AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 FFIX VS FFXIII

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
nesouk
Ultime membre


Nombre de messages : 1269
Date d'inscription : 21/01/2009

MessageSujet: Re: FFIX VS FFXIII   Ven 17 Déc 2010 - 23:35

Il faut toujours tout prévoir après tout il me semble qu'on a déjà eu des membres qui n'avait jamais joué à FFVII sur ce fofo donc tout est possible ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Pavel.54
L'un des Protecteurs d'Alexandrie
avatar

Masculin
Nombre de messages : 407
Age : 27
Localisation : Asteroide B.612
Date d'inscription : 30/11/2010

MessageSujet: Re: FFIX VS FFXIII   Sam 18 Déc 2010 - 1:04

Oui. C'est mon premier et le seul forum ou je suis inscrit...
Je ne ferai plus cette erreur,
Désolé...
Revenir en haut Aller en bas
Choco-sama

avatar

Masculin
Nombre de messages : 11427
Age : 29
Localisation : en train de diriger la mafia avec Mao-chan
Date d'inscription : 13/06/2006

MessageSujet: Re: FFIX VS FFXIII   Sam 18 Déc 2010 - 2:30

Ce n'est pas très grave^^ Tu pouvais pas savoir^^

_________________
"Venez rejoindre le RP sur Final Fantasy Concours"


Revenir en haut Aller en bas
http://e-monsite.com/spbffcenter
Sanguinius
Big connaisseur de Final Fantasy
avatar

Masculin
Nombre de messages : 129
Age : 30
Localisation : Baal
Date d'inscription : 02/01/2011

MessageSujet: Re: FFIX VS FFXIII   Dim 2 Jan 2011 - 16:42

    Il est a considéré que les premiers FF d'une console marque toujours une génération de joueur. FFVII et FFX sont pour beaucoup des monuments qu'il est impossible de critiquer sans voir directement une levée de bouclier de nombreux fans qui ne supporterons pas tel ou tel critique sur leurs jeu favoris (oser dire que Sephiroth manque de charisme et mettez vous a couvert, comme stratégie défensive, cela ne vaut pas grand chose, mais sa rassure, ne serais-ce qu'un moment) il va falloir vous y faire, FFXIII aura probablement sa génération de joueur acharné également qui viendrons le défendre bec et ongle, même si pour l'instant l'on ne semble avoir été nombreux a l'apprécié ici.

    Puisque le sujet du topic est un parallèle avec Final Fantasy IX, je vais le reprendre et le développer afin de montrer un autre point de vue. Si l'on prend le départ de FFXIII, au final cela se ressemble beaucoup : on commence directement par un combat contre un boss qui n'en est pas vraiment un afin d'apprendre les bases du combat du titre. Les premiers combats sont en effet loin d'être passionnant, mais la n'est pas le but. Il s'agit de faire un petit Tutorial tout en permettant au joueur de s’imprégner de l'ambiance du soft voulu par les créateurs, celle d'une poursuite continuelle ne laissant que peu de répits a nos héros. Je pense que la sensibilité du joueur compte beaucoup ici, car comparer FFXIII a FFIX, c'est comparer le futurisme absolu a l'héroic Fantasy pure. Si l'on n'est pas adepte de la Science Fiction, alors l'on part déjà avec un handicap dans Final Fantasy XIII.

    Ensuite, je vais faire un parallèle graphique, mais non pas pour comparer la qualité, ce qui serait ridicule, mais davantage le choix artistique : FFIX marquait sur énormément de point un retour au source, le graphisme suivait cela avec un choix Chibi (que l'on nommais a l'époque Super Deformed) dont l’intérêt est très discutable. Il est a rappeler le contexte du titre : il faut renouer le contact perdu par FFVIII entre les fans japonais et la série, ses derniers n'ayant pas les mêmes goût que nous et n'ayant pas supporter le tournant plus réaliste et occidental du huitième opus. Au contraire, Final Fantasy XIII part dans la démarche inverse : l'équipe est sous pression, elle doit réussir l'objectif fournit par la maison mère : crée un jeu qui aura un succès mondial et dont le succès sera aussi reconnu que celui de Final Fantasy VII ou Final Fantasy X. Il fallait donc un style graphique plus mature afin de plaire au public occidental. Au final le résultat est présent : dans l'ensemble, les protagonistes principaux sont bien plus travaillé aussi bien au niveau de leurs apparences que de leurs personnalité. Ils sont également plus humain. Même si j'ai souvent recommencer FFIX, les seuls personnages que je trouve réellement digne d’intérêt sont Bibi, Kuja et Beate. Alors que rien qu'en prenant le casting des personnages jouable de FFXIII, seul Hope est un peu en retrait.

    Concernant la liberté, comme signalé par un autre membre, FFIX est quand même très linéaire au départ, comme n'importe quel FF d'ailleurs. Ce qui me semble vraiment de mauvaise foi, c'est qu'à l'époque de Final Fantasy, on a pas vu grand monde venir critiqué la linéarité du soft. Pour l'avoir refait pour les besoins d'un forum RP ou je joue Rikku après FFXIII, j'ai trouver la linéarité de FFX encore plus ennuyeuse que celle de XIII, et comme dans XIII, on est réellement libérée de son carcan qu'à la fin avec le vaisseau (sinon, l'on est condamné a faire des aller et retour sans fins sur Spira et la c'est la chianlie pour citer Pompidou) et encore une fois, le scénario et le charisme des personnages dans le X n'atteignait pas ceux du XIII. Si l'absence des villes dans le sens stricte du terme est regrettable, ce n'est pas non plus une perte incommensurable : encore une fois, je me base sur FFX : les villes sont, pour certaine assez grande, mais au final, a part discuter avec des personnes pour lire toujours la même fenêtre d'action, il n'y avait pas grand chose a y faire...Le Blitzball était sur les points de sauvegarde et les boutiques n'étaient pas très utile. Pour rester sur FFIX, les mini-quête que tu a cité en début de topic sont quand même d'un intérêt discutable : le Tetra Master ne sert a rien et est bien moins amusant et intuitif que ne l'était le Triple Triad. La corde a sauté c'est plus du gadget inutile qu'autre chose quand a la quête des courriers, c'est certes un fil rouge intéressant, mais pas transcendant non plus sur l'utilité. Une quête annexe n'a de raison d'être que si elle fournit une aide réelle, dans FFIX, bien souvent, il s'agissait juste de gadget qui ne fournissait pas d'aide a l'équipe, a l'exception des symboles et des chocobo (mais je n'est jamais fini cette quête, car je venais de faire celle de FFVII et la seule chose que je voulais faire a ce moment la, c'était manger des cuisse de chocobo grillé). Si je regrette l'absence des mini-jeu dans FFXIII, je préfère encore qu'il n'y en est pas plutôt que ce soit aussi inutile que le Tetra Master

    Le système de combat de FFIX était également très basique, ramenant a l'époque des vieux FF mais la personnalisation n'était pas terrible, les invocation ne servait pas a grand chose, aucunes attaques réellement spectaculaire pour nos personnages (c'est blasant de voir a quel point Djidane est plus fort dans Dissidia que dans FFIX) et les transe ne se déclenchait que très rarement...Donc rien de transcendant. Coté FFXIII, la critique la plus souvent émise est que l'on utilise juste la commande d'auto-attaque. Il s'agit d'une critique souvent entendu avant la sortie européenne du titre lorsque les gens jouais en japonais...Franchement, le japonais étant une langue très accessible, je comprend qu'ils est utilisé juste l'auto-attaque...Personnellement je n'utilisais que rarement l'auto-attaque. Si l'on joue soit même le tacticien par exemple, il vaut mieux faire ses altérations soit même, sinon l'ordinateur a tendance a faire n'importe quoi...De plus, les changements de stratégie eux ne sont pas automatique, il faut les faire soit même et au bon moment. La compréhension du système de combat est longue et complexe, le cristarium, s'il est assez linéaire, permet tout de même de spécialisé son personnage dans un domaine, même si a la fin ils ne deviennent pas ultra polyvalent (une faiblesse de FFX ou Yuna devenait a la fin du sphérier aussi brutale que Auron...) et conserve leurs traits de classe propre. Enfin le système d'équipement était également bien pensé bien qu'il était très exigeant et peut-être pas assez guidé.

    Enfin le scénario est une question de point de vue. FFIX traitait de sujet grave mais avec beaucoup de légèreté a cause de son ambiance chibi. Cela ne paraissait pas assez mature au final malgré le coté très noire du sujet. FFXIII ramène au départ une ambiance noire et des problèmes qui, a l'instar de FFVIII, sont des sujets assez réaliste, qui touche probablement plus facilement les joueurs. Je suis assez d'accord sur le fait que cela se délite a la fin a cause du coté manga "on vaincra tous ensemble !" mais personnellement, j'ai vu plusieurs rebondissement et des choses au quelle je ne m'attendait pas, de même, j'ai était bluffé par la fin, bien que massacrer par la musique de Leona Lewis, je n'arrivais pas a savoir comme ils allaient procéder.

    Voilà donc mon point de vue. Il vaut ce qu'il vaut, c'est a dire très subjectif comme celui de n'importe qui. Mais il est la preuve qu'un vieux joueur comme moi peut apprécier FFXIII a sa juste valeur. Il faut savoir juste admettre que même le RPG n'est pas un genre fermé dont le code est immuable et qu'il peut avoir des variantes. J'avais tendance a dire de FFXII qu'il n'était pas un FF et que c'était honteux. Au final, je reconnais qu'il fait quand même partie de la série, même si je l'apprécie bien moins que ses congénères. Il a pourtant trouver son public, malgré un scénario plus léger, il est apprécié au japon et les fan on même réclamer la présence de Vaan dans le nouveau Dissidia, un comble pour nous autre occidentaux qui ne supportons pas ce personnage ! Tout est une affaire de gout, mais il ne faut pas rester fixer dans le passé et accepter les évolutions. Les nouvelles saveurs sont tout aussi agréable que les anciennes, il suffit juste de se laisser doucement emportée...
Revenir en haut Aller en bas
Pavel.54
L'un des Protecteurs d'Alexandrie
avatar

Masculin
Nombre de messages : 407
Age : 27
Localisation : Asteroide B.612
Date d'inscription : 30/11/2010

MessageSujet: Re: FFIX VS FFXIII   Mar 4 Jan 2011 - 0:21

Le terme "Chianli" provient de De Gaulle au cour de la crise de Mai 68, absolument pas de Pompidou... :hap:
Revenir en haut Aller en bas
Sanguinius
Big connaisseur de Final Fantasy
avatar

Masculin
Nombre de messages : 129
Age : 30
Localisation : Baal
Date d'inscription : 02/01/2011

MessageSujet: Re: FFIX VS FFXIII   Mar 4 Jan 2011 - 0:57

    Après vérification, elle est bien de De Gaulle en effet...Mais la première utilisation date de 1944, ensuite, il l'aurait dit en conseil des ministres, mais c'est Pompidou qui le rapporta a la presse. Meaculpa donc
Revenir en haut Aller en bas
Pavel.54
L'un des Protecteurs d'Alexandrie
avatar

Masculin
Nombre de messages : 407
Age : 27
Localisation : Asteroide B.612
Date d'inscription : 30/11/2010

MessageSujet: Re: FFIX VS FFXIII   Mar 4 Jan 2011 - 1:06

Ha, j'avais a moitié juste...

Sinon :

Citation :
Le système de combat de FFIX était également très basique, ramenant a l'époque des vieux FF mais la personnalisation n'était pas terrible, les invocation ne servait pas a grand chose, aucunes attaques réellement spectaculaire pour nos personnages

Je suis d'accord.

Citation :
Concernant la liberté, comme signalé par un autre membre, FFIX est quand même très linéaire au départ, comme n'importe quel FF d'ailleurs. Ce qui me semble vraiment de mauvaise foi, c'est qu'à l'époque de Final Fantasy, on a pas vu grand monde venir critiqué la linéarité du soft. Pour l'avoir refait pour les besoins d'un forum RP ou je joue Rikku après FFXIII, j'ai trouver la linéarité de FFX encore plus ennuyeuse que celle de XIII

Encore d'accord, à part FF XII qui sort un peu du lot et les episode Old school comme tu les apelle, tous le FF sont lineaire...

Citation :
Enfin le scénario est une question de point de vue. FFIX traitait de sujet grave mais avec beaucoup de légèreté a cause de son ambiance chibi. Cela ne paraissait pas assez mature au final malgré le coté très noire du sujet.

Et la soudain le drame, mais je t'avais prevenu sur ta présentation... Il faut absolument creer un topic avec debat sur le coter enfantin de FF IX. Je ne vois absolument pas ce que vous lui trouver de enfantin. A part le systeme de graphisme dont j'ai oublié le nom, c'est un episode tres romantique et donc tres sombre...
Pour etteyer ce que je dis, veuillez vous reporter à la preface de Cromwell ecrite par Victor Hugo sur le Romantisme : En bref, le romantisme est justement le melange subtile du tragique et du comique, de l'absurde et de l'epique.... Si le caractere du disigne est enfantin c'est pour mieu faire ressurgir la profondeur et la noirceur du theme...
Revenir en haut Aller en bas
Sanguinius
Big connaisseur de Final Fantasy
avatar

Masculin
Nombre de messages : 129
Age : 30
Localisation : Baal
Date d'inscription : 02/01/2011

MessageSujet: Re: FFIX VS FFXIII   Mar 4 Jan 2011 - 3:06

Pavel.54 a écrit:
Citation :
Enfin le scénario est une question de point de vue. FFIX traitait de sujet grave mais avec beaucoup de légèreté a cause de son ambiance chibi. Cela ne paraissait pas assez mature au final malgré le coté très noire du sujet.

Et la soudain le drame, mais je t'avais prevenu sur ta présentation... Il faut absolument creer un topic avec debat sur le coter enfantin de FF IX. Je ne vois absolument pas ce que vous lui trouver de enfantin. A part le systeme de graphisme dont j'ai oublié le nom, c'est un episode tres romantique et donc tres sombre...
Pour etteyer ce que je dis, veuillez vous reporter à la preface de Cromwell ecrite par Victor Hugo sur le Romantisme : En bref, le romantisme est justement le melange subtile du tragique et du comique, de l'absurde et de l'epique.... Si le caractere du disigne est enfantin c'est pour mieu faire ressurgir la profondeur et la noirceur du theme...

    Je ne dit pas qu'il s'agit de mon point de vue mais d'un ressenti général...Voit tu, Final Fantasy s'adresse a un large public. Bien que je ne veut pas rabaisser des millions de joueurs, je doute clairement moi-même disposer de la même culture que les créateurs de ses jeux que nous apprécions tant, qui sont toujours bourré de référence et de chose sérieuse derrière une apparence bonne enfant et je doute clairement que beaucoup de joueur connaissent cette citation de Victor Hugo.

    De plus, elle ne correspond pas a la volonté actuelle : si tu veut choquer, montre une image choc, le chemin que prend Agito XIII : l'on nous promet une critique complète de la guerre et pour cela, on hésite pas a montrer des soldats carboniser au lance flamme et a donner au camp opposé un look rappelant furieusement l'Allemagne Nazi. C'est ce genre de chose qu'un public attend aujourd'hui afin de prendre un sujet au sérieux.

    Final Fantasy IX lui choisit un traitement différent : il évoque des sujets philosophique profond et difficile derrière un masque de naïveté. Ainsi, s'il touche ceux qui sont capable de décoder ses codes, il ne parvint pas a accrocher la masse qui n'y voit rien de plus qu'une fable de la Fontaine : une oeuvre inspirant une morale assez bonne enfant et qui ne bousculera personne. C'est une continuité. Je pense comme toi qu'il s'agit d'un sujet sérieux, mais que le traitement est délibérément plus léger afin de ne toucher que les plus anciens tout en permettant a ceux qui le désirait de retrouver l'aspect bon enfant perdu depuis Final Fantasy VII...
Revenir en haut Aller en bas
Pavel.54
L'un des Protecteurs d'Alexandrie
avatar

Masculin
Nombre de messages : 407
Age : 27
Localisation : Asteroide B.612
Date d'inscription : 30/11/2010

MessageSujet: Re: FFIX VS FFXIII   Mar 4 Jan 2011 - 20:56

Citation :
si tu veut choquer, montre une image choc

Helas oui...

Citation :
De plus, elle ne correspond pas a la volonté actuelle

Encore une fois helas, d'ou notre debat sur FF XIII je pense. Ce dernier épisode est on ne peut plus au vu de la volonté actuelle et mondiale... J'entend par la, dans FF VII (certain dirons encore mais c'est l'episode qui a le plus marquer) on peut faire une etude du personnage de Yuffi uniquement en observant les couleurs de ses vetements. Les images envoyer sont emprunt de mythe et legende mondiale mais version Japonnaise. Actuellement, Square ne fais plus une recherche de la mythologie afin de la placer dans un monde Fantaisiste, Square reprend les codes de ses anciens succes ou de ce que veut la "volontée actuelle" pour nous faire un mixte et decevoir le moins de monde.

Comme tu le dis : Les episodes du I au IX sont a prendre sous deux mesure : Celle d'un joueur lambda qui va finir un episode en se disant que c'est un bon jeu puis va se lancer une partie de Call of Duty ou celle d'un joueur, pas forcement plus cultivé que le premier, lorsqu'on a un interet on a pas besoin d'etre cultivé pour s'y interresser davantage, qui va esseyer justement de comprendre les messages laisser par les créateurs. Un bon jeu c'est comme un bon livre... Mais depuis le X, cela devient un grand n'importe quoi... Des degats faramineux mais pourquoi faire? Des monstre surpuissant que tu dois passer 100H de jeu pour reussir a la toucher? Une histoire baclée mais du level up toute les 5 min?

Citation :
l'on nous promet une critique complète de la guerre et pour cela, on hésite pas a montrer des soldats carboniser au lance flamme et a donner au camp opposé un look rappelant furieusement l'Allemagne Nazi.

Et nous, bon citoyen francais ( Et mondiale a la fois) on aime tellement la critique bien claire et bien nette... Des que ce se corse un peu, on n'apprecie plus. Pour que tout le monde comprenne, il faut du CHOC, il faut du NAZI, il faut des bottes qui claque et des ordres 66 (y voir 666). L'empire de FF VI est egalement une critique du pouvoir et de la guerre. Je ne vois pas beaucoup ou sinon en cherchant, de lien avec l'allemagne Nazi... La guerre entre Dollet et Galbadia dans FF VIII est aussi une image de la resistance contre le fachisme, je ne me souviens pas voir les galbadien lever le bras droit en voyant la pretresse edea...

Square faisait du bon RPG parce quon pouvait tout autant reflechir sur leur jeu, que y jouer par pure plaisir... Aujourd'huis ? Avant meme le boss final, je me doutais de la fin de FF XII et XIII...

Citation :
il évoque des sujets philosophique

Encore un point important, PHILOSOPHIQUE, noi critique, ni historique, juste des questions... A nous d'y repondre...
Revenir en haut Aller en bas
Sanguinius
Big connaisseur de Final Fantasy
avatar

Masculin
Nombre de messages : 129
Age : 30
Localisation : Baal
Date d'inscription : 02/01/2011

MessageSujet: Re: FFIX VS FFXIII   Mar 4 Jan 2011 - 23:18

    Par ses longs développement, l'on vient finalement de toucher le noeud du problème : il s'agit de savoir finalement ou l'on classe l'histoire, la critique et la philosophie dans l'importance de valeur. Personnellement, je ne croit pas que Final Fantasy XIII répond totalement aux codes occidentaux et volontaire des joueurs. Il a lui aussi sa part de message caché, plus subtil peut-être encore que dans les anciens et plus dissimulé aussi et invite a une véritable réflexion sur la nature humaine. Il est d'abord important de noter que Final Fantasy XIII répond a de nombreux canon de la Science Fiction, qui sont, il faut bien l'admettre, purement européen. L'un des aspects les plus importants de ce genre, qui fut avant tout littéraire, est qu'il s'attaque toujours a un coté de la société qu'il critique.

    Si FFXIII ressemble a une arnaque en apparence très capitaliste, il est également, de manière ironique car le but était quand même de le vendre, une violente critique de se régime. C'est l'opposition frontale entre Cocoon, paradis sur terre et champion de la consommation de masse, avec Pulse, un monde naturel qui était basé sur une communauté des biens pour le bien commun. Je ne pense pas qu'il incarne le naturel bon de l'homme, bien au contraire, il est simplement la preuve qu'il peut toujours y avoir une lueur d'espoir dans les ténèbres les plus noirs. Il faut savoir que c'est ce message d'espoir que les créateurs voulaient faire passer : au Japon, la crise frappe de plein fouet les jeunes qui peine également a trouver du travail. Par cet oeuvre, les développeurs espéraient pouvoir leurs apporter un peu d'espoir et la volonté de vaincre et de réussir malgré tous les obstacles.

    L'une des clefs importante pour comprendre Final Fantasy XIII était de se lancer dans la quête des stèles Cie'th. Au fur et a mesure de la progression, elle révèle quelques informations clés sur Gran Pulse et les raisons de sa chute. Même si cela reste très nébuleux, elle est une véritable réflexion sur notre monde et le fait de savoir si finalement, les choses que nous considérons comme nos bienfaiteurs ne sont pas nos amis dans le fond...

    Concernant les Nazi, c'est presque incontournable, car c'est l'image même du mal dans le vingtième siècle, et pourtant, lorsque l'on connait bien la période, l'on sait que les Japonais pourrait balayer devant leurs portes : au nom du Bushido et de l'Empire, qui prônait la supériorité de la race japonaise, les massacres perpétré ont parfois atteint des proportions n'ayant rien a envier ou surpassant l’Allemagne Nazie. Si cela t'intéresse, je te conseille de te renseigner sur deux noms : Unité 731 et Massacre de Nanking. La cannibalisme était également une pratique répandu dans les troupes impériales.

    La science fiction a rapidement absorbé le facisme dans sa critique et son imagerie et en fait un élément presque incontournable. Star Wars en est une critique édifiante, tant les parallèles entre les nazi et l'empire galactique sont nombreux (bien qu'il reprend également des éléments nippons, notamment au niveau du casque de Darth Vader). Si l'Empire de FFVI n'avait rien de réellement commun avec l'allemagne Nazi, Galbadia s'en rapprochait tout de même sur un point : l'emploi des armes de Terreur, il est impossible de ne pas voir dans la base des missiles un parallèle avec les V1 et les V2 et l'on trouve également les abus d'une occupation militaire en allant a Timber. D'ailleurs, l'Ultimania Omega révèle que le groupe des Hiboux de la forets était a l'origine un groupe de résistant très actifs a l'époque de Laguna dont les membres ont été fusillé par les Galbadiens dans une méthode très nazifiante...

    Après, comme tu l'aura compris, je suis un passionné d'histoire, donc j'aime toujours voir des références historique, la seconde guerre mondiale reste l'un de mes sujets favoris. Donc tu comprendra que mon sens de valeur ne place pas la philosophie au dessus de tout, même si je l'apprécie tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
Pavel.54
L'un des Protecteurs d'Alexandrie
avatar

Masculin
Nombre de messages : 407
Age : 27
Localisation : Asteroide B.612
Date d'inscription : 30/11/2010

MessageSujet: Re: FFIX VS FFXIII   Mer 5 Jan 2011 - 3:15

Oui, je vois ton gout pour l'histoire. Je ne partage pas le même interet pour la seconde guerre mais j'aime egalement les reference faite dans les FF.

Quant à ta reference au sujet des atrocité commise par les Japonnais j'étais au courant, mais on aborde un theme qui justement va dans ce sujet...
L'Histoire n'est pas faites, ni de 1789, ni de la seconde guerre mondiale, malgré la claque que cette derniere a mis dans la tete des gens, dan la vie, dans la philosophie, etc... Mais c'est helas à force de pointer le nazisme du doigt (attention, mes propos ne sont pas à comprendre au sens propre, je ne defend aucunement cette horreur.) que les gens vont finir , soit par en avoir marre qu'on le leur rabache toujours le meme Histoire, soit elle finira par entrer dans les moers et perdra sa relle importance...
Je pensais justement jusqu'à ses derniers episodes, que Square ne tomberai pas dans le cliché facile de la critique de ce que tu appelle toi meme " l'image meme du mal dans le vingtieme siecle" et pourtant... L'image pour la plupart des gens. Mais les Japonnais ne sont meme pas les seul dans notre bon XXeme à avoir commis aussi des choses horrible, si tu connais l'Histoire je ne pense pas avoir besoin de te citer d'exemple...

Pour arriver là où je veux en venir, c'est que, oui, Galbadia est un régime totalitaire avec tous ce qui fais qu'on le compare immediatement à du fachisme ( pourquoi nazi? Mussolini aussi fusillé les dissident politique\ Et Franco de meme.) mais justement pas immediatement à l'image trop facile du mechant nazi qui a sans doute une photo d'hitler dans sa chamlbre au dessus de son lit. Or, FF XIII, tout comme Star Wars, nous lance dans la facilité de se dire : Ha oui, c'est les mechants nazi... La où, comme nous disions pour FF IX : Nous avons tous en NOUS une part à affronter. Tu vois? Je ne penser pas Square capable de tomber dans la faciliter du bouc emissaire qui est la methode de penser la plus utiliser aujourd'hui : Moi c'est pas grave ce que je fais, d'autre on fait pire.

Je ne sais pas si je m'exprime clairement et j'espere ne pas offensser certain, je ne cherche pas à defendre qui ou quoi que ce soit, juste je cherche à montrer ma deception de la part de Square dans Ce FAMEUX FF XIII, d'avoir choisie la facilité...
Facilité d'un Manicheisme assez deconcertant : Sahz le tout gentil m'a vraiment enerver et Vanille la petite qui regrette et qui est trop gentille en fait : faut arretter...
Revenir en haut Aller en bas
Sanguinius
Big connaisseur de Final Fantasy
avatar

Masculin
Nombre de messages : 129
Age : 30
Localisation : Baal
Date d'inscription : 02/01/2011

MessageSujet: Re: FFIX VS FFXIII   Mer 5 Jan 2011 - 22:25

    Rassure toi, je connais assez bien le sujet du 20ème siècle et donc je sais très bien que les Nazi et les Japonais ne sont guère les seul. Des Turques contre les Arméniens jusque Saddam contre les Kurdes, en passant par nous même Français (Setif, guerre d'Algérie...) personne n'a eu les mains propres dans ce siècle.

    La première question que tu soulève demanderait que l'on ouvre un autre débat : celui du devoir de mémoire. Risquons nous de banaliser le nazisme en le plaçant trop dans le viseur ? C'est une réelle question, mais je vais éviter d'y répondre de manière développé, car cela serait hors du sujet. Cependant, je donneras quand même un avis, c'est que la transmission de l'histoire reste essentiel et qu'il est important qu'elle reste, même si je reconnais certains excès.

    Concernant Galbadia, c'est assez floue...L'on peut voir un parallèle directe au niveau de l'uniforme de Caraway d'un noir de jais avec des bottes qui ressemble a celle d'un officier de cavalerie si mes souvenirs sont exact, mais c'est assez léger...C'est surtout l'image des missiles utilisés comme arme de terreur qui peut rappelé les Nazi, bien qu'on la retrouve également chez l'Irak de 1991...Donc je doit admettre que tu marque un point, même si Galbadia semble évoquer l'Allemagne Nazi, elle est en réalité plus dirigé vers les régimes totalitaire.

    Concernant FFXIII lui-même, la seule référence au nazisme est la Purge, cette idée de déportation par train est très associé aux nazi, même si d'autre l'on fait. Je tien a rappelé que ma référence concernait Agito et non FFXIII lui-même. La plus grosse référence au nazisme dans un Final Fantasy a été jusqu'à présent Final Fantasy VII Dirge of Cerberus (Le Ave Weiss est en fait un Heil, idée de purification pour "la cause", armée crée afin d'être sans morale, foi ni loi, ramenant directement a l'idée de la Waffen SS)

    Concernant Final Fantasy IX, tu m'excusera mais j'ai un peu de mal a trouver une part sombre chez un personnage comme Kweena. De même, Dagga incarne la bonté même. Je n'est pas trouvé FFXIII manichéen, bien au contraire, il présente dans la première partie du titre des personnages terriblement humain, en proie a leurs propres faiblesses : afin de sauver Vanille, Fang est prête a détruire la population d'un monde entier sans aucuns remords, ce n'est pas ce que je j’appelle la nature bonne de l'humain.

    Concernant Sazh, c'est parce que tu n'a vu ou voulu voir que la part "rigolote" du personnage. C'est avant tout un homme faible, un civil, plongé dans une aventure qu'il ne comprend pas. Il est très loin d'avoir des réactions de héros sans peur et sans reproche : trouillard a souhait, il s'accroche d'abord a Lightning avant de se décourager du comportement très rigide de la militaire. Comme Hope et Vanille, il représente l'homme moyen plongé dans une guerre qui le dépasse et essaye de s'en sortir. Il fuit pitoyablement et c'est bien pour cela que Vanille le suit, puisqu'elle ne recherche que cela également.

    La scène entre les deux a Nautilus est parfaitement révélateurs de la profondeur de ses deux personnages. Sazh n'arrive même pas a se donner la mort, incapable de vaincre sa peur de mourir, quand a Vanille, face a ses mensonges, elle pleurniche, incapable d'accepter plus longtemps en son coeur le poids de la culpabilité. Hope est également très sombre pendant toute la première partie du soft, alors qu'il décide de mettre la faute de la mort de sa mère sur Snow et essaye même de le tuer. En revanche, Snow lui est l'image même de l'abnégation, allant jusqu'à la stupidité, mais sa présence est nécessaire, car elle apporte une touche de bonne humeur qui rend le soft plus agréable tout en servant de révélateur de sa propre stupidité de par ses interactions avec Lightning et les autres membres du groupe, ou le premier commentaire de Vanille a son encontre "Vantard" il me semble.

    Sur la seconde partie, c'est en revanche beaucoup moins évident, mais tous les FF sont comme cela, lorsque vient le moment de l'assaut final, les doutes sont balayé, nos héros ont vaincu leurs peurs, leur part sombre, afin de faire le bien commun. C'est un cliché dans chaque histoire, FFIX ne fait absolument pas exception et tu le dit toi-même. Je pense que FFXIII souffre du coté terriblement humain de ses personnages, car cela les rends aux yeux de certain moins charismatique, ce qui n'est en réalité pas le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Pavel.54
L'un des Protecteurs d'Alexandrie
avatar

Masculin
Nombre de messages : 407
Age : 27
Localisation : Asteroide B.612
Date d'inscription : 30/11/2010

MessageSujet: Re: FFIX VS FFXIII   Mer 5 Jan 2011 - 22:48

Exact, je me suis emporter...

Citation :
ma référence concernait Agito

Oui, c'est vrai...

Citation :
une part sombre chez un personnage comme Kweena

Kweena est tres sombre en sommes, elle ne découvre les choses de la vie qu'en les mangeant : En detruisant leur essence... Elle n'apprecie pas une fleure pour sa beauté mais parce qu'elle a un "gout" particulier... C'est à mon tour de dire que c'est parce que tu n'a voulu voir en elle que la grosse cuisiniere rigolote...

Citation :
Dagga incarne la bonté même

Naiveté dirai je, ce qui peut etre un vice bien desagréable. Je n'apprecie Dagga que lorsqu'elle accepte de renoncer à cette fameuse bonté justement. (en se coupant les cheveux). Comme pour prouver aux autres que jusqu'ici elle se mentait à elle même, de la même maniere que Djidane ensuite, et elle pourra ainsi trouver les oreille de son coeur...

Citation :
Fang est prête a détruire la population d'un monde entier sans aucuns remords

Spoiler:
 

Citation :
C'est avant tout un homme faible, un civil, plongé dans une aventure qu'il ne comprend pas. Il est très loin d'avoir des réactions de héros sans peur et sans reproche

Le stereotype ne s'arrete pas aux héros sans peur et sans reproche : C'est justement un homme drole mais pour lutter contre sa propre peur. Le gentil petit papa. Tu ne peux pas reprocher la bonté de Dagga et ne pas voir le coter tres tres tres humain de Sahz, tellement que je n'ai vraiment pas réussi à y croire...

Citation :
Hope est également très sombre

Hope est le personnage que je prefere dans FF XIII, avec Snow qui incarne justement le seul coter Retro de cet episode. Snow me fais penser à Lock.
Mais le coter, "j'aime pas mon pere" ca va, Tidus à deja donner...

Citation :
incapable d'accepter plus longtemps en son coeur le poids de la culpabilité

Meme chose que sa soeur avec en plus le coter "incapable d'accepter".... Parcequ'elle a du bon en elle, du conflit... (fan de star wars s'abstenir).

Citation :
, afin de faire le bien commun.

Ce n'est pas ce que dis FF IX. Ils ne font pas le bien commun. Ils affrontent Darkness, c'est tout.

Citation :
terriblement humain de ses personnages

Justement pas je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Sanguinius
Big connaisseur de Final Fantasy
avatar

Masculin
Nombre de messages : 129
Age : 30
Localisation : Baal
Date d'inscription : 02/01/2011

MessageSujet: Re: FFIX VS FFXIII   Mer 12 Jan 2011 - 22:47

    Tu m'excusera d'avoir prit autant de temps pour répondre, mes activités aussi bien IRL que sur les forums RP ont fini par me rattraper.

    Alors pour Kweena en premier lieu, en matière de sombre, l'on peut faire mieux quand même...Dans FFIX, j'ai eu tendance a trouver nombre de personnage non-jouable plus intéressant que ceux du casting. Je reste persuadé que les deux meilleurs personnages restent Beate et Kuja. Kweena n'a rien pour elle hormis quelques moments franchement hilarant. Cette quête du gout ultime n'est pas si méchante, elle mange...Rien de plus ! On peut y rechercher une symbolique particulière, poussé le raisonnement jusqu'a dire que la race entière des Kwes n'est qu'une race exterminatrice recherchant la fin du monde en le dévorant entièrement...Des Tyrannides avec une longue langue pour ceux qui connaissent Warhammer 40000...Mais personnellement j'ai tendance a trouver cela pas très crédible. C'est tout le problème de FFIX, son image de fable le rend trop peu sérieux.

    Elle n'est pas que naïve, c'est quand même un peu l'amour universelle, toujours en train d'essayer d'apaiser les conflits, a se jeter sur Branet alors qu'elle a essayée de la faire tuer...Et quand elle coupe ses cheveux, c'est son dernier passage marquant dans le jeu...D'ailleurs, elle les récupère a la fin, la preuve qu'elle ne peut échapper a son destin de princesse...La symbolique de cette coupure est plus ici je pense plutôt qu'à renoncer a sa bonté intérieure, car jusqu'à la fin du titre, Grenat ne marquera jamais de haine particulière ou quoi que ce soit de négatif...

    Concernant Fang...

    Spoiler:
     

    Sazh est le boulet de l'équipe a plus d'un titre : nombre de scène le mette dans une situation ridicule et il ne fait rien pour s'arranger. Mais lors de son périple avec Vanille, il sort de son cliché pour parler de son fils et de sa vie, les contradictions qui s'opposent. La scène de Nautilus ou il découvre la vérité a été l'une de celle qui m'a le plus marqué du jeu. Ici d'ailleurs, la notion de sacrifice de type judéo-chrétienne est rejetée : Sazh n'accepte pas la mort de Vanille en compensation pour ce qu'il a perdu. Au final, il assume seul la responsabilité de ce qui arrive a son fils plutôt que de mettre tout sur les épaules des deux Pulsienne (voir la nouvelle sorti en même temps que le jeu sur PS3 au Japon cette fois pour les détails). Si au final il possède nombre de coté énervant et que son coté papa "gâteau" n'est pas des plus intéressant, j'ai quand même trouvé qu'il était le personnage le plus humain du lot. Après, l'on aime ou l'on aime pas c'est une autre questions.

    Par contre j'ai vraiment du mal a comprendre pourquoi tu aime Snow...L'archetype du héros sans peur et sans reproche, il ne se remet pratiquement jamais en question et quand il le fait, cela ne dure jamais très longtemps, son amour déraisonnable pour Serah le pousse a toujours y croire et d'ailleurs il fini par convaincre Lightning d'y croire également...Bon après, les deux Shiva étaient classe, et je le détestait moins que Hope. Hope fait pas trop chier avec son coté "j'aime pas mon père" c'est quand même très loin de Tidus pour qui c'est une véritable fixation. Concernant Hope, c'est juste un problème de communication assez typique de l'adolescence et lorsqu'il se retrouve, on en a la preuve flagrante. Mais ce personnage m'a agacé a faire son pourris gâté tout le temps, son "complexe d'oedipe" sur sa mère et puis c'est le gosse du groupe, et FFXIII n'avait pas a s’embarrasser d'un personnage aussi jeune, malheureusement c'est la règle dans chaque FF, faut toujours un gamin...(FFVIII est le seul a déroger a cette règle, ca doit être pour cela que c'est l'un de mes préféré lol)

    Pour Vanille, je te renvoie a mon passage sur Fang par rapport a la stase cristalline. Cependant, le coté Star Wars est présent, mais après tout, comme beaucoup de joueur de FF, Square Enix sont des fan indécrottable de celle série et cela n'est pas pour me déplaire...

    Alors la par contre c'est de la mauvaise foi manifeste : le combat contre Darkness est quand même celui pour sauver le monde. S'il symbolise bien la lutte des personnages contre leur peur de mourir,c 'est également celle pour prouver que le monde entier d'Héra, pourtant condamné d'après Garland a fusionné avec Terra, désire continuer a vivre. La présence des flottes en orbite autour de Mémoria en est une preuve accablante. C'est le soulèvement des vivants de la planète entière contre ceux qui veulent la détruire, et nos héros restent avant tout leurs porte voix. La ou l'on a une différence notable avec FFXIII, c'est que si les héros veulent se positionner comme représentant du peuple, ils ne le sont pas : même lors du dernier chapitre, alors qu'on passe a Eden, on se fait insulter par la population présente sur les lieux. Quelque soit le FF, le combat final pour la sauvegarde du monde est bien une preuve que malgré tous ses défauts, il mérite d'être sauvé et donc au final la bonne morale est sauve, FFIX n'échappe pas a cette règle pas plus qu'un autre.
Revenir en haut Aller en bas
Pavel.54
L'un des Protecteurs d'Alexandrie
avatar

Masculin
Nombre de messages : 407
Age : 27
Localisation : Asteroide B.612
Date d'inscription : 30/11/2010

MessageSujet: Re: FFIX VS FFXIII   Lun 17 Jan 2011 - 0:49

Si les Heros de FF IX se battent pour la sauvegarde du monde, je suis le dernier des crétins. Ils savent tous que Hera est comdamner et je te signal que FF IX est le seul à finir sur cette derniere image où l'on peut clairement comprendre la fin des haricots pour tous.... (voir un post laisser sur un autre sujet...) Et, je ne suis pas au courant des dernieres nouveautées de Square (ils sont tellement bas dans mon estime desormais) mais je crois qu'aucune suite n'est à prévoir au sujet de FF Ix, ce qui laisse le doute sur toutes les suppositions possibles.

J'aimerai ajouté avant de continuer car je te vois souvent citer des gars de Square, ou des propos rapporter par des gars de l'equipe : Le propre des commentaire post episode sont clairement de vendre le jeu et son purement du fan service. Pour avoir une idée, autant ne compter que sur soi meme.
Pour continuer sur ma parenthese, tu as vu la moyenne d'age des perso de ff VIII. Tu trouve qu'il n'y a pas de gamin?

Revenons à nos moutons : As tu vu la fin de FF IX ? La coupe des cheveux de Dagga n'est pas le renoncement à sa vie de princesse : ce fait est plus mis en avant lorsqu'elle perd la marque de sa royauté (la dent de dragon) et que plutot de la ramasser elle fonce sur Djidane... La coupe des cheveux représente justement la fin de l'innocence. Jusque la elle n'a meme pas été capable d'etre reine. Ele reconnais qu'elle qu'une enfant et qu'elle doit desormai vivre par elle meme, comme vient de le lui dire Djidane au sujet du Grenat qu'il lui remet. (Qui, au passage, contient Bahamut, le DIEU des invocations depuis FF IV). Ce qui explique son manque de présence par la suite. En enlevant son masque de fausseté quant à, la vie est belle, elle n'est plus rien, elle doit desormais se construire pour de bon.

Quant à Kweena, je reste sur ma position, tu m'aide tout en me contredisant. L'essence même de FF IX est de réunir fables et amusement avec sujet sérieux. Kweena en est l'archetype et ma théorie sur la destruction est plus serieuse qu'elle n'y parait. Je ne parle pas vraiment de destruction, mais de faim inssassiable. Une envie de devorer sans cesse, le neant à remplir...

Quant à Sazh ou Snow, je ne remet pas en question la qualité du travail mis en oeuvre pour FF XIII, mais plutot d'une facilité plus que deconcertante. Dans le stéréotype, Sazh est un personnage trés attachant, et comme toi, j'ai beaucoup aimer le passage au nautilus, mais cet episode manque d'un petit quelque chose que je ne prvient pas à definir. On reste sur sa faim. Ce week end même, je me suis refait Orphan (Je visais le trophé super Star) et j'ai rigoler à plein poumons de revoir la scene où ils se souviennent des "moments passer enssemble", comme le generique de la croisiere s'amuse et là soudain : "Mais tu étais avec nous...". Arette cinq minutes, pour une fin, elle est foirreuse.... Et c'est en ca que j'aime Snow, il représente l'anti héro absolue au milieu de tout ces faux anti hero mais qui en sont quant meme. Description:

Lightning = Clad : Ex-SOLDAT, taciturne, professionelle, pas bavarde, bref, le hero FF Copier\Coller.
Hope : Meme pas besoin, tu l'a fais toi même.
Vanille : Entre Hope et elle c'est du kif kif. Bon, je vais rien dire, meme sa voie me fais des frissons de degout.
Fang : Ha Fang, ou Auron, Kain, Sabin, et j'en passe. Le personnage puissant qui a forcement un lourd passé derriere lui...
Sahz : Amusant, mais à part son fils et le coter gaffeur on tourne vite en rond.
Snow : j'en ai deja parler.

Je vais dire : J'ai beaucoup aimer FF XIII, jusqu'à l'avoir fini. On se dit " Ha ca va commencer." Ha enfin on va voir la trame se demarquer. Et une fois Orphan vaincut on se dit "c'est tout?". Si les persos secondaire dans FF IX peuvent etre plus interressant que les heros, FF XIII manque carrement de personnages. Quelques PNJ auquels on peut parler, et une planete entierement vide. Bravo !!! Oui, les stele son un moyen de voir Pulse differement, mais quant meme.

Ensuite, mais ca ne concerne pas uniquement FF XIII, le coup du passer 300 H de jeu pour se degoter UNE arme ultime, je deteste ca. De meme quant à l'entrainement. a ne concerne pas l'histoire certe mais ca pese pour moi dans la balance. Tu dis aimer FF VIII, vois la faciliter avec laquelle on monte de niveau... Voila un FF creer pour son histoire, et une fin des plus remarquable ( Voir tous les débats sur Linoa\Ultimécia dont je tairai mon opinions nous ne sommes pas sur le bon topic). Meme chose pour FF IX. On peut IMAGINER, REVER, CREER, INVENTER. Que me dis tu sur la fin de FF XIII ? Ils vont peut etre faire une suite? La poule aux oeufs d'or (J'ai nommée FF VII) ne marche plus? Ils n'on plus d'idée de suite? Les arriere petits enfants de Clad non?

Je dévie. Je ne pensais meme pas qu'il étais besoin de faire une nouvelle pour mieux comprendre un FF. Je dois etre devenu Old School, ou trop detraquer du cerveau pour ne pas avoir envie qu'on me guide pour comprendre...

Voila moins point final dans ce brouhaha d'idées (j'ai travailler toute la journée (Et oui, le dilmanche aussi) et j'ai la tete exploser) c'est que FF IX nous invite à rever justement parce qu'ila sut trouver le juste milieu entre reve et realité, fable et psycologie, et je pense que l'on parlera encore longtemps de cet episode et de ses predecesseur mais qu'on oubliera vite FF XIII comme on a deja oublié FF XII et sa clique... Tant et si bien qu'ils nous servent alors des restent d'idées sous forme de .2 ou de .Versus, comme pour nous dire : "attendais, ne l'oublier pas si vite, l'edition collector va sortir..."

Sur ceux, je vais me faire un petit combat à l'aréne sur Resonnance of Fate, que je trouve magique, et dormir un bon coup. En te souhaitant une bonne semaine et en esperant une reponse prochaine...
Revenir en haut Aller en bas
Sanguinius
Big connaisseur de Final Fantasy
avatar

Masculin
Nombre de messages : 129
Age : 30
Localisation : Baal
Date d'inscription : 02/01/2011

MessageSujet: Re: FFIX VS FFXIII   Sam 22 Jan 2011 - 1:08

    Cette ultime image de la scène de fin de Final Fantasy IX a suscité nombre de débat et de polémique. Elle se réfère a des paroles de Garland sur l’inéluctabilité du destin entre Héra et Terra, mais il est impossible de savoir si elle a un ancrage réel dans l'histoire ou si elle est placée ici juste pour faire beau...Une thèse tout aussi viable pourrait considéré que Terra ne peut plus absorber Héra a partir du moment ou elle est détruite par Kuja...De plus, l'Ifa, le catalyseur de la fusion, meurt a la fin de FFIX, une fois le Darkness détruit...Donc la fusion ne peut plus avoir lieu sans ses éléments. D'autre part, les Final Fantasy on toujours transmis un message d'espoir. Il serait curieux que le message de FFIX serait la lutte impossible contre le destin. (bien que c'est en partie suggéré dans FFIII, ou a la destruction de Cloud of Darkness, cette dernière affirme qu'elle ne peut être vaincue totalement et qu'elle finira par l'emporter, et même les héros semble l'admettre, jusque que "cette heure n'était pas encore venu")

    Les propos qui suivent la création d'un jeu sont parfois très instructifs. Certains coté de Final Fantasy XIII on été abandonné afin de bouclé le jeu plus vite et respecter des objectifs de vente, les développeurs l'ont clairement assumé dans plusieurs interviews, ce qui n'est pas très politiquement correct tu en conviendra. Personnellement, j'ai tendance a toujours trouver cela instructif, car cela permet d'en savoir plus sur la phase créative et de connaitre les sources d'inspiration (mais je suis aussi un joueur de Metal Gear Solid ou de nombreuses références sont également très présente)

    Concernant la moyenne d'âge des personnages jouable de FF, elle est a 17. Quistis doit avoir 18, Seifer 19. Ce sont des pré-adulte donc...Il y a une sacré différence entre 17 et 14ans, j'ai eu l'occasion de m'en rendre compte IRL car ma soeur a 8 ans d'écart avec moi et je n'est put noué des liens avec elle que lorsque j'ai attend les 17/18ans, un âge ou je pouvait enfin être assez mature pour communiqué avec elle. On est donc loin de l'âge de Hope, ou pire, de Eiko par exemple...

    La note sur Bahamut est amusante puisque mine de rien, FFXIII lui rend toutes ses lettres de noblesses : de toutes les invocations, elle est de nouveau la plus puissance, ce qui n'était plus arrivé depuis Final Fantasy VII ! Seul Hécatonchire peut espérer parvenir a un taux de dégât a peu près semblable, mais cela reste en dessous. Sinon pour Grenat, ton argumentaire se tien...Reste que même sans les cheveux, elle reste quand même très nunuche, mais bon c'est aussi pour cela qu'on l'aime hein xd

    Au final, cette histoire de Kweena reflète une chose sur laquelle je vais revenir plutard, donc je ne développerait pas pour le moment.

    Personnellement, je n'est pas trouvé qu'il manquait quelque chose au passage de Nautilus, il est très fort et ce suffit largement a lui-même afin de comprendre le titre. Alors par contre, la je trouve que tu abuse...Je ne vais pas te mentir, le passage des souvenirs, moi aussi il m'a gavé, surtout au point le plus critique, alors que Fang libère enfin la bête ! Toutefois, on en retrouve un équivalent dans TOUT les Final Fantasy : exemple tout con : FFIV ou les autres membres de l'équipe prononce tous une phrase juste avait le combat contre Zeromus afin de régénéré les héros, FFVII c'est le passage ou Cloud encourage tout le monde a trouver la raison de battre Sephiroth, mais aussi quand ils se retrouvent tous juste en face de lui. FFVIII c'est plus ténue, il s'agit du choix du lieu pour le retour, l'orphelinat d'Edea...C'est dans FFIX toutefois que ce passage est le plus éclatant : la transmission des pouvoirs afin de permettre aux quatre que l'on retient de vaincre le Darkness ! Si cela c'est pas de la scène tarte d'amitié éternel, je me pend ! Bien entendu, c'est "pire" dans FFXIII, mais juste parce que la mise en scène générale est un cran au dessus. Cela rend les grand moment (assaut sur Eden, Nautilus, image de guerre au début du titre, intervention de Snow avec Shiva a Palumpolum, le Palamécia...) plus fort, mais rend les moments typique de manga Shonen bien plus présent aussi...C'est juste le retour du bâton de la haute technologie. Hors, nous avons volontairement choisit d'écarter le comparatif techniques des soft.

    Light : sa ressemblance avec Cloud était assumé dès les premières images de FFXIII, les développeur eux même avouant qu'elle avait été dessinée comme une "Cloud au féminin". Pourtant, je trouve le personnage de Lightning bien plus profond et intéressant que celui de Cloud, incapable de sortir de sa dépression éternelle constante.
    Vanille : elle est plutôt l'anti-Hope en fait : Hope est le pourris gâté qui est incapable de supporter que son univers s'écroule alors que Vanille passe au départ pour une fille qui n'a rien pour elle hormis sa bonne humeur. Perso j'ai toujours adoré sa voix, mais je me suis douté qu'elle ne plairait pas a tout le monde. Non, le truc le plus ridicule de ce perso, c'est sa manière de marcher...Mais LOL quoi !
    Fang : si encore la ressemblance a Auron ou Kain est justifié, j'ai toujours vu Sabin comme un bon vivant, assez rigolard et pas prise de tête...Tu ne voulait pas plutôt dire Shadow ? En même temps, cet archetype, on le retrouve dans FFIX, c'est Tarask. Et franchement, Fang est bien plus réussie que Tarask sur tous les plans.
    Sazh est un personnage réellement plus intéressant dans le sens ou il incarne parfaitement l'homme moyen. Bien sur, il reste le boulet de l'équipe et le comique, mais dans le fond, on l'aime bien quand même, et puis le voyage serait pénible s'ils tiraient tous des gueules d'enterrement ! Ah puis Sazh c'est l'éternel pessimiste pendant une bonne partie du titre quand même !

    Concernant l'absence de personnage secondaire dans FFXIII, je la regrette autant que toi dans le sens ou ils y avaient de bonne esquisse avec les officiels de la PSICOM, mais elles ont été trop peu exploité a l'exception de Cid Raines, ce qui est regrettable. Mais vu que la vedette est partagé entre les six héros, je trouve que c'est quand même beaucoup plus supportable que dans Final Fantasy VI ou Kefka écrase réellement tout sur son passage...Le choix d'un Pulse totalement vide m'a également frustré. Quand je suis arrivé a Oerba, alors que j'avais espérer enfin croisé quelques humains en tapant tout le chemin et que j'ai compris qu'il n'y aurait personne, j'ai vécu la même déception que les héros...Je croit que c'est ici la vrai force du titre : il parvient a t'immerger assez pour que tu ressente la plupart du temps les choses que les personnages sont amené a ressentir (a moindre degré tout de même)

    Alors d'un point de vue personnel, j'ai mis 126 heures a tout faire a peu près sur FFXIII, il ne me manque que quelques trophées. Les armes ultimes m'ont prise un certain temps pour mes trois personnages en effet, je croit que le plus regrettable, c'est qu'à l'instar des associations de matéria dans FFVII, c'est impossible de savoir comment les obtenir rapidement sans soluce. Au niveau du temps d'entrainement toutefois pour remplir tous les crystarium a fond, FFXIII est bien plus abordable que FFVII...Ou FFIX, ou le nombre de point d'exp pour monter de niveau devient vite Pharaonique. Il est vrai que dans FFVIII, c'était beaucoup plus courts a cause du fait qu'il fallait toujours 1000exp pour chaque level et que les monstres, a l'exception de l'ile de l'enfer et du paradis, suivait le niveau des joueurs. Toutefois, ma première partie de FFVIII m'a prise 136 heures, avec tout le temps que j'ai passé sur le jeu de carte (qui contrairement a celui de FFIX, n'était pas gadget...) c'est compréhensible. FFIX est quand même également un mauvais élève au niveau des équipements ultimes, puisqu'il faut battre Gaïa pour obtenir l'invocation ultime, ce qui demande beaucoup de temps et d'entrainement ! Sans compter la longueur horripilante de la quête des chocobo.

    FFVIII laissait en effet beaucoup de place a la créativité et a l'imagination avec nombre de thèse possible sur les personnages, FFIX était quand même plus fermé de ce point de vue...Ce que j'aime dans notre discussion, c'est que tu critique FFXIII sur des points inhabituel par rapport a la masse, ce qui prouve que tu ne recherche pas nécessairement les mêmes chose que ceux qui ne voit pas plus loin que le bout de leurs nez. Tu t'est intéressé au titre pour en faire une véritable critique adapté a ton gout, comme j'ai fini par le faire pour FFXII alors que j'ai trouvé cet épisode au départ totalement imbuvable ! Voit tu, FFVIII est probablement mon épisode favoris, c'est le premier auquel j'ai joué et j'y suit très attaché, je pense que c'est le cas de chaque premier FF de chaque fan. Pour beaucoup, cette liberté d'imagination représente un défaut du soft, pas assez précis pour être efficace. Moi personnellement je suis thermo-adaptable, c'est surtout la profondeur du contexte qui m'intéresse. Par exemple, l'intrigue religieuse de FFX ne m'a jamais trop passionné, alors je n'est jamais accroché a cet épisode qui ne laissait pas trop de place a l'imagination. Si je reconnais volontiers en tant que joueur de RP sur forum que FFXIII ne laisse que très peu de place a cela aussi, l'intrigue ma tout de suite accroché, ce qui prouve que je suis inconstant dans mes exigences.

    Maintenant, la ou je voulais en venir déjà avec Kweena, c'est qu'au final, on est de nouveau dans une simple question de goût. Tu aime les fables, tu l'avoue volontiers, ce qui est ton droit le plus stricte, je ne le nierait pas. Tu veut rêver, le rêve est une notion très abstraite qui est associé a la psyché même et donc adaptable a chaque joueur. Personnellement, j'adore la technologie, et je n'est pas peur de dire que l'univers de FFXIII m'a fait réver, de la science fiction pratiquement pure (y a quand même Gran Pulse...) je ne pouvait pas attendre mieux. Alors que FFIX et son ambiance de fable ne m'a pas touché, car je déteste les fables...(3 a mon écrit de Français car je suis tombé la dessus...20 a mon oral sur le dernier jour d'un condamné...) Par contre, si FFIX dispose de sa petite communauté de fan irréductible le défendant bec et ongle, comme le VIII d'ailleurs, il est a mon avis dans la catégorie des FF de second plan, on en parlera jamais autant que FFX, VII ou VI.

    Concernant la suite, je suppose que tu l'aura vu, elle a été officialisé et elle semble prendre un tournant plus héroic Fantasy d'ailleurs...Puisque les développeurs affirme avoir prit en compte les critiques des joueurs, il faut s'attendre a voir des villes et une plus grande liberté, toutefois, le système de combat sera amélioré, ce qui suppose que la base devrait rester la même. FFXIII a quand même atteint le 6 million d'exemplaire, en un an de commercialisation, il a déjà battu FFXII qui pour le coup a vraiment fini aux oubliette. Après un an, je pense que l'on peu le dire, FFXIII ne sera probablement pas dans la postérité des FF comme FFVII ou FFX, mais il ne tombera pas au niveau du XII, sinon il n'y aurait pas de suite sur console de salon, on nous ferait un vulgaire spin-off sur portable a l'image de Revenant Wings.

    Bon comme je connais pas Resonance of Fate, je ne vait pas en parler, bon jeu a toi en tout cas !
Revenir en haut Aller en bas
Pavel.54
L'un des Protecteurs d'Alexandrie
avatar

Masculin
Nombre de messages : 407
Age : 27
Localisation : Asteroide B.612
Date d'inscription : 30/11/2010

MessageSujet: Re: FFIX VS FFXIII   Sam 22 Jan 2011 - 16:42

Alors, comme tu dis, un FF laisse toujours place à l'espoir, meme si FF VI reste aussi assez sombre quant à sa fin, et FF IX ne déroge pas à la règle. Comme je l'entends sur le sujet " Darkness et la mort dans FF IX" , les personnages meure peut etre, Terra et Hera certainement aussi, mais, non pas sur des paroles de Garland mais belle et bien sur la réalité du CRISTAL, on peut en deduire qu'une nouvelle planete se formera... Et ce sera au cristal (symboliser aussi par la "riviere de la vie" dans FF VII) à choisir avec quelle existence il creera ce nouveau monde... C'est justement là qu'est leur espoir. Ils n'ont plus peur de mourir, darkness est vaincut, ils peuvent affronter la mort sans crainte, et ils crééent ainsi une nouvelle vie, une nouvelle existence : La fusion du monde des reves (Hera) à celui de la mort et du vide (Terra).

Tu parles de Metal Gear? C'est une serie qui m'a apporter bon nombre d'idées, et qui m'a faconner d'une certaine facon, ma culture general actuelle. Mais pour cela, je n'ai pas eut besoin de monsieur Kojima. Ce qui renforce mon idée de l'ininteret de se focaliser sur les propos de gens qui vivent des paroles qu'ils vont prononcer sur leur jeu. Quelle ne fut pas les attentes interminable pour en apprendre sur les futurs MGS... Pas une bride ne sortais de l'equipe....

Ne t'emballe pas sur FFVIII et leurs ages. C'est moi meme mon premier FF et comme tu dis ca laisse des traces. Je plaisanter, c'est tout.

Bahamut !? Toutes ses lettres de noblesses dans le XIII ? Tu te fout de moi! Meme mon frere ne l'avait pas reconnu... Il est moche, absolument pas travailler, il va meme jusqu'à remplacer Valefor en prenant des gens sur son dos... Quelle legende de FF se laisse monter? Dans FF IX c'est là qu'on voit tout de suite la difference entre Silver Dragon de Kuja, qui passe pour docile et domptable, face à Bahamut, qui meme sous la domination de l'invincible reste brutal et puissant, sauvage et destructeur. Dans le XIII ? On l'apelle et il vient, comme un robot ( Les invocations sont toutes gacher dans FF XIII, ils nous avaient deja decut en les retirant du XII pour nous mettre les LUCAVI.)... Navré mais si on parle de Bahamut je confirme que dans le XIII, il m'a absolument pas plus... Et si on en reste aux "monstres", Ragnarok est on ne plus moche...


La passassion des pouvoirs avant Darkness est bien doser je trouve, rien à voir avec la croisière s'amuse. Et comme tu dis, tous les FF ont ce moment de "amitié eternelle", je reste donc sur mon point de vu...


Oui, je me suis tromper, j'entendai Shadow, pas Sabin l'ours...


En quoi on plonge dans l'univers de Gran Pulse? Soi plus explicite parceque des le debut je savais qu'il n'y aurai personne... Le faux espoir de Oerba c'est juste parceque le scenar devient completement bidon et on ne sait plus quoi faire alors on se donne un objectif. Le passage sur Gran Pulse et beau, mais totalement inutile. Et a aucun moment je me suis dis, "Oua, les persos pensent comme moi" d'ou mon avis sur le stéréotype. Tu passe quelques heures de jeu à aller d'un bout à l'autre de la planete pour revenir en arriere... Les Heros apprennent à mieux se connaitre eux meme c'est ca? C'est surtout une facon de montrer le MECHANT capitalisme de Cocoon, face à la beauté de la nature et sa richesse ( écolo nous voila en marche) tout ca pour amener à cette fameuse fin qui attend une suite... On perlai de MGS je crois? Si tu es un vrai fan tu doit savoir combien les gens se sont mordu les doigts en attendant le 3 puis le 4 ensuite... Ca a été trés long, et pourtant, Kojima à dissequer sa serie en quatre épisodes distinct (qui ne sont pas reelement des suite en plus) mais à chaque fois, chaque épisode est complet. Chaque MGS se suffit à lui même. Pas besoin de "suite pour expliquer ou pour rattrapper ce qu'on a pas put dire vu le temps qu'on avait". FFI a été fait un peu à la va vite. C'étais le derniere "Fantaisy" de Square et pourtant, il est complet. Pour etteyer mon propos, je reste sur MGS, ils on creer deux episodes sur PSP, qui sont nul à ch..., pourquoi? Parce que fait à la va vite et servant l'un l'autre à expliquer le pourquoi du BIG BOSS.

Tout les FF sont trés long à finir à cent pour cent, ce que j'entend par là, c'est que depuis FF X, TOUTES les quetes annexes ont d'une difficulté sans fin. Je te l'accorde, la quete des chocobos de FF IX, est tres longue (en plus d'etre la seule reele quete secondaire) mais elle est à la porter de tous. C'est pas dure de creuser en appuyant avec une touche et d'avoir la logique de pas chercher toujourds au meme endroit. Par contre, battre Der Richter dois mettre vingt bonnes minutes (c'est ce qu'on m'a dis je n'ai jamais eut la patience) et obtenir la derniere arme de lightning met bien comme tu dis, 20H. Dans FF VII, un omnislash suffit pour obtenir derniere arme, dans le VIII, le plus dure est de trouver les matériaux sans soluce... Les nouvelles quetes annexe sont ouverte à un publique qui aime passer du temps devant sa console pour faire toujours la meme chose, ou pour ceux qui aime se faire torcher la tete 20 fois avant de venir à bout d'un monstre... Moi, ca m'enerve tellement que j'en casserai mes manettes....

FF IX laisse place à la créativité et à l'imagination, c'est de la mauvaise foie de dire le contraire apres notres discution : Sur Dagga, sur Darkness, sur Kuja, sur la FIN en general,... Meme dans FFVIII on est guider vers une reflexion et un debat qui se devais d'exister... Laisser le choix du nom de la bague de Squall pour en faire le nom de l'invocation d'ultimecia est on ne peut plus flagrant...

Pour ce qui est de l'imagination, je suppose que moi, je ne suis pas thermo adaptable, FF X je n'ai pas accrocher parcequ'il représente pour moi, le precurseur de F XIII, linéaire, plus de carte du monde donc plus de quete annexe avant ou de liberté conditionelle, et un scenario qui te dis "ne cherche pas à comprendre on va tout te dire". Ce qui m'amène à la premiere phrase de cet opus : "ecoutez mon histoire" en gros assied toi tranquille, on va juste te raconter un truc... Meme chose FF XII, c'est une histoire, pas un sujet de reflexion. Comparer ces trois derniers episodes à leur predecesseur c'est comparer " Les trois Mousquetaires" aux "Misérables", ou du Netomb à Vian...


Deux petites choses, si on continue de parler de FF VII c'est plus parceque c'est l'épisode dont on à fait le plus de rebondissement.... Et la plupart des fan inconditionelle de FF VII sont souvent des gens qui n'ont jouer qu'à cet episode... Les fan de FF, on souvent un gout prononcer pour les persos du VII, ou à quelques allusion tres jolies, mais pour la plupart , on aussi un episode favorie autre que ce dernier... Et FFIX à souvent une place de choix...

Concernant la suite ? Oui officialisée, mais tu parle uniquement du gros bide de Revenant Wings sans parler d'un autre tres tres gros bide, et qui pourtant est sortie sur la même console que sa genèse avec un temps de travaille tout aussi raisonnable, j'ai nommé FF X.2.
Rassure moi, ils ne vont pas l'apeller FF XIII.2 ? SI ?

Au reste nous avons en effet une facon tres differente d'aborder les FF et c'est en cela que je trouve nos conversation trés interressante. Je te remercie par ailleur pour ton compliment concernant ma reflexion sur FF XIII e m'ettone que tu ne me complimente pas sur mon écriture et mon orthographe
Wink (19 en Lettres au bac) .

Je ne m'éttone pas, par ailleur que nous trouvions un terrain d'entente sur le sujet FF VIII, qui réuni justement et tres adroitement, Science fiction et Fable, Reflexion et jovialité, Tristesse et Espoir...

Si je puis conclure en t'invitant à te procurer RoF au plus vite je le ferai. Je suis tres agreablement porter dans son univers tres futuriste et de science fiction, je pense qu'il te plairai...

Sur ce, à bientot....
Revenir en haut Aller en bas
Cissnei-Chan
Ultime membre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2095
Age : 28
Localisation : Ganymède
Date d'inscription : 25/07/2008

MessageSujet: Re: FFIX VS FFXIII   Sam 22 Jan 2011 - 17:50

http://www.ffworld.com/?rub=square&page=chiffres

On doit pas avoir la même définition du bide.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Pavel.54
L'un des Protecteurs d'Alexandrie
avatar

Masculin
Nombre de messages : 407
Age : 27
Localisation : Asteroide B.612
Date d'inscription : 30/11/2010

MessageSujet: Re: FFIX VS FFXIII   Dim 23 Jan 2011 - 1:37

Oui, je vois beaucoup de chiffres... Comme pour FFXIII tout du moins, ce qui ne prouve absolument rien quant à la qualité du jeu en général...
Revenir en haut Aller en bas
Cissnei-Chan
Ultime membre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2095
Age : 28
Localisation : Ganymède
Date d'inscription : 25/07/2008

MessageSujet: Re: FFIX VS FFXIII   Dim 23 Jan 2011 - 2:14

Ça prouve juste qu'il n'a pas "bider". C'est l'unique point je voulais reprendre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Pavel.54
L'un des Protecteurs d'Alexandrie
avatar

Masculin
Nombre de messages : 407
Age : 27
Localisation : Asteroide B.612
Date d'inscription : 30/11/2010

MessageSujet: Re: FFIX VS FFXIII   Dim 23 Jan 2011 - 11:38

Allons allons, je ne rentrerai pas sur ce débat... Si tu veux, c'est pas un bide, juste le FF le plus nul auquel j'ai jouer...
Revenir en haut Aller en bas
Kaori
Ultime membre
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1622
Age : 27
Localisation : =)
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: FFIX VS FFXIII   Mar 25 Jan 2011 - 15:35


( Je n'ai pas lu les posts précédents xD Je dis juste mon avis suite au titre =3)

Hum... FF13 a été un jeu intéressant, mais si c'était une réelle déception. Tout ce bruit médiatique pour un jeu qui ne sort pas du lot... J'ai trouvé ça dommage =\...

Il ne faut pas se leurrer... C'est comme ça depuis la fusion entre Square Soft et Enix (Pour avoir fait un dossier en anglais dessus <<...). C'est triste à dire, mais les deux concurrents à l'époque étaient dans la mouise ( Je rappelle le bide du film "The Spirit winthin'" pour Square Soft) et la fusion leur apportait à chacun des avantages.

La politique de l'entreprise à changé, au grand dam des joueurs mais bon, on y peut rien =(. Ils veulent viser un plus large public et faire plus de profit? Ah bah à leur guise =)

C'est pour ça que c'est dur de comparer FF13 avec FF9... Mais si je ne prends pas en compte le contexte économique, l'époque et blablabla, je dirais que le 9 est incontestablement le meilleur =). L'histoire est parfaite, l'ambiance est magique! Les persos sont tous attachants... (Et vui, j'ai eu la petite larmichette quand Bibi voit ses semblables tomber dans les airs dans le CD1 xD) Enfin bref je pourrais continuer longtemps =).

Bien sûr, niveau graphisme ce n'est pas le top (et encore les cinématiques sont bluffantes pour la PS1) mais bon on était en 2001.

Le 13... Ok, il est magnifique... mais il reste linéaire =(... Pas de boutiques, pas de villes, toujours en fuite... La magie des FF n'est pas là =\ On a l'impression de faire le jeu en retenant sa respiration (Comparaison étrange, je l'avoue XD). Et personnellement, je ne pourrais pas déterminer la carte de Cocoon rien qu'en jouant O_o'... Par contre, les personnages étaient très expressifs et j'avoue que c'était assez troublant (D'ailleurs j'ai adoré 8D!)

Après, totalement HS, est ce que SE s'est servi des avis dévaforables pour FF13 afin de nous sortir un FF13 versus "de la mort qui tue"? Personnellement, j'aimerais bien y croire mais il ne faut pas rêver xD Déjà qu'un FF13-2 est prévu O_o'...

Mais bon, même si je n'ai pas apprécié le 13, je vais quand même faire le versus et le 13-2... Quand on est accro, on change pas Razz *Muahah*

Revenir en haut Aller en bas
Sanguinius
Big connaisseur de Final Fantasy
avatar

Masculin
Nombre de messages : 129
Age : 30
Localisation : Baal
Date d'inscription : 02/01/2011

MessageSujet: Re: FFIX VS FFXIII   Mar 25 Jan 2011 - 22:12

    Eh bien cette fois, j'ai beaucoup de chose a dire, je vais essayer de répondre un par un :

    Pavel : Je suis en effet un ancien fan de Metal Gear Solid. Pour t'expliquer mon lien avec cette série, j'ai trouver un jeu parlant de sujet difficile, les abordant avec beaucoup de force et de conviction, n'hésitant jamais a taper même dans l'actualité qui dérange, sans parler du coté militarisé a l’extrême qui me plaisait beaucoup et une mise en scène très forte, digne d'un film, qui rendait le tout très accrocheur. Moi aussi j'ai beaucoup appris grâce a Metal Gear mais je doit dire que depuis la sortie du trois, je suis assez déçu...Si l'histoire reste toujours aussi musclé et intéressante, le jeu a perdu de sa saveur au niveau du gameplay. Comme toi, je trouve les épisodes PSP inutile et chiant a jouer.

    Concernant le look et l'utilité des invocations dans FFXIII, je me souvient que ma première réaction avait été la même que la tienne lors des previews. Finalement, en jouant au jeu, non seulement j'ai trouvé qu'elles étaient très bien amené, mais il faut quand même dire que c'est également plus vicieux que cela (la parade des Eidolons, ou si les invocations se donne en spectacle, cela ne reste qu'un trompe l'oeil destiné a préparer le sacrifice...) ou plus noble (après tout, les Eidolons sont pour les L'Cie les messager d'Etro, la déesse de la Mort). Si le coté transformation en véhicule peut être génant, Bahamut est le seul a garder une forme draconique dans chacune de ses incarnations. Si tu fait un effort de mémoire, Ifrit portait également Yuna dans sa vidéo d'invocation et personne n'a hurler au scandale pour autant...Permettre a nos héros de "chevaucher" les invocations était a mon sens une bonne idée : elles étaient davantage présente et mise en avant, et nous on offerte l'une des plus belle scène vidéo de FFXIII, Eden Under Siège, que j'aurais tellement voulu plus longue ! De manière générale également, les invocations ont enfin retrouvé une utilité, parce que franchement dans certain FF (notamment le XII) on se pose réellement des questions sur la raison de leurs présence...Quand a Ragnarok, il n'est pas fait pour être beau...Mais il transmet une impression de puissance absolu et c'est tout ce qu'on lui demande

    La c'est juste une question de point de vue...Pour moi, la passassions de pouvoir avant Darkness, c'est digne des grands moments pitoyable des manga shonen ou ils se réunissent tous afin de donner leurs pouvoirs au héros...Je n'aime pas ses scènes, mais c'est une question de point de vue...

    Tu a dis toi même la raison pour laquelle tu n'a put accrocher : tu savais dès le départ ce qui allait se passer. Moi ce n'était pas le cas, je m'attendais a voir des personnes, des personnages vivants dans ce monde ! Par contre je ne trouve pas que Gran Pulse soit tant que cela un appel a l'écologie aussi fort que celui de FFVII, Gran Pulse, je l'est vécu comme l'incarnation de la loi du plus fort, le coté sauvage. Même si les décors sont magnifique, c'est quand même assez déprimant...C'est loin de l'image de la nature bucolique, avec les gros Adamankhelone et les Rois des Béhémoths qui sont réellement très dangereux et ne pense qu'à se nourrir au dépend des autres, ce n'est pas vraiment ce que j’appelle l'éloge de la nature...Même si je reconnais que Cocoon incarne le méchant capitaliste, tout comme le ferait Shinra

    Alors je suis assez d'accord avec toi, FFX abuse au niveau de la difficulté des quêtes annexe ! J'ai jamais été jusque Der Richter, mais pour te donner une idée, j'ai mis deux heures de combat acharné pour sortir Ixion purgateur. Même si j'aimais ce genre de combat tendu et très difficile, je comprend que cela ne plaise pas a tout le monde...Mais dans XIII, c'est quand même plus abordable, seul Vercingetorix est assez difficile, mais quand même beaucoup moins que ceux de FFX. Par contre, personnellement, je trouve que les chocobo sont difficile dans FFIX, je parle même pas de Gaïa ou il faut faire une sous quête pour avoir une chance de la vaincre...

    Je n'est jamais dit que FFIX n'est pas ouvert au interprétation, mais moins que FFVIII...Je reconnais que ce serais de la mauvaise foi de dire que FFIX serait fermé et je ne le ferait pas.

    J'avoue que j'ai un peu de mal la a te suivre, car pour moi, les Trois Mousquetaire et les Misérables sont deux chef d'oeuvre de notre littérature et je ne me permettrais jamais de dire que l'un est meilleur que l'autre. Mais je comprend ce que tu veut dire sur FFX, il est chiant en effet de ce coté la, je le trouve pire que XIII en plus l'histoire ne m'a pas passionné, y a que quelques personnages que j'aime bien, comme Rikku ou Jecht...

    Pour FFVII, j'ai rien a dire...Mais pour FFIX, je continue a dire qu'il s'agit d'un épisode apprécié par une petite "élite" peu nombreuse et qui le défend bec et ongle comme le huit. D'ailleurs, il divine énormément, car ceux qui ne l'adore pas, bien souvent le déteste et pour les mêmes raisons que les autres les adorent...Personnellement il me laisse entre deux, je l'aime bien, mais beaucoup moins que d'autre.

    FFXIII-2 va bien s'appeler FFXIII-2 mais...Ils ont tenue a préciser que l'ambiance du jeu serais sombre et pas Pop comme FFX-2...Donc voilà nous voilà rassuré.

    J'aurais put en effet te laisser un compliment sur ton écriture mais...Je suis nul dans ce domaine et donc du moment que c'est pas avec des grosses fautes horrible, cela me convient, mais je suis incapable de repérer un orthographe irréprochable (félicitation pour ta note ceci dit)

    Bon alors on s'entend pour dire que FFVIII est le meilleur ? MDR c'est au moins notre premier FF et celui ou l'on se sent vraiment très bien !

    Je prend note pour Resonance of Fate, je verrais bien si je fini par l'acheter, y a quand même Dissidia ensuite.

    Kaori : J'aurais tendance a dire que FFXIII sortait justement du lot sur beaucoup de titre par les changements qu'il opéraient dans la série, et c'est justement cela qui n'a pas plut a nombre de joueurs conservateur. Ce qui est reproché a FFXIII, c'est de bousculer les codes établit (présence des villes et sempiternelle boutique) même si en réalité, ce n'était pas par ceci qu'il se démarquait réellement car comme j'en est déjà fait la démonstration dans d'autre topics, pratiquement tous les critères de Final Fantasy XIII considéré comme "originaux et dérangeant" étaient déjà apparu.

    L'excuse de fusion entre Square et Enix ne tien pas...FFX est sorti sous l'égide Squaresoft...Pourtant, il incarne déjà tous les aspects d'un jeu fait pour vendre. De toutes façon, dire qu'avant, Square ne faisait des jeux que pour plaire a ses joueurs fidèles sans chercher a doper le chiffre de vente est quelque chose d'angélique, c'est une société capitaliste, l'objectif premier reste de faire du chiffre de vente, et FFIX, comme les autres, a été conçu avant tout afin de respecter cet objectif. The Spirit Winthin est sortie trop tôt, personnellement, j'ai adoré ce film et j'ai même été le voir en salle. Les fans de FF on considéré qu'il n'était pas un vrai FF et les adeptes du cinéma n'étaient pas prêt a voir des films totalement en image de synthèse...Scrupule qu'ils ont mis de coté pour la sortie d'Avatar uniquement parce qu'il était réalisé par James Cameron, mais passons...

    Par contre, qualifié Final Fantasy IX de meilleur opus est impossible. A bien y réfléchir, c'est pratiquement impossible d'en départager un. Autant, lorsqu'on aime pas certain épisodes, leurs noms reviennent très vite (je songe a FFXII ou FFVII dans mon cas) autant trouver LE meilleur est toujours source de conflit. Mes trois coups de coeur sur FFIV, VIII et XIII. Et j'aurais bien du mal a les départager. Maintenant la question de l'ambiance dans Final Fantasy IX est parfaitement discutable : j'ai bien plus accroché a celle plus sérieuse et ancrée dans la réalité que celle du IX, très enfantine et coloré. Quand au scénario, il faut quand même attendre la fin du premier CD pour qu'ils démarrent réellement, ce qui est dérangeant.

    Concernant le niveau graphique, je dirait que les cinématiques étaient très bien réalisé, ils avaient encore fait des progrès depuis FFVIII qui était pourtant déjà proche de la perfection dans ce domaine, mais le graphisme général des personnages était en revanche plus faible dans le IX que le VIII, a cause du parti prit Chibi. Evidemment, c'est le seul point de comparatif possible, comparer avec XIII ici n'a aucun sens

    La linéarité, on en a parler dans d'autre sujet, FFXIII assument la ou les autres FF contournait grâce a la carte du monde, mais FFIX est pratiquement aussi linéaire que XIII en réalité, comme tout les autres FF. Si je reconnais la faiblesse du nombre de quête annexe dans XIII, IX en présente souvent des inutile (le jeu de carte notamment, bien plus décevant dans IX que VIII...), les boutiques existent toujours dans XIII et sont accessible depuis les points de sauvegarde. Tu a dit avoir l'impression d'être étouffée dans XIII, c'est justement pour cela que les villes ne sont pas présente et cela prouve que les développeur on atteint leurs objectifs : XIII nous place dans une course poursuite contre un ennemi impitoyable, c'est une atmosphère extrême qui ne permettait pas de laisser nos héros flâner dans une cité. La "Magie FF" enfin n'est plus qu'un éventail agité par les vieux de la veille voulant a tout prix défendre le "c'était mieux avant !". FF est avant tout a mon sens l'art de briser les conventions, une manière d'assurer un perpétuel recommencement. FFXIII a brisé les conventions que les joueurs de FF considéraient comme immuable, c'est un mérite qui ce doit de lui être reconnu.

    Concernant VS XIII, la dernière vidéo devrait permettre d'enfin mettre fin aux fantasme sur ce titre...C'est très proche d'un A-RPG avec tout ce que cela implique : le système de combat est entièrement tourné vers l'action : on fonce sur l'ennemi, on bourinne, si l'on joue le tireur, on vise pour toucher les points faible et faire plus de dégâts, l'on s'empare des véhicules militaires pour faire des dégats énorme..J'aime cela personnellement, mais je suis persuadé que les joueurs traditionaliste qui on descendu FFXIII ne le supporterons pas.

    Quand a ta conclusion, elle est on ne peut plus vraie : j'ai détester XII, pourtant je me suis jeté sur XIII...Et comme toi, j'achèterais VS et XIII-2.
Revenir en haut Aller en bas
kakashi93230
Novice de Final Fantasy
avatar

Masculin
Nombre de messages : 39
Age : 23
Localisation : In my bed
Date d'inscription : 08/12/2010

MessageSujet: Re: FFIX VS FFXIII   Mer 26 Jan 2011 - 3:29

Très long message mais bon on va parler de se qui ma fâcher personnellement alors commençons par les menus et leur contenus.

Menus complet pour les 2 mais toujours les stats j'ai jamais compris pourquoi nous parler des stats dans un FF (faudra m'expliquer).

Ensuite les système de combat le IX est traditionnel donc pas de dépaysement toujours du tour par tour.
FF XIII complètement ennuyant j'ai l'impression d'être pris pour un c** oui en gros les combats c'est des QTE de bourrinnage (de X pour PS3 et A XBOX 360) et de temps à autre (L1 PS3 et LT (je crois) XBOX 360).

Dans les 2 jeux je ne suis pas adepte des invoc' donc pas de critique.

Sinon FF XIII n'exploite pas assez sont potentiel je trouve que le système du cristarium (assez proche du sphérier du X) est bien mais les combats trop soulant pour que je puisse en jouir pleinement.
Et FF IX dans tout ça bah le système est assez spéciale avec les points mais facile à apprivoiser et que j'ai particulièrement apprécier.

Je tiens à préciser que le système le plus intéressant pour moi et celui du permis du XII mais il est dans le mauvais jeux pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Cissnei-Chan
Ultime membre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2095
Age : 28
Localisation : Ganymède
Date d'inscription : 25/07/2008

MessageSujet: Re: FFIX VS FFXIII   Mer 26 Jan 2011 - 3:51

kakashi93230 a écrit:
Ensuite les système de combat le IX est traditionnel donc pas de dépaysement toujours du tour par tour.
FF XIII complètement ennuyant j'ai l'impression d'être pris pour un c** oui en gros les combats c'est des QTE de bourrinnage (de X pour PS3 et A XBOX 360) et de temps à autre (L1 PS3 et LT (je crois) XBOX 360).

Pas vraiment d'accord la dessus. Le système ATB s'essouffle de mon point de vue. Sur les 3 FF sur PSONE, je joue en manette turbo avec le X scotché. Il y a l'option "curseur mémoire" en plus.
On ne fait pas plus de chose sur les autres FF (sauf en low level). Sur youtube il y a bien une vidéo d'un gars qui tue Gaia sans jamais toucher sa manette.

Concernant les invocations, même si j'adhère pas particulièrement à leur forme machine bien que ça ait du sens, vu qu'elles sont liées aux Fal'cie (eux même à la tête cybernétique), elles ont au moins le mérite de pouvoir bien taper un boss ou un monstre voir le One Shot.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
kakashi93230
Novice de Final Fantasy
avatar

Masculin
Nombre de messages : 39
Age : 23
Localisation : In my bed
Date d'inscription : 08/12/2010

MessageSujet: Re: FFIX VS FFXIII   Mer 26 Jan 2011 - 3:55

Oui je suis d'accord moi je joue à FF7 en restant appuyer sur rond mais le 13 veut nous faire chopper une tendinite en prime alors que les autres suffit de rester appuyer.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: FFIX VS FFXIII   

Revenir en haut Aller en bas
 
FFIX VS FFXIII
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Portage de FFIX sur le PSN
» [ACTU] Le guide officiel de FFXIII-2 en version Collector est arrivé !
» FFXIII
» Bibi Ornitier
» Final Fantasy XIII

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
·´¯`·-> Final Fantasy Mystique :: Forum Final Fantasy :: Final Fantasy XIII-
Sauter vers: