- Owl pour ma part, ni plus ni moins.
- Enchanté.
- De même. Vous voulez bien m’expliquez ce qui s’est passé ?
- C’est plutôt à vous de me le dire ! Vous avez débarqué ici en vaisseau d’Hypérion ! Vous vouliez vous suicider ou quelque chose comme ça ?
- On était prisonnier. Enfin c’est compliqué…

Je lui explique tout notre parcours depuis ici, je sens qu’il ne vaut mieux pas que je lui cache quelque chose sinon ça pouvait nous coutait cher à moi et aux autres.
Il m’explique à son tour que nous sommes ici en zone de quarantaine et de soin le temps de savoir si nous représentons une menace pour la ville ou non.

- ça ne devrait plus être long vu ce que vous me racontez. Gustave est en train d’interroger les deux autres.
- Les deux autres ?
- Ouais, la fille et le gars à la cape verte.
- Ah Valo et Rias… Merde Jake ! Comment il va ?

Franck se lève et me regarde avec insistance. Je comprends que quelque chose ne va pas.

- Vous trois, vous avez eu énormément de chance, vous vous en êtes quasiment sortit indemnes, mais lui…
- Quoi ? Me dites pas qu’il est mort !
- Non, mais il n’est pas passé loin. Un débris du vaisseau la percuté et a cassé son bras en plusieurs morceaux après avoir découpé sa chair de la main au coude. A ce moment-là il a commencé à perdre beaucoup de sang. Au final, on lui a coupé le bras droit.

J’avais envie de vomir d’un seul coup. Comment il a réussi à survivre à ça ?

- On lui a retiré ça de l’épaule aussi.

Il me lance un petit objet noir que j’observe avec attention, un morceau de chair y’est encore attaché solidement. On aurait dit une sorte de puce électronique, le symbole d’Hypérion était gravé dessus.

-C’est un mouchard, chaque soldat d’Hypérion en reçoit un, avec ça, ils peuvent savoir à tout moment et en temps réel ou vous êtes situés n’importe ou dans le monde.
- C’est pour ça qu’ils nous sont tombés dessus au milieu de nulle part la dernière fois… mais pourquoi il avait ça ?
- Il ne vous a rien dit ? Jake a tué le roi d’Hypérion et a donc rendu ce royaume comme il est aujourd’hui. Il n’y avait aucun problème avant qu’Opeth prennent le pouvoir.
- Mais pourquoi avoir fait ça ?
- Personne ne connait les vrais raisons de son geste, c’est d’ailleurs étonnant que vous ne soyez pas au courant de ça !
- Vous savez, j’ai passez ma vie dans une ville situé dans une grotte, donc les actualités…
- Je vois le genre oui.
- Mais alors, si vous détestez autant Jake, pourquoi ne pas l’avoir tué alors que vous en avez l’occasion ? Pourquoi l’avoir sauvé ?
- Parce que nous voulons justement des explications, nous et tous les rebelles.
- Il est amnésique, il ne se souvient de rien depuis son évasion de prison.
- Vous en êtes sur ? Il ne vous a pas simplement manipulé pour fuir le plus loin possible ?

Evidemment que ça se tient, et j’ai l’habitude de prendre en compte toutes les possibilités, aussi stupide soit elle, mais j’ai énormément de mal a y croire. Jake est mon ami et il a ma confiance. Mais en est-il de même pour lui ?

- Bref, vous serez interdit de tout contact avec lui jusqu’à sa remise à pied et discours devant la ville qui au final, déterminera son exécution ou non.
- C’est dégueulasse !
- Mais nécessaire. En attendant, vous avez libre accès à la ville et des chambres vous attendent dans notre auberge à tous les trois.
- Je suis sûr qu’il y’a une raison ! il n’aurait jamais fait ça de son gré ! J’en suis sûr !
- Nous verrons cela. Vous pouvez disposer et rejoindre vos amis.
- Il est déjà partit, intervint Gustave qui était rentré sans un bruit. Il faut qu’on parle Franck, la fille m’a expliqué pas mal de chose, elle est encore dans la salle d’interrogatoire N°2.
- Vous pouvez partir Owl. Reprenez votre équipement, je vous recontacterez si nécessaire.

J’attrape mon sac et part sans un mot. Je suis totalement perdu, une clope va me faire du bien.
Je rejoint Valo à l’auberge trouvé sans mal. Après avoir échangé des nouvelles de nos états respectifs, il me fait part de ses inquiétudes :

- Ils t’ont parlé de Jake ? Ils t’ont expliqué qui il est ?
- Ouais, ça me surprend… Il t’en avait parlé Jake de tout ça ?
- Non, pas même Rias (Qui est ma sœur quand même), elle était au courant pourtant, elle a tout expliqué à ‘Gustave’, elle l’a défendu, elle lui a dit qu’il se connaissait tous les deux alors qu’il était encore dans l’armée, qu’ils entretenaient une relation… ‘Spécial’, elle est allé jusqu’à dire que Jake avait était contrôlé par cet Opeth…

Les yeux de Valo commencent à briller.

- Mais pourquoi elle ne m’en a pas parlé de tout ça ? Je suis son frère non ?
- Je ne sais pas Valo… Y’a trop de choses qui sont arrivés et qui nous échappes à nous deux… Tout ce que je peux dire, c’est que même si Jake s’en sort, on est dans la merde. Hypérion finira quand même à nous remettre la main dessus. Il faudra qu’on se prépare. Et puis avec tout ça, j’ai l’histoire de mon père qui me revient sans cesse en tête, je ne sais pas pourquoi Barim y’a fait référence ! Ça me met hors de moi, je hais mon père, il m’a abandonné à la naissance.
- Ta pas une idée ?
- Je n’en sais rien vieux, tout me prend la tête. Je sors, tu veux venir avec moi ?
- Non, je vais rester là, j’ai envie d’être seul
- ça tombe bien, mais moi aussi.

Malgré tout les derniers événements, je n’ai pas oublié pourquoi je suis venue au Canyon Cosmo. J’attrape mon sac et me dirige vers les quartiers marchands de la ville, enfin ville, cela ressemblait plus à un village perché sur un immense rocher plutôt qu’a autre chose.
J’arrive finalement devant la porte d’un marchands d’armes/Forgeron, je pousse la porte ce qui déclenche une petite clochette suspendue derrière, instantanément, un homme apparait derrière le comptoir.

- Bonjour étranger.
- Bonjour, je viens pour une modification d’armes.
- Quelle type ? Epée ? Lance ? Pistolet ?
- Compas.
- Ce n’est pas commun. Qu’est-ce qu’il vous faut ?

Je lui explique en détail mon style de combat.

- Bref, vous voulez en gros quelque chose d’efficace, qui peut autant attaquer à distance que rapproché et qui reste pour autant ergonomique ?
-Voilà !
- Vous n’êtes pas qu’a moitié compliqué vous. Ça ne va pas être simple. Vous savez quoi ? Je vais vous créer une arme d’un nouveau genre, vous pouvez jeter l’ancien si vous voulez !
- Et ça va me coutez combien tout ça ?
- 15000 Gils.

C’est une sacrée somme, mais j’avais prévu le coup en récupérant les objets précieux de Barim. Au final, en ayant tout revendu au vendeur, je réussis a m’offrir la modification en plus d’une petite somme de 2000 gils.

- J’ai déjà les plan en tête, revenait dans une petite semaine !
- ça marche !

Je sors de la boutique et décide de profiter de la nuit qui s’offre à moi. L’atmosphère était lourde mais supportable et nous étions, malgré l’accueil, arrivé dans une des villes qui renferme l’une des plus grandes sagesses du monde.
La bibliothèque est un grand bâtiment creusé à même la falaise, elle renferme des milliers de livre sur l’histoire du Canyon Cosmo et du monde, enfin c’est ce que dis le panneau en face.
En entrant, la Guichetière me jette un rapide coup d’œil, elle m’apprend que la bibliothèque est ouverte en nocturne jusqu’à 2h du matin et qu’elle est ouverte à tout le monde, étranger ou non.
Je m’installe donc à un bureau et tout en roulant une cigarette feuillète les pages des livres que j’avais choisi, une majorité parlent d’Hypérion et certain de l’affaire du meurtres du roi.

- Excusez-moi, vous ne pouvez pas fumez la !
- Ne vous inquiétez pas je ne fais que la roul…

Je relève la tête et tombe dace à face avec une magnifique jeune femme, elle a un teint légèrement bronzé et des cheveux bruns qui lui tombe au-delà des épaules. Ses yeux marron étaient très doux et elle avait un sourire resplendissant à tomber par terre. Elle porte des vêtements de couleurs, savant mélange de bleu et de noir qui lui fait un ensemble décontracté.

- Alors si vous ne faites que la roulée, tout va bien. Je peux m’en faire une ?
- Oui… Oui allez y sans soucis !

Elle empoigne la chaise qui me fait face et s’assoit tout en me souriant et en attrapant Tabac et Feuille.

- Pas de filtres ?
- Jamais ! Je préfère sentir le Tabac quand je le fume plutôt que de l’adoucir !
- Je vous comprends. Je m’appelle Monna, enchanté !
- Owl, de même ! Vous venez d’où ? Vous êtes d’ici ?
- Non, je voyage beaucoup. Je reste rarement au même endroit plus de deux semaines ! Oh et puis tutoie moi.
- ça marche. Vous… tu viens fumer ?
- Yep !

Elle a un naturel jovial qui me plait particulièrement et un sens de la communication que j’adore. Nous nous dirigeons tous les deux vers la sortie, la nuit est plutôt agréable et des animations commencent à prendre place. On peut même voir au loin un immense feu de camps et des gens chanter, jouer de la musique, discuter, en bref faire la fête tout autour.

- Tu fait quelque chose ce soir ?
- Aucun programme prévu Owl, Pourquoi ?
- Tu m’accompagnerais à la féte la bas ?
- Avec plaisir.

Et c’est comme ça que j’ai rencontré Monna, Voyageuse, amoureuse de la musique, des arts et de la lecture, ouverte à tous les sujets, drôle, fêtarde… En bref la fille parfaite à mes yeux. Elle a aussi un caractère bien trempé et elle savait se faire entendre. Je finis par passer toutes les soirées de la semaine à ses côtés, c’était agréable d’oublier tous ses soucis avec elle. Elle avait également les siens mais nous avions décidés qu’on ne parlerait pas de tout ça ensemble et que nous profiterions au contraire de nos soirées.
Au fil des soirées, nous nous étions considérablement rapprochés au point que, le soir de la veille de son départ et du discours de Jake, nous avions finis par coucher ensemble. Ça avait était une nuit magique, c’était la première fois que je ressentais cela pour une femme et je peux même dire être tombé amoureux.
Ce n’est que le matin que les problèmes reprenait cours dans ma tête, je trouve en me levant un mot avec une trace du Rouge a lèvres de Monna :



J’ai une énorme envie de pleurer, je ne sais pas pourquoi mais je ressens déjà un manque. Il faut que je la revoie, quitte à faire le tour du monde.
Je m’habille rapidement et descend prendre un petit déjeuner, Valo est déjà là et a eu la gentillesse de me préparer un bol de café. En m’installant devant lui il me regarde d’un drôle d’air.

- Nuits agités non ?
- Pourquoi tu dis ça ?
- Ta une longue griffure qui te parcoure la joue et ta une sorte de bleu dans le cou.
- Ah… Bref, le discours de Jake est à 14h cette après-midi. Ils ont déjà installé l’estrade, tu m’accompagne au marchand d’armes et nous y allons ensuite ?
- ça marche.

Je n’ai pas révélé l’existence de Monna à Valo, et je préfère la garder pour moi. On avait tous nos petits secrets après tout non ?
Vers le coup de 13h, je pars accompagné de Valo récupéré mon compas. Le même homme m’attend derrière son comptoir. En me voyant, il sort mon arme qu’il déballe soigneusement sur le comptoir. Je découvre un compas gigantesque, aussi long qu’un homme, avec des couleurs magnifiques virant entre le bleu et le noir sur plusieurs contrastes. Deux immenses pointes était au bout comme d’habitude mais une troisième avait était rajouté sur le sommet ou se rejoignait les deux parties du compas. L’intérieur de l’arme avait était équipé de Lame affûté comme des rasoir de chaque côté qui s’emboitait l’une dans l’autre une fois que l’arme est refermée.

-Vous voyez, ici il y’a deux bouton.
-Oui ?
-Eh bien lorsque vous appuierez dessus, la pointe de l’arme va se retrouver éjecter et propulser a une vitesse assez rapide. Elle sera toujours reliée au compas par une chaine qui va se dérouler, vous aurez qu’à appuyer de nouveaux sur le bouton pour la faire revenir.
-Mais l’arme avec tout ça doit être sacrément lourde !
- Même poids que votre ancienne arme, je l’ai équipée d’une pierre qui enchante l’arme et qui la rend plus légère !
- Astucieux ! Eh bien merci beaucoup en tout cas ! C’est vraiment génial !
- En fait votre jambe ça va mieux ? La dernière fois vous étiez quand même en béquille.
- Oui, la médecine du Canyon est impressionnante, je ne ressens plus aucune douleur quand je pose le pied ! Merci de prendre les nouvelles.
- Tout le plaisir est pour moi. Au revoir Messieurs.
- Au revoir.

Je suis pleinement satisfait de ma nouvelle arme, c’est exactement quelque chose comme ça que je recherchais et je n’aurais quasiment pas à remodeler un tout nouveau style de combat. Je suis vraiment heureux mais cela n’est que de courte durée.

Il est 14h lorsque le discours commence, une estrade publique est installée au milieu de la place principale du Canyon Cosmo, à l’endroit même où Monna et moi avions fait la fête les jours derniers. On peut apercevoir Jake assis sur une chaise derrière Franck qui explique au peuple ce qui allait se passer. Jake a l’air vraiment déprimé, il est pale mais le plus affreux reste la cape noir qui recouvre son bras amputé. A côté de lui, Rias tente tant bien que mal de le rassurer, en tout cas, ça en a tout l’air.
De notre côté, je suis de plus en plus tendu, Valo a vraiment l’air de se sentir mal et je ne sais pas vraiment quoi lui dire pour le rassurer.

- Et c’est ainsi que Jake, traître d’Hypérion, va nous donnez quelque explications.

Jake se lève de sa chaise et se dirige vers le micro, il a l’air encore plus faible et impuissant debout. C’est alors qu’il prit la parole :

- J’ai tué Mark Thorgil, ancien roi d’Hypérion de mes propres mains, cela est vrai. J’ai fait devenir Opeth roi, cela est également vrai. Mais j’ai était contrôlé par Opeth. Il ma utiliser pour faire porter le chapeau et pour qu’il puisse accéder au Trône ! Il faut me croire, je n’ai pas de preuves, je ne peux rien vous fournir, mais je vous assure que cela est la pur vérité. Mark était mon ami, j’étais son plus fidèle chevalier servant, j’aurais donné ma vie pour le protéger.

Des murmures s’élèvent de la foule.

- Il faut le croire, c’est la pure vérité !

Rias intervint pour protéger Jake et le soutenir. Je n’en pouvais plus de voir ce qui se passait, Je fonce vers l’estrade est attrape le micro. Valo m’avait suivi et se place à côté de moi.

- Mais qu’est-ce que vous voulez à la fin ? Une vengeance ? Du sang ? Même si il était complètement conscient qu’est-ce que ça changerait si vous le tuez ? Votre Haine, votre violence, rassemblez la pour Opeth, mettez vos forces dans la rébellion ! Et au final, la haine finira par disparaître et les dictateurs mourront, et le pouvoir qu'ils avaient pris aux peuples va retourner aux peuples. Et tant que des hommes mourront pour elle, la liberté ne pourra pas périr. Ne vous donnez pas à ces brutes, à une minorité qui vous méprise et qui fait de vous des esclaves, enrégimente toute votre vie et qui vous dit tout ce qu'il faut faire et ce qu'il faut penser, qui vous dirige, vous manœuvre, se sert de vous comme chair à canons et qui vous traite comme du bétail. Battez-vous pour la liberté, et pas pour des raisons minables comme l’exécution d’un homme.

Un applaudissement se fait entendre, suivi d’un deuxième, puis d’un quatrième, puis d’un dixième. Enfin, c’est toute la foule qui pousse de grandes clameurs.
Franck, m’arrache le micro des mains et tout en se tournant vers moi, va me lancer la phrase qui allait changer ma vie.

- Bravo Owl, beau discours, mais tu t’es donné une peine pour rien. Nous venons de recevoir une missive de notre chef, Ratchet Arany, chef des rebelles. Il nous ordonne de protéger et d’aider son fils et ses amis.

Bordel non.

- Bienvenue chez toi fils de Ratchet Arany. Bienvenue Sonny Arany, ou devrais-je dire Owl.
Revenir en haut Aller en bas
valodesperado



Masculin
Nombre de messages : 7
Age : 19
Date d'inscription : 03/06/2013

MessageSujet: Re: Le Bon, La Brute et le Savant [FanFic]   Jeu 13 Fév 2014 - 23:16

La foule était devenue soudainement muette suite à l'annonce de Franck. Toute leur attention n'était plus portée vers Jake mais vers Owl ou plutôt Sonny Arani. L'expression du visage de ce dernier était indescriptible: un mélange de surprise et de haine en même temps. Il se retourna alors et quitta la scène en courant. Certaines personnes voulurent abandonner la foule et le suivre mais Franck les stoppas en leur criant d'un ton sec: "Le premier qui touche au fils de Ratchet aura affaire à moi!"
Ces seules paroles suffirent à calmer le peuple du Canyon Cosmos. Il se tourna vers Jake, Rias et moi et nous dit: "Allez voir votre ami, j'ai l'impression que mes paroles ont causés un plus gros impact que ce à quoi je m'attendais."
Nous quittâmes alors la scène avec Rias, prête à tout pour aider Jake en cas de malaise. Ma grande sœur n'avait vraiment pas changée. Elle était toujours aussi gentille et douce qu'avant. Si seulement toi aussi tu étais là grand frère...
Nous cherchâmes Owl durant au moins une heure le temps de faire le tour de tous le bars et de toutes les tavernes du village. Nous trouvâmes celui-ci dans la toute dernière échoppe, celle située près de l'observatoire qui dominait le village du haut de sa montagne. Je poussai alors la porte en bois et entrait suivi de mes deux compagnons. L'intérieur du bâtiment était relativement bien entretenu, malgré le fait qu'à chaque pas, je pensais que le plancher allait s'écrouler tellement il grinçait. Owl était assis au comptoir, sirotant je ne sais top quel genre de breuvage. Nous nous assîmes tous les trois à côté de lui et j'entamait la conversation.
- Qu'est ce qui ne va pas Owl? Ton père est vivant, où est le problème?
- Il est vivant... me répondit Owl. Puis, pendant trente secondes, personnes n'osa prendre la parole. Le silence était lourd, chacun de nous ressentant de plus en plus le malaise qu'éprouvait notre ami.
- Il est vivant, reprit-il, mais il ne s'est jamais occupé de moi. J'ai toujours été seul. Pourquoi, pourquoi n'a-t-il jamais donné de signe de vie?
Il se tourna vers moi et m'agrippa les épaules. Il releva la tête et je vis son visage. Des larmes coulaient sur ses joues creuses et pâles. Je voyais dans ces yeux une détresse profonde, j'avais l'impression qu'il était perdu.
-Qu'est ce que tu veux faire? demanda Jake d'une voix faible. Veux tu le retrouver ou préfères tu plutôt ignorer ce que tu viens d'apprendre et continuer notre aventure?
- Je ne veux pas, murmura Owl, je ne veux pas rencontrer quelqu'un pour qui je ne représente rien et qui ne m'a jamais prêté aucune attention!
- Tu es sure que tu ne veux pas...
Rias fut coupée par Owl qui se leva et frappa sur la table. Il regarda celle-ci puis Jake et posa son regard sur moi. Il conclut alors par: "Demain, nous partirons."
- Où? questionna Rias.
- Autre part, un endroit où mon passé ne pourra pas me rattraper.
Il nous dit alors de faire nos derniers préparatifs car nous partirions tôt demain matin.
Je sortais alors de la taverne pour dépenser un peu mon argent (après tout, je ne vois pas pourquoi je ne pourrais pas en profiter un peu) quand je fus rattrapé par ma grande sœur.
-Valo, commença-t-elle, où veux tu aller demain? Toi aussi tu dois prendre des décisions dans le groupe.
Où je voulais aller? Quelque chose me tracassait depuis un bon bout de temps. Une chose que je devais absolument régler.
- Je sais, je veux aller à Midgar sur la tombe de papa et maman.
Cette dernière me regarda d'une façon étrange et me répondit:
- Es tu sure de ce que tu veux? ne fais pas ça juste parce que Owl appris que son père était vivant! Il ne reviendront pas Valo, ils sont morts!
- Je le sais, j'étais là, j'ai tout vu. Mais ce n'est pas pour ça que je voudrais y aller. Je veux juste vérifier quelque chose.
Il ne fallait surtout pas lui parler du fait que grand frère m'avais donné rendez vous à Midgar, que c'était son esprit qui était apparu le soir de la rencontre avec le golem. Jack m'en avais défendu sous prétexte que je ne pourrais pas le voir si elle était dans les parages.
Cette dernière s'en retourna ers la taverne pour y retrouver Jake. Je me dirigeais alors vers le quartier commerçant pour y faire mes emplettes quand j'entendis quel qu'un crier mon nom. Je me retournai et constatai que c'était Franck qui me courait après. Ce dernier arriva en courant. Une fois qu'il fut face à moi, il commença à me parler, tout essoufflé par la course qu'il avait entrepris pour me rattraper.
- Le p'tit... Où est le p'tit?
- Vous vous voulez parler du fils de Ratchet?
- Oui c'est ça! Est ce qu'il va bien? Comment a-t-il pris la nouvelle?
- Mal, très mal. Il a décidé de totalement ignorer le fait que son père soit en vie et veux continuer son périple.
Franck avais l'air perturbé.
- Et merde qu'est ce que je vais dire à Ratchet moi?
- Dites lui que nous passerons mais que ce ne sera pas pour tout de suite.
Etant donné que Owl avait abattu un de leur lieutenant, cela m'aurais étonné si l'armée nous avait lâché les grolles tout de suite. Avoir comme allier le chef de la résistance n'était donc pas déplaisant selon mon point de vue.
- Sais tu quand vous aurez l'occasion de passer à Lindblum?
- Aucune idée. Je pense qu'il faudra quand même un certain temps avant que Owl ne revienne sur sa décision.
Franck s'en alla alors et je fus enfin libre de faire mes courses! Malheureusement, la seule chose qui m’intéressait était une paire de mitaines magiques noires à 200 gils: offrant peu de protection, c'était les plus belles que je 'avais jamais vu. Je pris alors la direction de l'auberge et constatais que la nuit était tombée. Arrivée sur place, je rencontrai Owl qui me sermonna d'être arrivé en retard. Il me demanda en passant ce que je voulais faire demain.
- Je voudrais aller à Midgar, il y a quelque chose qui me tracasse, je vous en parlerai sur place.
- On est une équipe! me rétorqua-t-il.On s'aide mutuellement à résoudre nos problèmes! Alors dit moi ce qui se passe, je pourrais peut-être t'aider.
- OK.
Je pris une grande inspiration et racontai ce que m'avais dit la voix de Jack l'autre soir. Mon récit terminé,Owl voulu savoir si j'en avais parlé à Rias. Naturellement je lui affirmais que non et il était d'accord avec moi sur le fait qu'il faille régler ce problème.
- Et ben, on dirait que toi non plus t'as pas de bol niveau relation familiale en ce moment! Aller viens, les autres nous attendent pour manger!
Nous prîmes alors un repas bien mérité et nous montâmes nous coucher dans nos chambres. Jake dormait dans la même chambre que Rias (ce qu'il font la nuit ne me regarde pas!) et je dormais avec Owl (ça c'tait plutôt à cause de la restriction budgétaire). Je m’endormais alors très vite pour me réveiller dans un autre monde.
Il n'y avait rien, juste le néant et un énorme miroir au centre de ce vide. Je m'avançais jusqu'à y faire face. Mon reflet dans la glace était flou puis il disparu. Soudain j'entendis sa voix.
"Bientôt nous nous revoyons enfin petit frère!" Sa voix était digne de n'importe quel grand méchant de jeu vidéo. Démoniaque, tel était le mot le plus approprié pour décrire sa voix.
-Où, où pourrais je te voir grand frère?
- La réponse est là où tu le voudras dans le lieu qui nous scelle tous les deux par un pacte de sang!
Je me retrouve alors dans le monde réel, il est cinq heure du mat, tout le monde est réveillé, il est tant de te retrouver Jack.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Bon, La Brute et le Savant [FanFic]   Aujourd'hui à 7:59

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Bon, La Brute et le Savant [FanFic]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Fanfic] Lorsque la Lune sourit
» la brute
» fanfic phoenix wright
» Les Liens de l'Âme (Fanfic YGO - AtemxYugi)
» La brute

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
·´¯`·-> Final Fantasy Mystique :: Autres...vos loisirs! :: Créations :: Le coin des écrivains (fanfics, poèmes...)-
Sauter vers: