AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Etre un personnage...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Ect ce une bonne idée ce RP?
D'enfer
67%
 67% [ 6 ]
Ouaip
22%
 22% [ 2 ]
Moyen
0%
 0% [ 0 ]
Bof
0%
 0% [ 0 ]
Nul
11%
 11% [ 1 ]
Total des votes : 9
 

AuteurMessage
Eline31
Ultime membre


Nombre de messages : 1732
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Etre un personnage...   Ven 25 Fév 2011 - 15:45

(ralala florette, mais qu'est-ce que tu m'as laissé xD)

Je me réveillais tranquillement, me prélassant tranquillement dans mon lit avant de me rendre compte qu'il fallait que nous bougions un peu si nous voulions acquérir une notoriété plus grande. Je me levais donc de mauvaise humeur et allai toquer à la porte de Red:
- Debout! On a un Béhémoth à tuer!!!!
Puis je fis de même à la porte de Floan quand j'entendis que Red était visiblement tombé de son lit.
-Floan, lève-toi!
J'attendis 2 minutes... Aucune réponse.
-Floan?
Red sortit de sa chambre et vint me rejoindre.
-Laisse, il doit surement dormir.
-Justement, c'est ce que je veux pas qu'il fasse.
J'ouvris la porte et allai directement vers son lit pour secouer le voleur.
Impossible de le réveiller.... Il grogna juste dans son sommeil.
-Il avait mal à la tête hier, il a du choper quelque chose..., me dit Red. Laisse-le tranquille, c'est pas aujourd'hui qu'on va arriver à tuer un béhémoth.
- Certes, mais on peut au moins se préparer. Et je ne pense pas qu'il ait chopé quoi que ce soit. C'est un voleur, il est habitué à détecter des présences... Et ce don suit aussi dans le sommeil, il nous aurait senti, même malade, et se serai réveille. et là rien.
Red faisait un effort pour s'intéresser à ce que je lui racontais, mais je voyais bien qu'il n'avait qu'une envie: partir se recoucher.
Or je n'avais pas l'intention de laisser Floan dans ce sommeil pas naturel.
-C'est bon, laisse-le crever si tu veux, moi je vais m'en occuper.
Je sorti de la chambre puis de l'auberge, très énervée, pour aller chercher un médecin dans la basse ville. Les médecins de la basse ville n'étaient pas aussi compétent que ceux de la haute, mais il m'aiderait peut-être à diagnostiquer l'état de Floan.
Revenir en haut Aller en bas
florette
Ultime membre


Féminin
Nombre de messages : 1392
Age : 23
Localisation : la ou je peut manger Eline et Red
Date d'inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Etre un personnage...   Lun 28 Fév 2011 - 21:57

J'était inconscient mais j'entendais Red et Eline à côté de mon lit. Je commençait à m'inquiéter grandement. Pourquoi est-ce que je n'arriver pas à me réveiller? Je n'avais rien fait d'inhabituel et pourtant cela c'était produit. Soudain j'entendis une voie qui ne m'était pas inconnue mais ce n'était ni celle Red ni celle d'Eline. Je l'entendis résonner et je sus qui c'était, c'était mon ancien employeur qui venait réclamer son butin.

-Floan, tu devait me rappoprter des matérias et tu a fuis pour faire je ne sais quoi!Tu vas devoir payer pour cela et j'arrive.

La conversation n'avait pas durée une minute, enfin si on pouvais appeler cela une conversation, mais j'entendis une nouvelle voix dans la chambre. Surement celle du médecin qu'Eline était parti chercher. Une fois réveiller il faudrait que je leur parle et que je fasse un choix: rester avec eux et les mettre en danger quand mon ex-employeur arrivera ou partir?
Revenir en haut Aller en bas
Eline31
Ultime membre


Féminin
Nombre de messages : 1732
Age : 24
Localisation : Nulle part.
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Etre un personnage...   Mar 1 Mar 2011 - 23:49

(bon, puisque Red Mage ce veinard a des vacances, je répond)

Floan se réveilla dans l'après Midi. Le médecin m'avait certifié que ce sommeil n'avait rien de normal, mais qu'il n'était pas dangereux, et que Floan n'avait par conséquent absolument rien à craindre. Je ne voulais pas trop faire la fille qui s'inquiétait, résultat je me contentait de l'observer discrètement au repas du soir. Il avait l'air vraiment mal à l'aise. Je ne savais pas si c'était à cause des questions plutôt franches sur son sommeil que Red lui posait, ou si c'était parce qu'il se sentait tout simplement mal.
Je decidais de changer de sujet de conversation.
-Hey, il serait temps de penser à ce que l'on fait... Un behemoth est dix fois plus puissant qu'une chimaira... Je ne sais franchement pas si nous sommes à la hauteur... Vraiment.... Je uis d'avis d'aller chercher du monstre un peu plus bas. Et de se commencer à se faire un nom par ça... Même si le béhémoth est vraiment une aubaine...
Red tirait la même troche que moi: triste de rater ça...
Floan lui...rien du tout... Je crois qu'il n'avait même pas écouté ce que je venais de dire...
Le soir, je sortis de l'auberge me promener un peu dans la basse ville, trainer près des quais... Je me demandais pour la première fois si j'avais bien fait de partir. Après tout, j'avais 19 ans, pas bien grande, et trop de responsabilités à gérer... Floan et Red avait beau être bien sympathiques, Red fonçait parfois tête baissé, tout comme moi, et Floan dissimulait bien trop de choses pour se soucier vraiment de ce qui se passait présentement... Il nous fallait quelqu'un de froid et réfléchis, quelqu'un qui puisse nous guider, comme Auron avait guidé Yuna pour apporter la félicité éternelle dans la contrée de Spira... En parlant de Yuna, je tournais la tête vers l'affiche du prochain concert... " Quelle nunuche..." Elle avait eu le ppotentiel pour devenir un grand invokeur et avait tout laissé tombé contre un mini short et un micro... et ce n'était pas son boyfriend au short mal coupé qui allait rattraper le groupe... Il s'était tellement laissé allé qu'il n'arrivait même plus à marquer un seul but. Dommage.
Je ne voulais pas devenir un rebut de la société. Je voulais avoir une gloire qui durerait éternellement, telle que mes enfants seraient fiers, et telles que cent ans plus tard n conterait les exploits d'Eline...
Mais en attendant, il fallait que je parle à Floan.
Revenir en haut Aller en bas
florette
Ultime membre


Féminin
Nombre de messages : 1392
Age : 23
Localisation : la ou je peut manger Eline et Red
Date d'inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Etre un personnage...   Mer 2 Mar 2011 - 20:18

Eline m'aborda en rentrant de sa promenade alors que je réfléchissait toujours à comment aborder le problème.
-Depuis que tu t'est réveillé tu n'a pas décroché un mot ni écouté quoi que se soit de se que Red et moi avons pu dire est-ce que tu te sens bien?
-Oui et non je...je doit vous parler.
Le fait qu'elle m'ai aborder me rendait les chose plus simple car je n'avait plus ca leur raconter.
Eline était parti chercher Red tandis que je tourné en rond dans sa chambre. Ils entrairent.
-Bon alors qu'a tu à nous dire, attaqua Red.
-Eh bien c'est un peu dure à dire et assez long.
-Commence par le début alors, dit calmement Eline.
-Alors pour débuter je viens du village de Myst et mes parent sont morts dans l'attaque des bombos déclanché par Cécil et Kaïn sur les ordre du roi de Baron.
-Oh nous sommes désolé.
-Cela date d'il-y-a très longtemps je ne ressent plus rien. J'ai était receuillit par une sorte de guilde de voleur, je dit sorte car ils n'était pas homologué, mais pour un gamin de 10 ans ça ne fait pas de différence et ils m'ont éduqué et appris à voler correctement puis ils m'ont décroché du travail. Au début c'était des petits boulots puis s'en sont étaient des plus gros au fur et à mesure que je m'amélioré. Il y à peu ont ma demandé de surveiller et de tenté de m'infiltrer et de trouver des matéria puissantes dans les bureau de la Shinra à Midgar. C'est là que j'était avant de voir la chasse à la chimaira et de partir pour venir ici. La suite vous la connaissait jusqu'à hier. Red tu m'a demandé pourquoi je n'avait pas utilisé les quelques sorts que je connaît contre la chimaira.
-Oui alors pourquoi?
-Tout simplement parce-que m'ont ancien employeur m'aurait trouvé directement, il connait ma trace magique.
-Peut-être ne te cherche t'il pas, répondit Red.
-Si il me cherche.
-Alors pourquoi l'avoir utilisé hier chez mon oncle?
-Eh bien j'espéré que la grande ville et la présence de nombreux magiciens et invokateur cacheré ma marque mais non. Le sommeil dans lequel j'était plongé était causé par l'un de mes employeurs.
-Ils sont combien?
-Je ne sait pas mais au-moins l'un de est un magiciens. Et il m'a dit qu'ils arrivé pour me trouver et pour prendre leur dûs.
-Quel est-il? me questionna Eline
-Mon âme, le code de l'honneur des voleur implique que si il ne ramène pas ce qu'il devait voler alors les employeur peuvent prendre leur âme. Le problème n'est pas cela en réponse à leur regard plein de compassion, le problème c'est qu'il peuvent considérer que c'est vous qui m'avaient détourner de ma mission si ils vous trouvent avec vous donc je pense qu'il est préférable que je parte.

Je sorti de la piece, le coeur lourd, avant qu'ils ne puissent répondre car je commencer à me lier à eux. J'alla dans ma chambre pour faire mes bagages et pour partir quand j'entendis du bruit dans la pièce et vis un homme très grand près de la fenêtre qui déclara d'une voix qui tonna comme l'orage, du moins c'est ce dont j'eu l'impression:
-Entre petit voleur je suis l'un de tes employeurs et je viens chercher mon dûs.
Je ne pus qu'avancer mes menbrers ne répondant plus.
Revenir en haut Aller en bas
Red-Mages
L'un des Maitres de la Magie Blanche


Masculin
Nombre de messages : 254
Age : 20
Localisation : Café de Treno
Date d'inscription : 03/02/2011

MessageSujet: Re: Etre un personnage...   Ven 4 Mar 2011 - 20:27

Wazaaaa... C'est moi que revoila!

Je tirais sur ma cigarette. la tete pleine de pensée et de soucis... Je pensais a tout ce qui m'etait tombée dessus. Mon pere, qui nous avait abandonnée le jour de mes 3 ans, ma mere et moi, pour raison inconnue...C'est depuis ce temps la d'ailleurs que je m'entraine pour proteger maman. Ensuite Leviathan, mon poisson, qui etait mort. Maka, Une fille que j'ai aimée et qui c'est finalement mariée avec un autre mec, et plein d'autres...
Maintenant Floan, qui decidaient de se 'sacrifier' pour nous. J'en avez assez de tout ses departs, je devais le persuader de rester avec nous! ses employeurs? mais qu'ils viennent! je les attends moi!
J'ecrasais le reste de la cigarette sur le bord du balcon, sortit de ma chambre et voulut rentrer dans celle de Floan...

*Fermée a clef...*

J'entendait pourtant du bruit a l'interieur. Je fut pris d'une grande inquietude. j'appelais Floan a l'interieur. Pas de reponse... Je prit mon élan et defonçais la porte d'un grand coup d'epaule. Une fois a l'interieur, je vit Floan inconscient allongée sur son lit, une de ses dagues a portée de sa main. Un homme en cape et capuche noir etait penchée sur lui, en train de lui touchée le front en murmurant des mots incomprehensible. Il fut surpris en me voyant. Je me jettais dessus en essayant de le rouer de coup, mais il me donna un coup de pied et put se degager, je me releva avec peine et l'inconnue sauta par la fenetre, en m'adressant un dernier regard. Je me jeta sur Floan et le secoua comme un prunier.

-REVEILLE TOI FLOAN!!!!! PUTAIN MAIS REVEILLE TOI!!!

Des larmes commencaient a couler. C'est a ce moment la que choisis Eline pour rentrer dans la piece:

-J'ai entendu du grabuge, qu'est ce qu...

elle se tut en voyant le corps de Floan sur le le lit, une mare de sang se formaient sous son corps. Eline s'occupa de le retourner, une taillade traverée le dos de Floan.
Eline et moi n'eurent que le temps de lui faire un rapide bandage que le medecin etait de retour, alerté par l'aubergier. Apparement, sa blessure n'etait pas mortelle mais ils valaient mieux qu'ils se reposent... si ils se revaillaient un jour... On ne pouvaient savoir si son ame etait encore la...
Je retournais sur mon balcon, ralluma une cigarette pour me detendre et fut finalement rejoint par Eline, qui n'arrivait pas non plus a trouver le sommeil...
Revenir en haut Aller en bas
Eline31
Ultime membre


Féminin
Nombre de messages : 1732
Age : 24
Localisation : Nulle part.
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Etre un personnage...   Ven 4 Mar 2011 - 21:22


- Te crèves pas les poumons dis-je à Red en lui enlevant la cigarette des doigts. T'es trop jeune pour ça.
- Et toi alors ?
-T’occupes…Dis-moi, pourquoi es-tu parti de chez toi ? Demandais-je à Red tout en enlevant la cendre de la cigarette ?
-Eh bien…
Il me raconta le départ de son père, l’envie de protéger sa mère, tout ça en baissant la tête comme si il avait honte de ça. Comme s’il se sentait gamin. Il n’avait pas à en avoir honte, protéger sa famille était une chose que je trouvais très noble.
-Et toi ? Pourquoi es-tu là ?
Je portais la cigarette à mes lèvres en réfléchissant à toute cette affreuse journée, et en essayant de m'empêcher de pleurer. Je laissais la fumée m'envahir et me senti un peu plus calme... Je ne fumais pas beaucoup, à de rares occasions où j'avais vraiment besoin de me détendre pour ne pas éclater. J'en avais assez de toutes ces horreurs qui nous tombaient dessus l'une après l'autre, et je pensais que ce ne serait certainement pas la dernière, après la blessure de Red par la chimaira, nos débuts difficiles, le sauvetage de Floan, puis maintenant sa tentative d’assassinat... Et assez aussi de me dire que des deux autres j'étais celle qui avait le moins de raisons d'être sur les routes. Tout ce qui m'avait poussé à partir de chez moi, c'était mon orgueil. Je n'avais rien qui puisse justifier ça. J'avais des parents qui m'avaient élevé plus que correctement, j'avais une bonne éducation, un toit, je mangeais à ma faim...
Ce qui m'avait le plus influencé, c'était le fait que l'on me racontait les histoires de mon grand-père et de sa masamune pour m'endormir le soir. Bercée par toutes les quêtes extraordinaires qu'il avait accomplies (un béhémoth, il en aurait rigolé), je m’endormais en rêvant de ça, et du fait que peut-être un jour je pourrais lui faire honneur en étant sa digne héritière... Ou quelque chose du genre. Il y avait évidemment les comparaisons de la famille entre moi et mes deux sœurs, bien plus âgées que moi, bien plus jolies et bien plus douées en matière de séduction des « bons partis ». Cela faisait ancien, mais ma famille en était restée à l’époque où elle faisait partie de la haute noblesse, où ils étaient tous des gens comme mon oncle d’Archades, assez superficiels en somme. J’avais grandi dans la rage du fait que personne ne veuille reconnaitre que je pouvais faire quelque chose d’honorable dans ma vie, j’avais mis toute cette rage dans l’apprentissage du combat, j’aurais dû me calmer…
Et j’étais pareille. Tout ça pour prouver à ma famille qu’Eline pouvait devenir un nom adulé. Pas juste celui de la petite dernière à la traine. Je n’avais aucune raison valable, pas comme Floan, pas comme Red. Pour la première fois depuis que j’étais partie, j’envisageais sérieusement de retourner chez moi. Je me sentais petite, superficielle, inutile, égoïste et prétentieuse. Je resterais jusqu’au rétablissement de Floan, mais pas plus. Il devait régler ses comptes avec ses employeurs, et je leur aurais bien enfoncé ma masamune profondément dans le ventre si je ne savais pas que Floan en aurait plus envie que moi à son réveil. J’avais un peu l’impression de les abandonner, mais c’était ce que je pouvais faire de mieux. Il y a certaines choses qui savent vous remettre à votre place. Même si vous refusez de vous ranger.
J’écrasais la cigarette presque finie avec mon talon, et tournais la tête vers Red qui fixait l’horizon. Il n’attendait surement pas de réponse de ma part trop préoccupé par l’état de Floan.
-Je vais voir Floan.
L’excuse pour s’en aller alors que l’atmosphère ne me plaisait plus. En entrant dans la chambre de Floan, je vis qu’il était toujours endormi, le médecin était en train de changer son bandage. Je sortis en soupirant, aucun endroit où me mettre à part dans ma chambre. L’aubergiste vint m’y trouver en me disant qu’un messager avait porté une lettre pour moi. De la part de mon oncle, qui me demandait de venir expressément chez lui. Je n’aimais pas cette personne, mais si cela pouvait me permettre de fuir un peu Red ou la solitude, j’étais partante. Je me changeais dans cette horrible robe verte et me retrouvai contrainte de laisser une nouvelle fois ma masamune à l’auberge. Je me sentais seule sans elle.
Peut-être qu’il arriverait à me divertir de tous mes soucis, ou alors il me donnerait des nouvelles de mes parents. Mais alors que j’entrais chez lui je senti une toute autre atmosphère. Il se tenait courbé dans son fauteuil et ne remarqua même pas mon arrivée. Je l’avais senti, la blessure de Floan ne serait pas la dernière des caastrophes… Je me raclais la gorge en espérant qu’il entende. Je n’aurais pas dû. Le regard qu’il me lança contenait la plus grande haine que j’avais jamais vu.
-C’est toi qui a volé la masamune chez tes parents, n’est-ce pas ?
-Je… Je… Oui.
Il se leva et s’approcha de moi à pas lents et vacillants, il puait l’alcool. J’eu soudain envie de m’enfuir, mais j’en étais incapable.
-Cette lettre provient de ta sœur Loïne, m’expliqua-t-il en brandissant un papier chiffonné et tout mouillé de larmes. Il y est dit que Whinill a été attaqué par une armée de brigands… Mon frère, ton père, a essayé vainement de protéger ta mère et quelques autres habitants… Mais n’a rien pu faire car il n’avait aucune arme ! Cette lettre date d’il y a deux semaines et a mis pas mal de temps à arriver, voilà pourquoi je ne savais absolument rien lorsque tu es venue me voir l’autre jour. Tu leur as pris leur seul moyen de défense et m’a menti délibérément sans te soucier du reste! Ils sont morts par ta faute ! Tous, jusqu’au dernier… As-tu seulement une bonne raison de leur avoir fait ça ?
Epuisé, il se rassit. Et recommença à pleurer.
-J’ai honte que tu sois ma nièce. Va-t’en et que je ne te vois plus jamais.
J’aurais voulu dire quelque chose mais mes lèvres refusaient de bouger. J’ordonnais par un effort surhumain à mes jambes de marcher vers la sortie, puis vers une ruelle sombre de la basse ville. Je me laissais tomber derrière une énorme caisse et me laisser aller à pleurer. Maintenant, je n’avais même plus d’endroit où rentrer, je n’avais plus rien. A part Floan et Red.
Je me promis de rentrer à l’auberge le lendemain, je ne voulais pas qu’ils me voient dans cet état, mais il fallait que je prenne des nouvelles de Floan. Plus jamais je ne laisserais des gens que j’aime mourir sans avoir fait le maximum pour avoir empêché cela. Plus jamais.
Revenir en haut Aller en bas
florette
Ultime membre


Féminin
Nombre de messages : 1392
Age : 23
Localisation : la ou je peut manger Eline et Red
Date d'inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Etre un personnage...   Ven 4 Mar 2011 - 23:01

Je me réveilla quelque heures plus tard avec de la fievre. Red était assi, ou plutôt affalé, sur une chaise à côté de moi et une bouteille pendait à se main. Je pense que je laissa échapper un gémissement car il se releva en sursot et s'approcha du lit.

-Sa va mieux?
-Non, j'ai l'impression d'être passé sous un béhémot.
-C'est presque ça.
-Tu peut me dire ce qui c'est passé?
-Ben pas vraiment, je venais dans ta chambre pour te parler de ce que tu venais de nous dire et la elle était fermé à clé donc je suis entré de force. Tu était là blessé et cet homme au-dessus de toi.
-Merci sans ton entré je n'existerai plus à cette heure.
-C'est normal, on est une équipe.
-Oui, au fait ou est Eline?
-Je croit qu'elle est sorti. Tu peut me dire se dont tu te souvient?
-Je ne me rappel presque rien. Je suis entré dans ma chambre et un de mes employeur était là, je ne pouvais plus controler mes muscles. I l m'a fait avancer et après c'est un grand trou noir. Tu n'aurais pas du venir, tu aurait pus te faire tuer.
-Je t'est dit on est une équipe. On abandonne aucun des notre.

Un sourire contagieu apparu sur la face de Red puis sur la mienne. Je senté la douleur revnir au galop et n'eu que le temps d'attraper la main de Red avant de ressombrer dans l'insconcience.
Revenir en haut Aller en bas
Red-Mages
L'un des Maitres de la Magie Blanche


Masculin
Nombre de messages : 254
Age : 20
Localisation : Café de Treno
Date d'inscription : 03/02/2011

MessageSujet: Re: Etre un personnage...   Sam 5 Mar 2011 - 0:37

-IS ALIVE!!!!!!! MWAWAWAWAWAWA!!!! IL EST VIVANT!!!!

Je laissais exploser ma joie! je descendit les marches de l'auberge en hurlant:

-ELIIIIIINE!!!!!! T'ES OOUUUUUU???? IL EST VIVAAAANT!!!!! YEEEPPEEEEE!!!!

Manifestement, l'alcool et la joie faisait bon menage chez moi! un peu trop même! La porte de l'auberge s'ouvrit, c'etait Eline qui rentrait. Elle avait sa robe... Mais j'etait trop ivre pour y faire attention. Je lui sautais dessus et l'enlaça dans mes bras. Je la relacha quelque instants pour lui dire

-Floan est en vie! il s'est reveillée! tout va bien!

Elle me regarda dans le blanc des yeux, et fondit en larmes dans mes bras. L'emotion de ses derniers jours a etaient intense, elle avaient bien le droit de se relacher un peu. Je mit ses larmes sur le compte du soulagement. Nous restames 5 bonnes minutes dans cette position Finalement elle se degagea d'elle meme, et sans m'adresser un seul regards, monta dans la chambre de Floan. Je m'empressais de la rejoindre, m'installais dans l'encadrement de la porte et observa la scene. Floan etait litteralement dans le paté! malgré sa fatigue et son sommeil, il avait un large sourire sur le visage, sa faisait plaisir a voir!
Eline alla dans la salle de bain, mouilla un chiffon d'eau chaude, et l'aposa sur le front de Floan. Elle se dirigea ensuite vers la sortie, passa pres de moi et se dirigea vers sa chambre. Je fit de meme, histoire de degriser. Dans l'apres-midi, je descendit a la salle a manger de l'auberge,Ici me rejoigna Eline:

-Lorsque Floan ira mieux, on part pour Whinill.
-QUOI? mais c'est pas la porte d'a coté! faut qu'on refasse marche arriere, qu'on repasse par Luca, qu'on prennent le bateau... et Floan a besoin de se reposer pour sa convalescence!
-Oui mais je suis sur qu'il y a quelque chose d'important a faire la bas!
-intuition feminine je suppose?
-on va dire sa.
-Ben de toute façon on n'a rien d'autre a faire! donc...
-Va prevenir Floan!
-Oui Chef! Bien chef!

Je ne sais pas ce qu'elle avait en tete, mais c'etait pas son genre de definir une route sur un coup de tete! En plus on avait toujours le risque de se faire attaquer par les 'employeurs de Floan'! enfin bon, maintenant c'etait a elle de voir...
Revenir en haut Aller en bas
florette
Ultime membre


Féminin
Nombre de messages : 1392
Age : 23
Localisation : la ou je peut manger Eline et Red
Date d'inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Etre un personnage...   Sam 5 Mar 2011 - 20:29

Je me demandé si ça ne valait pas le coup d'être blessé plus souvent pour que tout le monde soit au petit soin avec moi quand Red rentra dans la chambre avec un air soucieux.
-Qu'est ce qui ne ve pas?
-He bien, finalement on ne chasse plus le béhémoth...
-Ca c'est pas pour me déplaire vu mon état, le coupaige, et quoi d'autre?
-On party pour Whinill dès que tu ira mieux.
-Y-a quoi là-bas?
-Je sais pas et justement ça m'inquiète.
-Hein?
-C'est Eline qui a choisi la destinnation soit disant sur un coup de tête mais c'est pas vraiment son genre.
-C'est vrai que tout à l'heure elle avait les yeux rouges comme si elle avait pleuré. Mais bon si elle ne veut pas nous le dire c'est comme elle veut nous n'avons pas le droit de fouiner même si "les amis c'est la famille qu'ont se fait".


Une semaine plus tard j'était en état de voyager, enfin presque car j'avais encore mal mais je tenais sur mes jambes. Eline et Red avait refait le plein de provision, potions, nourriture et autre et nous étions près pour le dépard. D'ailleur on n'attendait plus qu'Eline.
-C'est bien les filles ça toujours à trainer.
-Tais toi la voila.
A ses yeux on vouyé qu'elle avait encore pleurée récemment.
-C'est bon, je suis là, en route.
-En route pour Whinill.
Nous étions de nouveaux sur les route mais le coeur moins léger que précédement du fait de ma surveillance constante pour voir si un de mes employeur ne se pointé pas et Eline était plongé dans ses pensée. Seul Red avait l'air serein mais cela était peut-être au bouteille qu'il avait dans son sac et qu'il prévopyé peut-être quand il les boiré et il croyé que nous n'étions pas au courant. Enfin moi je suis au courant, Eline je ne sais pas.
Le soleil brillé et la journée s'annoncée belle.
Revenir en haut Aller en bas
Eline31
Ultime membre


Féminin
Nombre de messages : 1732
Age : 24
Localisation : Nulle part.
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Etre un personnage...   Lun 7 Mar 2011 - 21:52

Trois jours avait passés depuis les événements d'Archadès. Trois jours que nous marchions vers Whinill, que nous atteindrions 2 jours plus tard si tout se passait bien.
La belle journée, malgré le début d'un hiver rude, ne suffisait pas à me sortir de la tête ce que j'avais fait. Je ne savais pas ce que j'allais trouver à Whinill. D'ailleurs, je ne savais pas vraiment si c'était une bonne idée d'y avoir emmené Red et Floan. Je me demandais sérieusement si je n'allais pas quitter le groupe un moment, le temps de retrouver ces brigands, de les exterminer, quitte à en mourir, mais je n'avais pas le droit d'impliquer Red et Floan là dedans. Pourtant, je n'avais pas envie de les quitter, surtout après ce qu'il s'était passé à l'auberge. Les anciens employeurs de Floan pouvaient l'attaquer à tout moment.
Je m'étais monté un plan dans ma tête, et le dernier contrat que j'avais pris juste avant de partir, à la dernière minute à Archades permettrait surement de faire passer la pilule à Floan et Red. Du moins je l'espérais.
Enfin, je décidais de sortir de ma torpeur et de me réjouir de leur présence....
Ils étaient en train de se chamailler pour savoir qui aurait le steak en trop au repas de ce soir... 'Des gamins, pensais-je en souriant'.
Il fallait déjà que l'on arrive à trouver quelque chose pour le faire cuir, ce steak.

La route était ennuyeuse au possible, toujours le même décors, pas un seul animal à l'horizon, des oiseaux qui se chamaillaient sans cesse... Et même pas de lettre de la mère de Red pour que nous puissions nous moquer un peu de lui!
Soudain, j'entendis un tintement. Croyant qu'il venait des buissons, je tournait la tête pour savoir d'où exactement. Mais lorsque le son se reproduit une autre fois, j'entendis que cela venait... du sac de Red.
-Red, arrête-toi.
Red se retourna, un peu sur ses gardes. Il était vrai que je ne devais pas avoir l'air contente.
-C'est quoi le tintement dans ton sac?
-Oh, rien... Des potions, pas grand chose...
Je l'aurais cru s'il n'avait pas eu cet aire... Trop naturel pour quelqu'un comme lui.
-Ouvre ton sac.
Red perdit son sourire.
-Puisque je te dis que ce ne sont que des potions? Tu ne veux pas me faire confiance un petit peu?
-Je ne te ferais confiance que lorsque tu cesseras d'être un gamin qui cache tout ses problèmes.
Red parut un instant vouloir répliquer qu'il n'avait aucun problème que ces bouteilles, il s'en passerait volontiers, n'empêche que cela l'aurait bien embêté de les jeter. J'en était sure. Il avait un peu trop picolé ces derniers jours...
Je ne pouvais certes pas l'en blâmer avec tout ce qu'il s'était passé...
-Et toi alors, tu garde rien pour toi? Dans ce cas, pourquoi as-tu pleuré autant ces trois derniers jours? hein? tu croyais peut-être que ça ne se remarquerait pas?
Je ravalais mes larmes à la mention de ce qu'il s'était passé, et empoigna violemment le sac de Red. Je l'ouvris pour découvrir deux bouteilles de whisky mélangées à des potions.
-Red, devient pas alcoolique...
-ça va, j'en suis pas là, c'est juste que j'aime bien boire le matin...
-Et l'après midi, et le soir...
D'un mouvement je balançai les deux bouteilles dans les buissons, refermai le sac de Red, et le lui tendit.
Il me regarda méchamment et ne m'adressa plus la parole des deux jours qui suivirent.
Nous arrivâmes bientôt à un croisement qui annonçait Treno d'un côté, et whinill de l'autre.
-Red, Floan, je pars seule pour Whinill. Partez pour Treno. J'ai trouvé ceci, un contrat de rang moyen, après une chimaira cela devrait vous paraitre facile. Je préfère régler quelque chose toute seule.
Floan prit le contrat sans rien dire. Red me regarda bizarrement.
-voilà, nos routes se séparent, j'espère qu'elles se croiseront de nouveau, c'était sympa avec vous.
Je partis tout en vérifiant qu'ils ne me suivaient pas. Mes affaires ne concernaient que moi, et j'espérais sincèrement trouver des indices à Whinill pour pouvoir retrouver ces brigands.
Je me demandais comment ça se passerait pour Floan et Red.
Revenir en haut Aller en bas
florette
Ultime membre


Féminin
Nombre de messages : 1392
Age : 23
Localisation : la ou je peut manger Eline et Red
Date d'inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Etre un personnage...   Mar 8 Mar 2011 - 20:55

-Nan mais c'est nimporte quoi là. Elle nous dégage sans même nous expliquer pourquoi!
Ce fut ma première réaction en voyant s'éloigner Eline au loin, d'accord moi aussi j'avais voulu partir mais j'avais expliqué pourquoi là elle nous laissé sans un mot et je n'était pas content. A mes côté Red lui avait l'air plus choqué qu'autre chose, il avait encore la bouche ouverte de surprise.
Je comprené que l'on puisse vouloir partir comme cela mais bon elle aurait pu être plus sympa au moins avec Red qui là avez quand même l'air assez choqué.Nous nous engagiâmes le coeur lourd sur la route de Treno. Au bout de quelque heures Red se réveilla de sa léthargie et eu l'air de reprendre vie.
Treno ne serai en vu que dans quelques jours donc je ne compté pas bousculer Red et moi aussi il fallait que je me remette et de mes blessure et de son départ.
Le soir vint et nous montâmes un petit camp.
-Pourquoi est-elle parti? demande Red
-Je ne sais pas mais ne t'inquiéte pas elle nous rejoindra surement plus tard et puis ça devais être personnel.
-On est ses amis elle aurait pus nous parler.
-On ne la connait pas depuis très longtemps donc c'est normal qu'elle ne l'ai pas fait.
Le silence s'installa jusqu'a ce que j'en eu marre et demanda:
-Alors on essaye de le faire ce contrat ou pas?
-Ca dépend c'est quoi comme monstres?
-D'après le papier ce serai un tomberry perdu et qui attaque les passant. Ca ne devrai pas être trops dur.
-Alors d'accord on le fait mais seulement après avoir pris des info dessus. Ya une ville entre Treno et ici?
-Surement, je ne sais pas trops vu que c'est la première fois que je viens par ici mais bon si la route n'a pas d'embranchement alors on trouvera bien une ferme où un village. Et même on peut en profiter pour se battre et gagner de l'expérience sur le chemin qu'en pense tu?
-Ok c'est une bonne idée. Dor je vais prendre le premier tour de garde.
-D'accord mais, Red, ne bois pas s'il te plait.
J'allais m'alonger plus loin sur et certain que je m'endormirais pas rapidement mais au contraire mes blessures et la marches eurent raison de moi et je m'endormis comme une pierre laissant Red seul à côté du feu.
Revenir en haut Aller en bas
Red-Mages
L'un des Maitres de la Magie Blanche


Masculin
Nombre de messages : 254
Age : 20
Localisation : Café de Treno
Date d'inscription : 03/02/2011

MessageSujet: Re: Etre un personnage...   Lun 11 Avr 2011 - 18:42

Apres un mois d'attente, voila la suite! enore desolé -_-'


-Ne vous inquietez pas, vous devriez sortir d'ici une semaine. m'annonça en entrant dans ma chambre le medecin
-Ben tu voit Floan que c'etait pas si grave!
-Attend... Tu t'es fait perforer le poumon et toi tu me dit que c'est pas grave... Non mais serieux, qu'est ce qui ne vas pas chez toi ?!

C'est vrai qu'ils s'en étaient passer des choses depuis le depart d'Eline, 3 semaines s'etaient deja ecouler et on avaient ammassés les saloperies avec Floan. Faut dire que la concentration n'y etaient plus...

1ere semaine: Apres la nuit au coin du feu, on s'etait reveillé avec la moitié de nos gils en moins, je m'etait malheureusement endormie a mon poste et des brigands en avaient manifestement profiter... Apres avoir subi les sermons de Floan, on s'etait remit en route en apprenant par un groupe de mercenaire que le Tomberry que nous chassions avait étè finalement tué par d'autres aventuriers. Decomposé, Nous avions finalement passer les 2 jours qui suivaient dans une auberge de bord de route.

2eme semaine: Alors que nous nous appretions a quitter l'auberge, Le groupe fut aggrandie par une petite chose: Un bebe moogle... La patronne de la maison qui nous avait hebergé durant 3 jours disaient s'en occuper car 'le pauvre petit avait ete lachement abandonnée par ses parent' ce ne fut que le jour de notre depart qu'en voulant saluer la patronne que Floan s'appercu qu'il etait victime de maltraitance et, Floan, n'ecoutant que son coeur decida de prendre le petit avec lui ' et-que-pour-leur-apprendre-on-payera-pas-la-note' et c'est ainsi qu'un petit machin a ponpon rouge d'a peine 10 centimetres rejoignit notre groupe, meme si pour l'instant, il craignait encore les homme. il fut donc decider de le laisser s'habituer a nous en le transportant, nourissant et 'en lui donnant tout l'amour possible'... Fallait mieux pas discuter! Le reste de la semaine c'etait resumé pour moi a la regle des 3 C: Causette/Combat/Couette et je pouvais meme rajouter malheureusement 'Cuite' Quelque fois pour moi...

3eme semaine: Mise a part une blessure au poumon Causée par un foutu guerrier squellete qui m'avait valu un detour a l'hosto en debut de semaine et qui allait me bouffer encore une semaine a rien faire, rien de bien important, pas meme une lettre d'Eline...

Les jours se ressemblaient et se repeter entre les visites de Floan et celles des medecins, je ne savais comment tuer le temps et cela m'etait insuportable.
Un soir, n'y tenant plus, je me levai de mon lit doucement, marchant a pas de loup pour ne pas reveiller Floan qui dormait dans un fauteuil pres de mon lit, j'ouvrit la fenetre qui donnait sur la terasse commune et me decida à allumais une cigarette. Je ne pouvait plus tenir, aprés le stress de ces derniers jours, je n'avait envie que de sa. La premiere et la deuxieme bouffée me firent mal au ventre, je pris le temps de m'habituer et la troisieme se fit plus douce. Je levais la tete vers les etoiles et m'appreta a prendre une quatrieme bouffée mais une main m'en empecha:

-Non mais j'hallucine?! T'es en pleine convalescence et tu fume?
-Quoi?

Je descendit la tete, ses yeux verts me fixaient et elle me fit un sourire

-En plus, je t'ai deja dit que sa allait te crever les poumons!

Revenir en haut Aller en bas
Eline31
Ultime membre


Féminin
Nombre de messages : 1732
Age : 24
Localisation : Nulle part.
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Etre un personnage...   Lun 11 Avr 2011 - 23:18

Le pauvre Red faisait une de ces têtes… Enfin, ce n’est pas faux que j’avais disparu depuis 3 semaines en les laissant avec un simple contrat pourri… ils ne devaient pas être trop contents de me voir, mais bon, j’avais mis trop de temps à les retrouver pour partir là comme ça sans discuter un peu avec eux.
Je m’assis à côté de Red qui me laissa sa cigarette sans broncher. Je crois qu’il ne pouvait décemment pas refuser avec son poumon complètement transpercé d’après les médecins.
-Alors, qu’est-ce que vous avez fait après mon départ ?
Il secoua la tête pour reprendre ses esprits et me raconta leur voyage, et insista sur le sauvetage du moogle (et évidemment sa blessure).
- Et toi, tu comptes nous dire pourquoi t’es partie ? demanda Floan, appuyé contre le montant de la porte.
Je ne l’avais pas entendu arriver. Il me regardait un peu méchamment, j’avais conscience que partir sans rien leur dire n’avait peut-être pas été la meilleure chose à faire. Mais je ne pouvais pas les emmener dans mes histoires de familles… Maintenant je pouvais le leur raconter.
-Eh bien, je suis allée venger des gens.
Red me regarda d’un air bouche bée. Il devait être assommé par les médicaments. Quoique chez lui ça pouvait aussi être son état normal.
-La dernière fois que je suis allée voir mon oncle, alors que Floan se remettait de ses blessures (d’ailleurs, questions blessures, faudrait que vous fassiez plus attention à vous les enfants), il m’a appris que mon village natal avait été attaqué par des brigands. Et que par conséquent mes parents étaient morts… Parce que je leur avais pris leur seule arme… La masamune.
Red regarda autour de lui, cherchant mon arme avec des yeux plus réveillés qu’avant.
-Laisse, je l’ai renvoyée à mon oncle. Je vous raconte tout où je vous épargne les détails ?
Ma voix ne laissait paraitre aucune émotion, tout simplement parce que je me sentais vide. J’avais été heureuse de retrouver Red vivant, d’où le sourire, mais c’était tout… J’étais désespérément vide.
-Tu crois que l’on n’est pas assez grand pour avoir les détails ? me demanda Floan d’un ton sec.
Mes relations avec Floan risquaient de devenir assez tendues. Il allait falloir crever l’abcès très vite. Mais d’abord, j’avais un récit à faire.
-Lorsque je vous ai quitté, je me suis dirigée donc vers Whinill en espérant pouvoir récolter des informations sur les brigands qui avaient attaqué le village. Mais le village avait été complétement détruit et brulé, il ne restait vraiment plus rien. A part des tombes que ma sœur et son mari avait érigées pour mes parents et quelques voisins dont on avait retrouvé des semblants de corps.
Red grimaça… Mais Floan avait dit tous les détails, je ne les épargnerai pas…
-Il n’y avait aucune trace me permettant de retrouver les brigands, alors au choix j’ai pris la route menant dans la forêt avoisinant. J’ai marché à bonne allure pendant 6 jours sans rien rencontrer, et au moment où je me disais que ce serai la dernière nuit que je passerais sur cette route, j’ai été réveillée par des voix. Les brigands avaient établis une base là… Un vrai campement, à la limite de la forteresse. J’ai hésité à les combattre, franchement, ils étaient assez nombreux, très bien armés, et très bien organisés.
-Et ? me demanda Red.
-Et je les ai vu se disputé pour des objets ayant appartenus à des connaissances de ma famille. C’était pitoyable. On aurait dit des gamins. Mais des gamins sans scrupules. Et très dangereux. Je les ai observés pendant toute la nuit, du haut d’un arbre, et le jour j’ai manqué de me faire prendre plusieurs fois. J’ai attendu que le camp s’endorme. Il y avait quelques sentinelles mais elles ne faisaient pas tellement attention à là où j’étais. Je me suis glissée à travers les tentes, et j’ai égorgés les brigands un à un dans leur sommeil. J’ai pris les sentinelles par derrière et leur ai fait subir le même sort. Jusqu’à ce que j’arrive dans la tente de celui qui semblait être le chef. Il ne dormait pas lui… Il avait quelques facultés magiques qui lui avaient permis de se rendre compte que quelqu’un d’hostile s’approchait de lui. Il m’a vu et ne s’est pas vraiment méfié de moi. Je ne suis pas franchement imposante, et il a senti que je ne n’avais pas beaucoup d’expérience dans le combat. Il a dégainé un katana. Un superbe katana. Un peu plus petit que ma masamune, cela se voyait qu’il l’avait pris à un riche.
Je revoyais le sourire de cet homme, amusé et méprisant à l’idée qu’une jeune fille comme moi pouvait le défier. Il avait l’air d’apprécier l’idée de se battre, mais il ne doutait pas un instant de l’issue. Même 2 semaines après, son sourire me donnait la chair de poule.
-J’ai attaqué la première. Et il s’est amusé à me taillader pour m’affaiblir. De petites blessures, mais partout. Il me maintenait loin de lui, je ne pouvais pas le toucher. Je suis sortie dehors pour avoir plus d’espace. Mais là aussi il avait une aisance exceptionnelle. Je n’ai dû mon salut qu’à un garde que je n’avais pas tué. Il a accouru et à déconcentré son chef, qui lui a porté un coup fatal en croyant à un complice. J’ai vu une faille, et je lui ai enfoncé ma masamune dans le ventre. Et j’ai récupéré son katana. Une masamune aussi. J’ai ensuite repris la route, je vous devais des explications, et ai croisé une famille assez sympathique pour ne pas me poser de question sur les deux immenses sabres que je trainais derrière moi, et assez gentille pour me permettre de faire le voyage dans leur chariot jusqu'à une auberge pas trop loin de Treno. J’ai entendu l’aubergiste grommeler à propose d’un voleur et d’un gars aux cheveux rouges, alors je me suis dit que j’allais continuer vers là. On m’a parlé de votre combat contre un guerrier squelette, et de ta présence à l’hôpital Red. C’est pour ça que je suis là.
Ils me regardaient, un peu choqué pour Red, sans aucune expression pour Floan. Je leur dit que j’allais dormir maintenant, j’avais réussi à obtenir une chambre dans une auberge. S’ils voulaient me parler, ils me trouveraient là.

Je bu un peu trop d’alcool à l’auberge, et m’endormi en rêvant de choses étranges. On était attablés, Floan Red et moi, à une table. Il faisait chaud, nous étions dans une petite auberge où tout le monde nous servait et nous observait, comme des spectateurs à une pièce de théâtre. Le plus naturellement possible, je suis montée sur une table et ai salué le public, pour danser une danse stupide avec un Red totalement saoul. … La carioca apparemment, d’après ce que Floan expliquait au public. Tout en chantant des paroles tout aussi débiles…
Lorsque je me réveillais le lendemain matin, avec une gueule de bois assez énorme, Red me regardait en se marrant.
-C’est quoi la carioca ? Rigolait-il.
Je rougi et pris la première chose qui me tombait sous la main : une brochette.
-Je te préviens Red ! Je te jure que tu vas la sentir passer !!!!
Après quelques images censurées où Red eu très mal, je me réveillais vraiment à moitié endormie sur une table de l’auberge où j’avais réservé ma chambre. L’aubergiste me regardait d’un air étrange. Je ne sais pas ce que j’avais fait dans mon sommeil, mais j’espérais vraiment ne pas avoir dansé la carioca….
Je montais me coucher dans mon lit pour finir ma nuit, après avoir évidemment admiré ma nouvelle arme. Sa lame rouge était vraiment superbe et ouvragée d’une main de maître. J’étais en admiration devant elle. Incapable presque de m’en détacher. Mais le sommeil eu raison de moi et j’allais me mettre au chaud sous les couverture. L’hiver s’annonçait rude.
Revenir en haut Aller en bas
florette
Ultime membre


Féminin
Nombre de messages : 1392
Age : 23
Localisation : la ou je peut manger Eline et Red
Date d'inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Etre un personnage...   Mar 12 Avr 2011 - 20:02

Je restait dans la chambre avec Red alors qu'Eline descendait pour aller dans sa chambre ou au bar.Red affiché un air béa que je ne savait pas si il était dû au médicament ou au retour d'Eline. Pour ma part j'était partagé entre la pitié et la colère et c'était elle qui dominé pour le moment. J'en voulait à Eline de nous avoir laissait tomber comme cela sans explications même si c'était pour des histoires personnelle elle aurait pû nous expliquer et après nous l'aurions laissé tranquille.
-Bon Red tu a l'air assez réparé pour que je te laisse et que j'aille me reposer un peu.
-Ok bonne nuit alors.
-Bonne nuit.
Je sorti mais au lieu de partir pour ma chambre je sorti par la fenêtre la plus proche en bon voleur et m'éclipsa subreptissement. J'avait besion de me saouler mais pas ici et en plus j'avais besoin de me calmer et d'enlever la pression qui ne faisait que peser sur mes épaule depuis qu'Eline était parti et qui avait atteint son apogé lors de l'attaque où Red avait était blessé à cause de moi. Je n'en pouvait plus de cette pression et je conté bien la faire disparaitre et la refiler à Eline.
Je trouva enfin le lieu rêvé pour se saoulé: une taverne mal-famée dans le quartié chaud de la ville.
Revenir en haut Aller en bas
JDsquall
Ultime membre


Masculin
Nombre de messages : 1052
Age : 23
Localisation : Edge la ville silencieuse
Date d'inscription : 10/04/2011

MessageSujet: Re: Etre un personnage...   Mar 12 Avr 2011 - 21:23

« Réveille toi ! »

J'ouvre les yeux en sursaut. Je regarde autour de moi, je ne reconnais pas cette endroit. En fait je ne me souviens même plus de qui je suis. Qui suis-je ? Que fais-je dans cette ruelle sombre en train de dormir entre deux poubelles ? Je pense, j'essaye de me souvenir du moindre détail. Rien ne viens.

Je me lève et commence à m'examiner. Je remarque accroché à ma ceinture un revolver peu commode. Des gravures illisibles étaient gravées sur le coté. Il a quelque chose de familier. Je pense que je vais le garder.

J'ai faim, soif. Je commence à errer mais je ne trouve personne. Pas étonnant il doit être dans les deux heures du matin. Je passe devant une boutique et je vois mon visage pour la première fois. Il était facile de déterminer mes traits caractéristiques. Mon long manteaux recouvert de chaînes était presque ordinaire comparé à mes longs cheveux argentés mal entretenue et mes yeux métal vif. En regardant au fond de mes pupilles une sensation de rage m'envahit « Bon sang !! Dans quel trou paumé je suis tombé !!! »

« Edge, la ville silencieuse. »

J'attrape mon arme par réflexe et le pointe derrière moi bras tendu. J'étais moi-même étonné de ma rapidité cependant il n'y avais personne. « Est je rêvé ? » Cette voix douce et apaisante me donnait des sueurs froides mais aussi un sentiment de nostalgie.

« Tu n'est pas fou. »

« Où est ce que tu te planque ! » Je regarde tout autour de moi et mon regard s'arrête alors sur la glace. Je me voyais en double, Non en fait, l'autre silhouette avait un regard moins agressif. Il semblait même, pur et innocent.

« One body, two bound souls. »
« Qu'est que tu raconte ? Pourquoi tu me ressemble autant ? » Je pointe mon arme sur lui.
« Je suis toi mais tu n'est pas moi. »
« Arrête avec tes énigmes tu veux, et réponds juste à mes questions. »
« Nous sommes né ensembles mais ce corps t'appartiens. »
« Je comprend rien du tout ! Qui est tu à la fin? »
« Nous n'avons pas de nom mais tu avais l'habitude de m’appeler Rei »
« Rei ? pas mal pour un fantôme. Et moi ? Je m'appelle comment ? »
« Tu n'as pas de nom, tu n'en a jamais eu, tu n'en as jamais voulu ... »
« De mieux en mieux, que m'est-il arrivé pourquoi je me souviens de rien ?! »
« Désolé je ne sais pas ... »

Je rengaine mon revolver. Son regard évitait le mien, il était évident qu'il en savait plus qu'il ne voulait le dire mais je n'étais pas d'humeur à me battre contre mon propre reflet.
Je pars me chercher à manger dans les poubelles. On ne s'est échangé aucun mot entre temps.
Revenir en haut Aller en bas
Red-Mages
L'un des Maitres de la Magie Blanche


Masculin
Nombre de messages : 254
Age : 20
Localisation : Café de Treno
Date d'inscription : 03/02/2011

MessageSujet: Re: Etre un personnage...   Mer 13 Avr 2011 - 13:35

POur JDsquall: desolé de commencer un peu pareille mais j'avais envie d'essayer! Razz et j'ai fait un bout aux presents voir si sa pouvait renforcer un peu le texte! desolé d'avoir 'legerement' copiée! :/

‘ Et le monstre, avec un sourire, croqua le cœur de l’enfant, encore frais’

Je me réveille trempé de sueur…Encore un mauvais rêve…
Sa a commencé depuis le départ d’Eline, comme sa ! Sans explication. J’avais tout de même peur de comprendre le sens de ces rêves a répétitions qui mettait toujours en scène ce même petit garçon a qui il arrive malheur de façon plus ou moins cruel…
Passons. Je m’approche de la fenêtre et m’appercoit que le soleil est déjà levé mais qu’il est encore bas, c’est un temps pour aller marcher sa !
Je sort de l’hôpital, une béquille dans une main pour m’aider a marcher et prend la route de…de quoi d’ailleurs ? ah oui, Alexandrie…

ALEXANDRIE ???

Sa voulait dire que Floan m’avait porter un certain temps depuis ma blessure au poumon pour arriver jusque ici ! sa fait du bien de se dire qu’on a des amis sur qui compter !
A à peine 9heure du matin, la ville d’Alexandrie s’activait déjà, les échoppes s’ouvrait, les gens partaient travailler ou rentraient chez eux pour certain qui sortaient du café, apparemment bien saoul.
Je visitai vers les boutiques du coin en appréciant le monde qui se trouvait autour de moi, Alexandrie : une ville riche, mais pourtant, sans autant le paraître !
Je m’acheta quelques bricoles : des potions +, des antidotes, un bracelet de chance soldée (je n’avais jamais compris en quoi sa pouvait doper la chance mais bon c’est pas grave….il est classe !) un petit bouquin pratique qui s’intitulait ‘ Comment gagnez des niveaux ?’ qui permettait de connaître les bons coins a baston, et de savoir a quelle compétence correspondait chaque niveau. Avec le peu d’argent qu’il me restait, je fit un petit cadeau a Eline !
Je profita du temps qu’il me restait avant de rentrer a l’hôpital pour manger autre chose que la bouffe immonde de l’hosto… et y’a pas a dire, sa faisait du bien !

En rentrant a l'hopital, Je fit la decouverte d'une Eline un peu furibarde de ne pas m'avoir trouvée dans mon lit en entyrant dans ma chambre, avant qu'elle puisse articuler un semblant de mot, je lui tendis un petit paquet!

-C’est quoi ?
-Ben ouvre !
-Ah, 2 tickets de théâtre pour aller voir ‘je veux être ton oisillon’…
-ben vas’y cache ta joie !
-Non mais c’est que…je suis jamais aller au théâtre !
-c’est l’occasion de découvrir, puis aux moins sa te changera les idée pendant 1h ou 2 !
-Mouais….dis surtout que tu veux te rattraper après la crasse que tu ma fait cette nuit, sur mon pauvre visage !
-Mais non…essaie de te détendre un petit peu, sa t’aidera.
-…si tu le dit !
-En faite tu sais pas ou et Floan ?
-Je crois qu’il est parti hier soir pour boire un peu…. Il devrait pas tarder.
-tiens bah justement je le vois arriver !

C’est a ce moment précis que choisis Floan pour faire son entrée… avec une tête un peu démolie par les coups !

-ben alors, rigolais je, qu’est ce qui t’es arrivée ?
-Je suis aller boire dans un bar mal famé et… faut croire que les gens ont pas aimer ma présence, mais bon, j’ai su me défendre !
-Pauvre petit choux ironisais je !

depuis son entrée, Floan n'avait jetait qu'un bref regard a Eline, manifestement il lui en voulait encore de s'etre eclipser comme sa, sans explication! pour ma part, je n'etait pas du genre rancunier et maintenant que je connaissais toute l'histoire, l'essentiel etait qu'elle soit revenue en un seul morceau.
Le bebe moogle fit son apparition pour detendre un tantinet l'atmosphere! c'etait la premiere fois qu'il voyait Eline mais, aussi surprenant que cela etait, il ne manifestait aucune crainte a son egard.

-Comment il s'appelle?
-'sais pas on s'est pas encore decider a lui donner un nom.

Floan le prit dans ses bras et le posa sur l'epaule d'Eline en annocant:

-C'est bon... Puisque le ponpon rouge est d'accrods tu peux rester avec nous! mais sache que je n'oublie pas ce que tu nous a fait subir pendant les 3 dernieres semaines.

C'etait mieux. Pas encore sa, mais mieux!
Revenir en haut Aller en bas
Eline31
Ultime membre


Féminin
Nombre de messages : 1732
Age : 24
Localisation : Nulle part.
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Etre un personnage...   Ven 15 Avr 2011 - 14:35

Youpie, j'avais un bébé moogle trop mignon posé sur l'épaule, et un Floan en colère mais ça j'en avait un peu rien à faire.
Je m'amusait avec le bébé moogle, sans guère prêter d'attention à Red qui vantait les mérites de sa pièce de théâtre ou à Floan qui enrageait de ne pas avoir eu de réponse de ma part sur le fait que je sois à nouveau intégrée au groupe. Je fini cependant par détourner mon attention de la petite peluche pour dire un mot.
-Je suis contente de refaire équipe avec vous. Même si c'est pas facile tout les jours et même si vous passez votre temps à vous faire blesser grièvement par un peu tout ce qui passe.

Red regarda ailleurs, floan soutint mon regard. Mais en fait j'étais tout sourire comme si j'avais un peu trop bu la veille et que j'avais pas encore bien décuvé.... Ce qui était le cas, ils finiraient bien par remarquer qu'une Eline qui passe plus de deux minutes à chouchouter une peluche sans faire des remarques au deux autres, c'est pas une eline normale.
-au fait Red, la pièce est ce soir, on y va, et ensuite on part d'ici, ça te va? Ou ta blessure te fais encore trop mal ? Et t'inquiète pas, on peut payer une voiture jusqu'à une autre ville, bien que celle ci soit bien, mais... elle manque légèrement de contrat, et les chasseurs de primes, y a pas l'air d'en avoir beaucoup, en gros c'est pas un nid à fric ici...

Évidemment, j'omis de leur parler de la grande réserve d'or que j'avais piqué aux brigands, ils l'apprendraient bien assez tôt.

C'est comme ça que je me retrouvais à aller acheter une robe (encore) pour accompagner red à la pièce de théâtre (Floan n'avait pas tiqué pour la pièce mais on aurait peut-être du y aller ensemble en fait...). J'essayais une robe qui me plaisait particulièrement lorsque je me rendis compte que... les cicatrices laissées par le sabre du chef brigand se voyaient toujours. Et elles ne disparaitraient pas. J'en avais partout. J'enlevai la robe précipitamment et la jetai dans un coin. Non, décidément, je ne pourrai pas y aller avec Red.
Mais lorsque je rentrais à l’hôpital pour lui annoncer que je ne pourrai pas y aller, je ne le trouvai pas. Je trouvai le mog et décidai de le prendre pour le cajoler un peu.
C'est ainsi que floan me trouva à parler au mog, toute seule, assise sur le lit de Red.
-Que fais-tu? me demanda-t-il?
-Je t’attendais. J'ai un problème qui fait que je ne peux pas aller avec Red au théâtre.
-Pourquoi? quel problème?.
-Un truc de fille.
Il ne comprit pas très bien, mais ne me posa aucune question, et heureusement.
-Très bien ,j'irai avec red pour lui faire plaisir, et toi tu t'occuperas de nous dégoter un contrat. Je suis d'avis de ne pas quitter cette ville avant que Red ne se soit complétement rétabli.
floan qui donnait les ordres... On allait vraiment avoir un problème nous deux.
Lorsque Red rentra, j'étais déjà partie, je passais de taverne en taverne pour voir s'il n'y avait pas des contrats. A une taverne, où je pensais ne rien trouver, j'entendis ccependant des rumeurs.
-On dit qu'il y en a là bas.
-Arrete de boire, les fantômes ça n'existe pas.
-Mais si, mon cousin Oreste en a vu un il y a a peine une semaine!
-Il parait qu'ils transportent les malades mentaux dans cette ville.
-Si c'était le cas, tête de cruche, elle ne s'appellerait pas Ville silencieuse!

Edge, ville silencieuse... Et des fantômes? Intéressant.
Je fini mon tour de tavernes sans rien trouver d'autre. "Allons voir ce que Floan pense de ça".
Revenir en haut Aller en bas
florette
Ultime membre


Féminin
Nombre de messages : 1392
Age : 23
Localisation : la ou je peut manger Eline et Red
Date d'inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Etre un personnage...   Ven 15 Avr 2011 - 22:42

Je me retouvé à devoir expliquer qu'Eline ne pouvait pas y aller sans réel expliquations à un Red assez septique et triste. Mais finalement il me guida vers le théatre en me faisant promettre de raconter la piece à Eline ce que j'accepta bon grès mal grès vu que je prenais sa place. On arriva peu de temps avant le début de la pièce et nous ûmes juste le temps de nous installer avant qu'elle ne commence.
Trois heures plus tard nous ressortimes en débattant de la fin car nous n'étions pas d'accor sur la compréhension de la dernière phrase. Au beau milieu d'une phrase Red se pliat de douleur.
-Sa va?
-Oui répondit-il juste avant de se replier de douleur et de perdre connaissance.
Je me retrouva à le porter une nouvelle fois pour rentrer à l'hopital. Nous arrivâme 1 heure plus tard et je vis une Eline affolée sortir en courant.
-Comment va t-il?Que se passe-t-il?
-Il a eu mal en sortant de la piece et tu veut bien m'aidé car il est pas super légé? Merci.
Nous le couchions dans sa chambre après que le médecin l'eu examiné et qu'il eu déclaré qu ce n'était qu'un effet retour de sa blessure.

Eline me raconta sa visite et ce qu'elle avait entendue.
-Humm, Edge la ville silencieuse, j'en ai déjà entendu parler. C'est une ville qu'on raconte remplie de fantome et de goules ou autres monstres affamé de sang. La plupart des voleurs ne metteraient pour rien au monnde les pieds là-bas malgrès les richesses qui sont sensées s'y trouver.
-Je pense que cela pourrait être interressant.
-Moui mais peut-être un peu dangereux avec Red dans cet état il faudrait lui demandé mais je pense que ce serai une bonne idée.
Revenir en haut Aller en bas
JDsquall
Ultime membre


Masculin
Nombre de messages : 1052
Age : 23
Localisation : Edge la ville silencieuse
Date d'inscription : 10/04/2011

MessageSujet: Re: Etre un personnage...   Ven 15 Avr 2011 - 23:17

Je ne devais pas avoir beaucoup de fierté pour manger des restes, mais ce n'était pas vraiment une situation pour être capricieux. Que dois-je faire ? Cette question a occupé tous mon repas. Je décide de rechercher des indices sur mon identité.

Voyons voir je n'ai rien qui ne semble particulièrement personnelle si ce n'est mon manteau et mon revolver. Je marche alors dans toute la ville. Avais-je l'espoir de trouver quelqu'un ? Pas vraiment en réalité je pense que je n'avais pas envie de parler. Je m'informe le plus possible sur le monde actuel et la ville où je suis. Je trouve un journal au sol. Un homme dans la vingtaine était en première page.

-M Tidus qu'est ce que ça fait d'être de nouveau qualifier pour la final de la coupe en tant que buteur prodige du tournoi ?
-Qu'est ce vous croyez vous avez devant vous un génie [rire]
-Devez vous cela à votre père le défunt Jecht, figure emblématique du Blitzball ?
-Mon vieux n'a rien à voir avec moi. J'ai juste promis à Yuna de remporter la coupe cette année.
-Serait-ce le grand retour du jeune capitaine des Besaid Auroch et de son équipe ? Ne ratez pas le match de demain opposant les champions en titre les Kilika Beast face au Besaid Auroch !

« Blitzball ? » Qu'est ce que c'est ? Apparemment ce sport semble être populaire mais ce qui a attiré mon attention était un article secondaire dissimulé entre tout ce tapage d'informations.

Rufus Shinra, président de la Shinra Corporation est porté disparu. La célèbre multinationale traverse une crise sans précédent. Cependant leur force militaire ne semble pas plus concerné par cette affaire. Que se trame-t-il encore dans l'ombre ?

« Shinra » L'évocation de ce nom me crispait les mains. Qu'est ce qui pouvait m'énerver à ce point ? J'avais besoin d'air frais. Je monte sur un toit et contemple le paysage. L’atmosphère était si léger que je commençais à m'endormir.

« Derrière toi! »

Incroyable une ombre venait de m'attaquer. Si Rei ne m'avait pas prévenu, je n'aurais pas esquivé et j'aurais subi de lourds dommages.

« Bon sang. Qu'est ce que c'est que ça. A coté d'eux tu fais pas très crédible comme fantôme. »
« Des Sans-coeurs. »
« Des ? ... » Je ne sais pas comment Rei faisait pour les sentir mais au même moment des êtres semblables sont apparus jusqu'à m'encercler ».

J'étais assez confiant, leurs mouvements n'étaient pas très rapides. Je pouvais les éviter facilement. Rei s'avéra très utile. Grâce à sa capacité de perception il me prévenait de toutes attaques furtives. Leur nombre n'était pas un problème. Esquiver, sauter, prendre de la distance, tirer ... j'avais l'impression d'avoir fait ça toute ma vie.

« Dis, qu'est ce qu'ils sont au juste ? »
« Les âmes des défunts sont parfois rattachées à ce monde par un sentiment de regret, de déception. Une haine envers les vivants se développe et ils se transforment en créatures dénuées de raison. Les invokeurs guident les âmes vers l'Au delà pour éviter cela. Mais depuis la Grande Félicité ils se font rares. »
« Et qu'est ce qu'ils me veulent ? »
« Les Sans-cœur sont particuliers. A force d'errer dans ce monde leurs âmes finissent par se consumer. Dénué de cœur ils cherche à arracher celui de ceux qui en possèdent.»
« Que m'arrivera-t-il s'ils réussissent ? »
« Un corps privé de son cœur perds à la même occasion son âme. Il devient alors lui même un Sans-cœur. »
« Alors cette ville... »
« Oui je ne ressens presque aucune âme humaine. Les habitants ont été victimes de ces créatures. »
« Affronter une ville entière va prendre du temps. »
« Les Sans-cœurs agissent par instinct. Si ils sont organisés cela veut dire qu'ils suivent la volonté d'un Sans-cœurs plus évolué. Bat-le, les autres partiront. »

Je saute de toits en toits tout en tirant à chaque fois que je suis sûr de mon coup. Le nombre de mes poursuivants ne diminuait pas. Je grimpe alors sur le plus haut bâtiment que je trouve. Là bas, sur la place centrale, c'est de là qu'ils apparaissent. Je poursuit ma course en direction de mon ennemi. Ils se faisaient de plus en plus nombreux, j'en étais sûr j'étais sur la bonne voie. Arrivé à destination se dresse devant moi une ombre géante.

« C'est lui ? »
« Aucun doute c'est un Darkside »

Malgré sa grande taille, sa mobilité était très limité. Il me suffisait de ne pas trop m'approcher et tirer de loin. Cependant mes balles ne semblait pas l'affecter. Avant que je m'en rendent compte la place centrale était encerclée par des centaines de Sans-cœurs qui se dirigeait dangereusement. Je n'ai plus d'autre choix que d'abattre le colosse. Je tirait désespérément. Mon champs d'action se réduisait considérablement. « Bon sang ! MEURS !!! » A ma grande surprise une vague d'énergie était sortie de mon revolver et avait balayé le Darkside. Comme prévu les autres se sont retirés.

« Qu'est ce qui s'est passé ? ...Huggh ! » Le sang me sortait par la bouche. Mon corps s'engourdissait. Je tombe au sol et mes yeux se ferment. Je perds connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
Eline31
Ultime membre


Féminin
Nombre de messages : 1732
Age : 24
Localisation : Nulle part.
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Etre un personnage...   Dim 17 Avr 2011 - 22:14

[HS]désolée Red^^". Je te grille ton tour [/HS]

Le lendemain, Floan vint me réveiller de bonne heure, avant même le lever du soleil, pour que l’on parte. Il n’avait pas l’air d’humeur à être contrarié, je me levai donc sans faire d’histoire, pris mes affaire et le rejoignit dans la chambre de Red.
-J’ai discuté avec Red du contrat, et il est d’accord pour y aller. Malgré sa blessure. Mais j’ai pris quelques précautions. Les brigands – tu as l’air d’avoir une sacré histoire avec eux- sont courants dans cette région. Nous voyagerons donc de nuit et camperons le jour, en espérant comme ça ne pas se faire remarquer et ne pas se faire détrousser dans notre sommeil, car des gens qui vont à Edge ne sont pas les bienvenus généralement.
J’acquiesçais, bien que suivre les ordres des autres ne me plaisait guère. Mais je dû reconnaître que Floan n’avait pas tout à fait tort. Mais j’aurais préféré que quelqu’un qui n’ai pas d’embrouille avec les brigands voleurs et guildes nous commande. Malheureusement, du groupe Red était le seul à n’avoir jamais offensé une guilde. Et Red n’était pas tellement en état de commander pour l’instant. Floan senti que je ne voulais pas suivre ses indications, et il m’adressa un regard noir.
Ce n’était pas tellement de sa faute, juste que j’avais tendance à me cabrer devant l’autorité. Nous nous mîmes donc en route. Quitter Alexandrie n’était pas très aisé, cette ville avait vraiment dotée d’un charme… immense. Sa beauté était à couper le souffle, et c’est avec regret que je franchis les portes de la ville, laissant derrière moi le calme et la tranquillité.

Le voyage jusqu’à Edge ne fut guère plaisant : trois jours et quatre nuits en tout de pluie et de mauvaise humeur. Red supportait mal le voyage, sa blessure le faisant souffrir, et il n’arrêtait pas de se plaindre. Mes nerfs étaient à vif, si bien qu’une fois j’allais jusqu’à insulter Red. Je m’en voulu tout de suite, mais le mal était fait. J’espérais franchement qu’un jour nous arriverions à bien nous entendre, pour l’instant, c’était assez mort niveau ambiance et amitié. Je me senti presque soulagée lorsque je vis les contours de la ville silencieuse se dessiner devant nous. Nous arrivions. La vraie mission devait commencer. Bien que rien ne nous oblige vraiment à aller à Edge, mais de toute façon, il y aurait bien une maison à aller piller…
Eh bien, voilà que je vais devenir un charognard maintenant… Eline, mais où vas-tu comme ça ?
Apercevoir notre destination, et avoir un ciel presque dégagé nous fit accélérer le pas, même pour Red. Edge était vraiment flippante comme ville. Aucun bruit n’en provenait, aucun oiseau aux alentour, même les arbres avaient décidés de ne pas pousser autour et formaient une sorte de zone de sécurité.
-Bien, nous y voilà, dit Floan en stoppant le groupe à la lisière des bois. Je pense que maintenant que nous sommes là ça ne vaut pas la peine de rebrousser chemin, même si cette ville me fout franchement les jetons.
A moi aussi Floan. Moi aussi je ne l’aime pas cet endroit.
Mais j’étais trop fière pour l’avouer, surtout pas devant Floan. On hésita quelques minutes avant d’avancer.
-Vous êtes sûr que l’on doit y aller ? demanda Red.
-Il vaut mieux. Que veux-tu faire d’autres ? Tuer des fantômes peut nous rapporter pas mal de notoriété, lui répondis-je, essayant de paraitre convaincante.
Il fit la moue, et je comprenais parfaitement ses réticences, surtout que blessé il n’arriverait sûrement qu’à lancer des potions, ce qui était déjà pas mal. Les fantômes, ce n’est pas vraiment le top à battre.
Nous nous avançâmes donc prudemment jusqu’aux portes de la ville, qui étrangement n’étaient pas fermées. Juste entrouvertes. Mais les fantômes ne semblaient pas avoir progressés dans la région, en tout cas pas d’après les rumeurs que j’avais entendus, et nous n’en avions pas rencontrés lors du voyage. Et tant mieux.
Floan pénétra le premier dans la ville, silencieusement. Puis je le suivi, et Red entra en dernier.
Aussitôt, je me retrouvais dans une atmosphère particulière. Vraiment oppressante. Le ciel semblait être couvert juste au-dessus de la ville, plongeant celle-ci dans la pénombre. Le gris du ciel, les murs sans couleurs, et l’absence de vie donnaient à cette ville un air triste, carrément dépriment. Et pas une plante pour rattraper tout ça. Mais ce qui me choqua le plus, c’est que les fantômes ne semblaient pas se montrer. Soit il n’y en avait pas, soit ils étaient intelligents. Et je n’aimais aucune des deux hypothèses.
Je degainAI mon sabre, qui me parut mal assortis, sa lame rouge tranchant avec la noirceur de la ville. J’avais l’impression de ne pas me sentir à ma place et j’eu la soudaine envie de rengainer ma lame. Mon instinct de survie m’en empêcha.
Derrière moi, Red marmonna un truc, troublant le silence, et je le maudit pour son manque de discrétion, tout en suivant Floan qui quitta la rue principale pour passer à travers les ruelles. Il ne semblait pas chercher à piller, juste à trouver des fantômes.
Nous passâmes ainsi environs 2 heures à nous faufiler au travers des rues sans rien apercevoir de particulier. Pas un son qui nous alerta, ni une ombre, absolument rien. Je me demandais si les rumeurs étaient vraies, mais refusait de me détendre. Au contraire, cette absence de signes me tendait au maximum, et je sentis même mes doigts s’engourdir à force de serrer ma lame. Enfin, nous nous décidâmes à rejoindre la place que nous évitions depuis une heure, du fait de son caractère très exposé.
-Je pense que les rumeurs qu’à entendu Eline sont de la pure m***
-ça va Red, j’ai compris, lui répondis-je sur un ton aussi aimable que le sien.
-à moins qu’elle ait inventé ça, me dit Floan en me regardant.
Il rengaina ses couteaux. Je ne comprenais pas ce qu’il voulait dire. Ou plutôt je comprenais, et cela ne me plaisait guère.
-Et bien oui, tu nous quittes pendant trois semaines, nous racontes une histoire à dormir debout comme quoi tu as perdu ta famille et que tu es allée venger les tiens en tuant tout un camp de brigands. A toi toute seule. La seule preuve que tu nous as montrée est un sabre qui ne vaut rien. De plus tu refuses de faire plaisir à Red en allant voir une pièce de théâtre avec lui, qu’il t’avait gentiment offert ! Après ça, tu voulais quoi, attirer l’attention sur toi encore une fois ?
Je ne savais pas si c’était le caractère naturel de Floan ou cette ville qui nous mettaient dans cet état, mais le moment de régler ses comptes été mal choisis. Mais Floan n’avait pas l’air de vouloir s’arrêter là. Il était même prêt à me laisser sur place, vu son expression, si je ne justifiais pas tout de suite mon absence.
-La seule preuve que j’ai, ce sont mes cicatrices, dis-je en relevant les manches de mon manteau et de ma chemise.
Il m’avait fait des cicatrices partout… Même sur les bras, les poignets, les mains, et plus d’une fois pendant le combat j’avais été sur le point de lâcher mon arme. Ce souvenir me fit fermer les yeux d’effroi.
Le voleur n’eut pas l’air convaincu du tout, mais Red nous empêcha de nous disputer davantage. Pendant que nous nous regardions en chien de faïence, Red avait fait le tour de la place. Ce fut son cri qui nous alerta, et nous courûmes à sa rencontre, croyant qu’il allait mal ou qu’un fantôme l’avait attaqué. Non, il regardait une énorme tache de sang par terre. Et nos regards se portèrent sur les restes d’un immense monstre. L’homme qui avait détruit ce monstre devait être puissant.
-Vous croyez que celui qui a fait ça rôde encore ici ? demanda Floan.
Mais je n’eus même pas le temps d’ouvrir ma bouche. Mon sabre vibrait dans ma main. A ma grande surprise, je vis un immense faisceau rouge sortir du sabre et se diriger droit vers le monstre. Mon arme pris alors une teinte bleutée, et perdit de la fascination qu’elle exerçait sur moi.
Et les restes, à notre grande horreur, se rassemblèrent pour redonner vie au géant Darkside. Pétrifiés, ce fut seulement lorsque les premiers fantômes commencèrent à affluer vers nous que nous pensâmes à nous enfuir.
Revenir en haut Aller en bas
Red-Mages
L'un des Maitres de la Magie Blanche


Masculin
Nombre de messages : 254
Age : 20
Localisation : Café de Treno
Date d'inscription : 03/02/2011

MessageSujet: Re: Etre un personnage...   Mar 19 Avr 2011 - 8:46

-Bordel, Y'a pas 2 minutes y'avait personne!

Evidemment, il a fallu que Eline, moi et Floan soyons au milieu de la ville pour que toute la meute se ramene.

-C'etait quoi ce rayon qui est sorti de ton sabre Eline? criais je
-Mais qu'est ce que j'en sais?
-Sans doute pasque c'est ton sabre. lança Floan

Nous etions toujours en train de courir, et ces saloperies de monstre noir ne nous quittait pas d'une semelle, il etait quasi impossible de les semer mais eux etonnament ne nous rattrapaient pas! mais ils etaient plus effrayant les uns que les autres... certains, a tete de soldat-Clown, nous poursuivaient en faisant des acrobaties, d'autres se fondaient dans le decor, ou d'autres encore nous poursuivaient en volant avec des tronconneuse.
Un embrenchement a 3 voies etait en vue.

-Separez vous! Cria Eline, on se retrouve a la sortie de la ville!!

Je prit a droite, Floan aux milieu et Eline a gauche. C'est ainsi que je me retrouvait tout seul... depuis bien longtemps!
Les bestiaux etait loin d'etre con. il se separerent eux aussi en 3 groupes parfaitement equilibrer.
C'etait loin d'etre la joie, NOn seulement je perdait mon souffle de plus en plus vite mais ma blessur me faisait souffrir.
Je tournait encore a gauche et vit mon seul espoir, une moto! en esperant que les cles soit dessus. Je m'empressa de monter dessus, enclencha le moteur avec les clé rester accrochée, et demarra. un monstros s'accrocha a la roue arriere mais je parvint a le degager d'un coup de pied bien placer.
Apres avoir rouler jusqu'a les perdre de vue. je fit une pause. d'ailleurs, la moto n'avait plus de carburant... sans doute son ancien proprietaire avait tenter de fuir tout comme moi mais n'avait juste eu que le temps de mettre le contact avant de se faire tuer, ce qui avait laisser la moto allumer jusqu'a plus de carburant...
Je rentrai dans un immeuble et chercha de quoi apaiser mes souffrances...

-Un calmant...c'est mieux que rien.

Je fit le tour de la maison a la recherche de quelque chose d'utiles mais mise a part 2-3 medicament. rien de special. je descendit a la cave, histoire de m'abriter.
un lit etait poser dans un coin de la piece, je n'avait plus qu'a attendre que tout se calme, malgrer l'aspect glauque de la piece, ce n'etait pas comparable a ce qui nous attendait, moi et les autres dehors.


Desolé pour ce post court, mais manque d'inspi, et ne savant ce que prepare JD et Eline, je prefere pas trop m'avancer! ^^
Revenir en haut Aller en bas
JDsquall
Ultime membre


Masculin
Nombre de messages : 1052
Age : 23
Localisation : Edge la ville silencieuse
Date d'inscription : 10/04/2011

MessageSujet: Re: Etre un personnage...   Mar 19 Avr 2011 - 23:08

Spoiler:
 

J'ouvre les yeux. De nouveau je ne sais pas où je me trouve. Je suis allongé sur un lit dans une chambre modeste et inconfortable. Ceux qui vivent ici ne doivent pas être bien riche. Mon corps me fais mal. Ça me revient, je me suis évanouis suite à mon combat contre le Darkside. Je n'avais pourtant pris aucun coup. Je me lève difficilement et me dirige vers le miroir suspendu au mur.

« Je sais que t'en sais plus que moi. Qu'est ce qui c'est passé ? »
« Prométhée, ton arme. Elle utilise l'énergie de la planète pour renforcer magiquement les balles qu'elle tire. »
«  L'énergie de la planète ? »
« Oui, les hommes l'appellent Mako. »
« Ça n'explique pas pourquoi je me suis évanoui. »
« Prométhée a besoin d'une source où pomper l'énergie spirituelle. Tu es capable de la puiser naturellement dans ce qui t'entoure et de la lui transmettre. Cependant ton corps ne supporte pas le flux d'énergie qui traverse ton corps. Si tu ne contrôles pas ce flux tu mettra ta vie en danger. »
« Tu parle d'une arme inutile. Il n'y a aucun moyen d'empêcher le contre coup ? »
« Matéria, des cristaux avec une forte concentration d'énergie spirituelle, Prométhée change ses balles en fonction de la Matéria qui lui est associée. »
«  Tu veux dire qu'il suffit d'avoir une matéria et une arme comme celle la pour pouvoir exploiter la planète ? Elle doit pas être très soucieuse de celui qui utilise sa force. »
« Prométhée est unique. Elle a été spécialement conçu pour toi. Par ailleurs les autres personnes n'ont pas besoin d'une telle arme pour utiliser la Matéria. »
« Et pourquoi moi je n'en suis pas capable ? »
« La plupart des matéria en circulation sont des produits industrialisés et impurs. La planète n'offre généralement pas sa vitalité. Les hommes épuisent la terre en créant de la Matéria. Mais toi, ton corps peux parfaitement entrer en symbiose avec la planète. C'est de la que vient ma capacité de perception. La Terre te confère naturellement l'énergie dont tu as besoin mais … en contrepartie tu as du mal à utiliser des produits souillés par l'homme. Prométhée s'en charge a ta place. »
«  Pourquoi mon corps est-il comme ça et qui a conçu cette arme ? »
«  Je suis désolé … » Comme d'habitude il baisse la tête et évite de croiser mon regard.
« Encore ! Pourquoi tu ne veux rien dire à propos de mon passé ?!!! »
« J'ai fais une promesse. »
« Bon sang !!! »

Emporté par la colère je tire une balle dans la glace. J'avais besoin de prendre l'air. Je n'avais pas tout compris à propos de cette histoire d'énergie spirituelle mais une chose était sûre mon passé n'était pas ordinaire. « Bon sang ! mais qui suis je à la fin ? » J'enfile mon manteau déposé soigneusement sur une chaise. Je m'apprête à partir par la fenêtre. La porte s'ouvre.

« Tiens tu es réveillé. J'ai entendu un coup de feu mais tu ne devais pas aimer mon miroir. »

Un vieil homme aussi pauvre que je le pensais se tenait devant moi. Je n'avais vraiment pas envie de parler mais nous étions au troisième étage. Mon corps convalescent ne survivrait pas à la chute.

« Tu n'est pas totalement rétabli, tu devrais te reposer. Moi c'est Engle, doyen de Edge, ou de ce qu'il en reste. Et toi qu'elle est ton nom. »

Il compris par mon silence que c'était une question délicate.

« Je vois en tout cas merci, tiens voilà ta récompense » Il me lance une bourse qui semblait assez bien remplis.
« En quel honneur ? »
« Tu es bien venu pour la prime de 20 000 gils. Chasser un Darkside qui s'est bien établi n'est pas une mince affaire. Tu dois être un chasseur de grande notoriété. »
« Reprenez votre argent, je ne l'ai fais que pour ma propre survit. » En entendant ces mots le vieil homme éclatait de rires.
« A ha ha ha![toux] » Les rires étaient accompagné de larmes coulant sur ses joues.
« Qu'est ce qui vous met dans cet état ? »
« Juste l'ironie du sort. » Il reprend son souffle.  « Un an suite à la Grande Félicité le Darkside s'est installé. Les habitants, mes amis, ma familles disparaissait chacun son tour. Aujourd'hui je suis le seul à rester me cacher ici. J'ai déposé une prime et fais circuler des fausses rumeurs de richesses cachées ici. Mais tout ceux qui s'y sont aventurés ont péri par ma faute. Malgré cela je priais chaque jour que quelqu'un d'assez fort vienne sauver la ville. Et voilà qu'un simple voyageur non intéressé par le gain réalise mon souhait. J'aurai voulu que tu apparaisses plus tôt »
« Pourquoi ne pas avoir quitter la ville, vous auriez pu vous enfuir avec votre famille. »
« Je suis né dans cette ville. Avant Edge était une ville très animé, quand on a vécu aussi longtemps que moi il y a des choses que l'on ne peux pas abandonner. »

Son regard était profond, et chaleureux. Il ne semblait n'avoir aucun regret et paraissait être heureux dans cette ville. Est ce si agréable d'avoir des souvenirs ? Je voulais savoir. « Vieil homme, pourrait tu me conter la Edge d'autrefois ? » Il accepta sans hésitation. Il me racontait les bals dansant sur la place centrale, les tournois de cartes qui faisaient fureur parmi les plus jeunes, la beauté caché de la ville nocturne quand toute les lumières s'allumaient les nuits de fêtes. La joie, la bonne humeurs, les rires se dessinaient sur son visage. Je rêvais de mon propre passé, j’espérais qu'il soit aussi coloré et doux que celui de cette ville.

« Attention ! » Encore une fois mon bras avais tiré sans hésitation sur le sans coeur qui était apparu derrière Engle.

« Des Sans-cœur ? Je croyais que tu les avais chassé ? »
« Moi aussi »

« Une énergie très puissante l'a ramené à la vie, je le sens »

« Vieil homme mettez-vous à l’abri. Je m'occupe de les chasser une bonne fois pour toute. Je prends la bourse en dédommagement. »
« La survit avant tout n'est ce pas ? »
« Si on meut on ne peux plus créer de souvenir vous pensez pas ? »
« A ha ha ! [toux] » L'homme souriait. « Jin ... »
« Qu'est ce que c'est ? »
« L'homme vertueux. Ce nom te conviendrait à merveille. Même si ton passé ne l'est pas, tu peux toujours espérer créer un futur aussi vertueux et charitable que tu ne l'es aujourd'hui. »

Je ne sais pas si il avait tout compris à mon sujet mais tandis qu'il disparaissait se réfugier, je méditais sur ce nom. Il me procurais un étrange bien être, j'étais content d'avoir un nom inspirant ce que je voudrait avoir été ou ce que je voulait devenir. J'étais déterminé à débarrasser Edge des Sans-cœurs. Cet épisode marquera son nouveau départ ainsi que le mien. après avoir ranger la bourse dans ma sacoche je m'empresse de sauter par la fenêtre.

« M'aideras-tu … Rei ? »
« Believe in me and follow your own way
… Jin »


Dernière édition par JDsquall le Mer 20 Avr 2011 - 23:42, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
florette
Ultime membre


Féminin
Nombre de messages : 1392
Age : 23
Localisation : la ou je peut manger Eline et Red
Date d'inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Etre un personnage...   Mer 20 Avr 2011 - 22:34

C'est pas grave pour mon tour.
Je courrai à en perdre haleine sans me retourner mais en me questionnant sur comment j'avais parlé à Eline D'accord j'en avais après elle mais pas au point de l'agresser verbalement comme cela...
Au détour d'un immeuble je m'arreta pour reprendre mon souffle et regarder si ils étaient toujours là. Je ne vis rien. Je me laissa tomber contre le mus quand juste derrière moi sorti la tête d'un de ces monstre qui me mordi à l'épaule. Je dut faire un salto et je remerçia tous mon entrainement de voleur qui venais de me sauver la vie.
Je jeta un regard autour de moi. J'était encerclé. Je n'avais plus le choix je devais me battre et cela ne me plaisait pas beaucoup. L'un d'eux me sauta dessus et j'executa une pirouette en lançant un de mes couteaux qui l'atteignit à la gorge. Il s'effondra au sol. Un de moins, du-moins le pensai-je, car il se releva aussitôt et j'avais une arme en moins. Deux options se proposé à moi:
utiliser la magie et voir mes patrons débarquer ou alors essayer de me battre et cela ne me plaiser aucunement.
-Ils sont corriaces ses bestiaux mes vont-ils résister àse sort?
Je conjugua un sort poison avec un sort sommeil et le lança.
J'eu le plaisir de les voir s'effondrer au sol sans se relever.
J'allais partir quand un grognement me fit me retourner. Je vis un d'entre eux se relever et se jeter sur moi. Je me senti pousser sur le côté et vis un jeune homme aux cheveux argentés tirer avec une arme bizarre sur la créature. Au moment ou la balle la toucha elle se désintégra.
Le jeune homme se retourna vers moi et me regarda d'un air insistant.
-Je m'appelle Floan, merci de m'avoir sauvé.
-Je ne t'ai pas sauvé, je me suis sauvé .
Il avait l'air bizard mais je n'avais pas le temps de m'en inquiéter.
-Il faut que j'aille aider mes amis. Et tu à l'air capable de les vaincre facilement tu peut me filer un coup de main?
-C'est des matéria que tu a dans ta poche?
-Oui.
-Alors ok si tu m'en passe.
A ma grande honte j'hésita avant du lui en passer mais finalement je lui en tendis une foudre et une mutisme.
-Ca te suffit?
-Pour le moment oui.
-Alors allons les aider.
-OK guide moi. Et pour info je m'appelle Jin.
-"L'homme vertueux" c'est un nom étrange.
-Et alors?!
-Rien viens.
Je sorti de ma poche une matéria guide. J'en avais glissé une dans leur poches respective pour toujours savoir où ils sont.
Je choisi d'aller dabord au-près de Red car vu qu'il est blessé il aurait plus de mal à ce battre.
-Vien c'est par-là.
-Interressante cette matéria.
-Celle-là j'en ai besoin.
Un autre fan de matéria mais quelle ne fut pas ma surprise quand je le vis glisser celle de foudre dans son arme.Il surprit mon regard et y répndit avec un sourire mystérieux.

Nous partîment en courant.
Revenir en haut Aller en bas
JDsquall
Ultime membre


Masculin
Nombre de messages : 1052
Age : 23
Localisation : Edge la ville silencieuse
Date d'inscription : 10/04/2011

MessageSujet: Re: Etre un personnage...   Sam 23 Avr 2011 - 15:29

Spoiler:
 

Sauver des inconnus, je n'y avais vraiment pas goût. Mais il fallait être réaliste, battre le Darkside n'était pas à ma portée, du moins seul. Je ne connais pas la puissance de ces matéria mais il ne faudrait pas prendre de trop grands risques. Cet homme que je suivais semblais suspect, je ne suis pas sûr de son honnêteté. Si ça se trouve il m'a refilé de la camelote.

« Où sont tes amis ? »
« Voyons voir, une se trouve 1 km au sud et se dirige vers le sud ouest de la ville. Quant à l'autre il est 3 km à l'est et ne bouge plus. Il court vite pour un blessé. »

Deux personnes dans deux directions différentes c'était vraiment pas une situation facile. Je réfléchis à la meilleur solution.

« Séparons nous. »
« Quoi tu es fou il vaut mieux rester groupé si on se sépare il feront qu'une bouchée de nous. »
« Je suis d'accord mais si nous ne le faisons pas nous allons nous fatiguer. Ils sont bien plus nombreux et ne semble pas ressentir la fatigue si on tarde trop nous sommes perdus. En outre on ne peut pas choisir entre l'un ou l'autre. Celle qui est poursuivie risque de se faire rattraper et l'autre s'est soit réfugié soit est déjà mort. »
« Impossible qu'il soit mort, Red est suffisamment fort pour se débrouiller seul. »
« Tant mieux pour lui mais tu as dis qu'il était blessé si on ne lui vient pas en aide rapidement je donne pas chair de sa peau. »
« Je vois où tu veux en venir mais comment tu vas faire pour les retrouver ? »
« Ne t'inquiète pas pour ça un ange veille sur moi. » « Compte sur moi. » « Qui va tu secourir ? »
« Bon... laisse moi Red, je m'inquiète pour lui en plus je pense que c'est mieux ainsi ... »
« Parfais dès qu'on les as on se rejoint sur la place central »
« Compris ! »

On se sépare après ces mots. J'aurais peut être du lui demander le nom de cette fille. Enfin bon tant pis. « Rei tu la sent ? »
« Tourne à droite de l'autre coté de ce grand bâtiment. »

Je suivais les indications à la lettre, un Sans-cœur énorme me bloque le passage. Je tire mais les balles rebondissaient. Décidément je suis toujours surpris par ces créatures.
« un Randouillard, les impacts physiques sont inutiles de face, utilise la magie »
« Et comment je fais ? T'en as de bien bonnes. »
« La matéria que tu as associé, concentre toi sur elle et tire, Prométhée se charge du reste. »

Bien que j'étais septique, Rei ne m'avais jamais menti. Je lui faisait confiance. Concentrer, concentrer, concentrer,... « Bringing light into Darkness »  « Meurs ! » C'était magnifique. Des éclairs sortait de mon arme, la lumière que cela produisait était comparable à de l'art. J'étais content d'avoir rencontré cet homme. Le Randouillard disparaît, derrière lui une fille qui court et qui fonce sur moi.

« C'est toi ... »
« Bouge de là ! »

Elle m'avais ignoré et tracer sa route. Ces gens sont vraiment malpoli. Ses poursuivants ne tardent pas à se manifester. Ils étaient vraiment nombreux.

« Et toi reviens là » Je m'approche d'elle mais elle me porte un coup avec sa lame. C'était juste, elle a presque réussi me trancher la gorge. Je réfléchis à une façon de la calmer. « Tes amis sont morts. !! » Mission accomplis elle s'est arrêtée nette.
Revenir en haut Aller en bas
Eline31
Ultime membre


Féminin
Nombre de messages : 1732
Age : 24
Localisation : Nulle part.
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Etre un personnage...   Mar 26 Avr 2011 - 1:13

"Tes amis sont morts!"
Hein? Quoi? Cette phrase résonna pendant une bonne dizaine de secondes dans ma tête. Avant que mon cerveau complètement détraqué ne se mette à réfléchir de façon... détraquée...
-C'est toi qui les as tué? c'est ça? criai-je à la figure du jeune homme qui à présent essayait de se rapprocher doucement de moi.
Comme si je ne l'avais pas vu. Il avançait, tout doucement, certes, mais il avançait, et derrière lui les fantômes passaient et repassaient, cherchant apparemment autre chose que nous. Ils avaient... peur de lui? Après tout il venait de tuer un énorme monstre sous mes yeux.
Cette déduction ne me fit pas me détendre, au contraire, serrant le manche de mon sabre encore plus fort, je me campais solidement sur mes jambes et cherchai une faille dans la garde de mon ennemi. En aucun cas je ne pouvais envisager qu'il soit un allié. Pourquoi? Je n'en avais aucune idée. Quelque chose en lui me déplaisait. Et je n'avais pas envie de lui expliquer que c'était moi qui avait réveillé ces fantômes.
L'un d'eux passa d'ailleurs la tête à travers un mur. Sa tête de clown me fit penser à Red.
"Tes amis sont morts".
-Bâtard!!!! criai-je avant de m'élancer vers lui en courant.
Il esquiva habilement mon coup, et esquiva avec autant de facilité tout les coups que j'essayai de lui porter après. Je me forçais à réfléchir mais je ne pouvais pas vraiment. La fatigue, le stress et cette phrase ignoble... D'autant plus que je m'étais promis de ne plus jamais laisser mourir des personnes auxquelles je tenais.
Mais mes forces finirent par m'abandonner, et mes décharges d'adrénaline aussi. Je baissai mon katana, sans pour autant le lâcher ou le rengainer, et me decidai enfin à parler avec cet inconnu.
-Enfin tu te calmes? me demanda-t-il, pas fatigué du tout, du moins en apparence.
J'avais trop joué sur la force brute, technique qui ne marche guère contre des gens au QI plus élevé que 5... Je devais reconnaître que son QI avait l'air un peu plus haut que 5... Juste un peu.
-Que me veux-tu?
-Juste t'aider. J'ai rencontré un de tes amis, un voleurs apparemment. Il s'inquiète pour un dénommé Red et voulais que je te retrouve pendant que lui partait à sa recherche. On se retrouvera plus tard. Tous.
Donc cette phrase qui m'avait aveuglé de haine pendant 30 minutes...
-... N'étais destinée qu'à te faire stopper cette course. Il fallait bien que je te parle non?
Je me sentis tellement bête tout à coup. J'avais failli tuer un allié. Failli seulement, il m'aurait laminé en deux secondes s'il avait voulu faire un vrai combat. Je rengainai ma lame tout en détournant la tête pour dissimuler mon mécontentement. Quand apprendrai-je à observer avant d'agir?
- Comment t'appelles-tu? lui demandai-je.
-Jin... et aucun commentaire face à mon nom.
L'homme vertueux... Quel nom! je regrettais que mon nom n'ai pas une signification pareille.
- Les fantômes semblent s'être désintéressés de nous pour l'instant. Profitons en pour rejoindre Floan et Red. Au fait, mon nom est Eline, ajoutai-je en lui faisant signe de me guider vers mes deux amis.
Il me regarda bizarrement (comme tout le monde, c'est pas comme si j'avais pas l'habitude), et entrepris de me guider à travers les rues de Edge. La ville silencieuse portait très mal son nom en ce moment. Les plaintes stridentes des spectres s'envolaient et se répercutaient en échos sinistres dans l'air frais.
Le rythme imposé par Jin n'était pas très rapide mais régulier tout de même. Maintenant que je pouvais réfléchir correctement, je devinait qu'il n'avais pas quand même toute ses capacités. Son teint pâle me paraissait un peu trop pâle. Du genre pâle malade... J'avais peur qu'il me claque entre les doigts...
nous arrivâmes bientôt à l'endroit qu'il m'avait indiqué concernant la cachette de Red et Floan. Apparemment le voleur avait réussi à rattraper le rouquin car nous les retrouvâmes tout les deux en train de nous attendre dans la petite pièce.
-Eline... commença Floan en me voyant.
Suspectant des excuses ou quoi que ce soit qui puisse ressembler à une scène émotionnelle, je secouai la tête et allai me planter raide comme un piquet dans un coin.
-Discutons stratégie, messieurs.
Qu'est-ce que j'avais? J'étais guindée et complètement à côté de la plaque.
Jin me regardait bizarrement, Red me regardait bizarrement, Floan me regardait sans aucune expression.
-On sort comment alors? finis par demander Red.
Je le remerciait en silence et me laisser aller à me détendre pendant que les trois discuter du comment du pourquoi...
Un peu de repos serait le bienvenue, mais pour l'instant, je devais comprendre la nature de ma lame.

Revenir en haut Aller en bas
Red-Mages
L'un des Maitres de la Magie Blanche


Masculin
Nombre de messages : 254
Age : 20
Localisation : Café de Treno
Date d'inscription : 03/02/2011

MessageSujet: Re: Etre un personnage...   Mar 26 Avr 2011 - 19:13

-Tu t'appelle comment en fait?
-Jin.
-Tiens, c'est marrant! C'est comme mon pantalon! C’est un Jean!
-Sa veut surtout signifier 'L'homme vertueux' soupira Floan
-Ah ouais.... Je ne sais pas s’ils te l'ont dit mais moi c'est Red!
-Rouge... pour tes cheveux je suppose?
-Hmmm, on va dire sa!

La nuit tombe sur Edge, ont à décider de se planquer dans une maison pas loin de la grande place pour la nuit histoire de récupérer, de nous soigner et surtout de nous reposer. Le calme est retombé sur la ville, j'espère que les monstres ne sont pas déterminés au point de nous traquer pendant la nuit. J'explore le bâtiment, j'espère trouver des vêtements neufs, les miens sont déchirer, inutilisables et incapable de couvrir la peau dorénavant. Je finis par trouver un coffre remplie de fringue. J’attrape un T-shirt Blanc et le jean noir, le seul à ma taille. Avant de pouvoir les mètrent, je remarque une lettre dans la fond, dedans, un petit appareil enregistreur avec un mot attacher " Actionner l'appareil, prenez les affaire dans vos mains et levez les en l'air, attendez quelque seconde" Je m'exécute. Au bout de 20 secondes une petite musique Zeldaesque sortit de l'appareille, faisant un petit effet triomphale... 'tout sa pour sa' pensais- je...
Je retourne à notre planque, Floan s'est endormie dans un coin, tandis qu’Eline et Jin discutent calmement, chacun ayant pourtant l'air taraudé par leurs soucis respectifs.
Je m'installe a la fenêtre, sortit une cigarette et commence calmement à fumer, Eline ne pouvait pas me refuser celle-ci!
Mise à part quelque petite frayeur, la nuit se passa sans encombre. Apres avoir discuté pendant un bon moment des problèmes qui nous faisaient face, nous nous mettons en route. Il faut que nous tuions ce Darkside, bizarrement réanimé par la lame d'Eline. Je parle un peu avec Jin, il ne veut pas parler de son passé, il est bizarre, mais aussi surprenant que cela puissent paraitre, il me semble pourtant amicale. Eline n'est pas dans son assiette, mais je ne préfère pas la saouler avec mes blagues. Tant qu'a Floan, il restait concentrer, une main sur sa dague, prêt au combat.

C'est arriver sur la grande place qu'un grand bruit se fit entendre.

-Ils arrivent! Murmura Eline et Jin à l'unisson.


Dernière édition par Red-Mages le Jeu 12 Mai 2011 - 9:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Etre un personnage...   Aujourd'hui à 21:18

Revenir en haut Aller en bas
 
Etre un personnage...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Chenille]Etre suivi par un perso en pleine partie
» A quel personnage FF voudriez-vous ressembler ?
» Quel personnage de IE et IE go aimeriez vous être ?
» Classe de personnage Custom pour Pathfinder
» Fiches de personnage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
·´¯`·-> Final Fantasy Mystique :: Autres...vos loisirs! :: Créations :: Le coin des écrivains (fanfics, poèmes...)-
Sauter vers: